Journées Européennes du Patrimoine : le programme pour ce dimanche 19 septembre

65 min de lecture
3

Les 38e Journées Européennes du Patrimoines se dérouleront du 17 au 19 septembre 2021, autour du thème Patrimoine pour tous”. Découvrez le programme, commune par commune, sur notre île. N’hésitez pas à faire “un contrôle F” et à taper le nom d’une ville pour trouver plus facilement un programme proche de chez vous.

Les Journées du Patrimoines sont des événements internationaux, nationaux et locaux annuels. Lors de ces journées, une cinquantaine de pays joue le jeu, notamment en se basant sur le modèle des “Journées portes ouvertes des monuments et édifices historiques”.

Ce modèle a été créé en 1984 par le ministère de la Culture français. Depuis 1991, sachez qu’avec le soutien de l’Union européenne, le Conseil de l’Europe organise également des Journées européennes du patrimoine, incluant alors de plus en plus de pays.

Généralement, les événements ont lieu au niveau local, voire même à l’échelle communale. Ils permettent au public de découvrir de nombreux vestiges, édifices et lieux qui sont d’ordinaires difficiles d’accès, voire interdits.

Les visites peuvent s’étaler de fin août à début novembre, permettant alors au public de découvrir l’histoire et le patrimoine local. Durant cette période spéciale, les visites et activités sont gratuites ou à prix réduits.

St-André

  • Au théâtre Conflore :

La ville de St-André organise une exposition d’œuvres d’arts ainsi qu’une course pédestre de 10km autour de la vieille église de Champ-Borne. Découvrez toutes les informations ici.

  • Visite guidée de la place du 2 décembre – Hôtel de ville

Le dimanche 19 Septembre de 08h30 à 12h00, participez à une visite guidée de la mairie de St-André. Une médiatrice culturelle vous fera visiter les locaux de la Mairie. Ce sera également l’occasion de découvrir l’histoire de la Mairie de la ville. L’accès se fait sur inscription par téléphone au 0262 46 87 16 ou par mail à l’adresse suivante : [email protected]. Lors de cette visite, vous serez en groupe de six personnes.

© : Direction du développement culturel Commune de St-André

Plaine des Palmistes

  • Rendez-vous au Domaine des Tourelles !

Durant ce week-end, le Domaine des Tourelles vous accueille le 19 septembre 2021, au programme : ateliers artisanaux (recyclage, macramé, couture, peinture…), balades guidées, jeu de piste, distillation en alambic… Venez vous éclater !

Retrouvez l’affiche ainsi que le programme :

 

St-Benoit

  • Visite guidée du Temple de la marine Siva Soupramanien

Rendez-vous à 8 rue de la marine, 97470, St-Benoit ! Visitez le Temple de la marine.

Le dimanche 19 septembre, de 8h30 à 9h30, de 9h30 à 10h30 ou de 10h30 à 11h30, des visites sont également organisées. Pour y participer, inscrivez-vous en appelant le 0262 50 77 08.

  • Visite guidée du Temple Pandialé de Beaufonds

Rendez-vous à Route du Butor, 97470, St-Benoit pour visitez le Temple Pandialé de Beaufonds. Les visites auront lieu les 18 et 19 septembre, de 13h30 à 14h20 et de 14h30 à 15h20.

Inscrivez-vous en appelant le 0262 50 77 08.

  • Visite guidée de la mosquée Habibya

Rendez-vous à 12 rue Louis Brunet, 97470, St-Benoit pour visitez la mosquée Habibya. La première salle de prière a été construite en 1942, le toit a été détruit par le cyclone de 1948, puis reconstruit en 1950. Enfin deux opérations d’agrandissement ont été réalisées en 1990 et 2014.

Les visites guidées auront lieu le samedi 18 septembre, en journée continue de 9h à 16h, par session d’une heure. Le dimanche 19 septembre, deux visites sont prévues. Une de 9h à 10h et l’autre de 10h à 11h.

Pour y participer, inscrivez-vous en appelant le 0262 50 77 08.
  • Visite guidée de la piscine de la gare

Rendez-vous à 4 rue Alexis de Villeneuve, 97470, St-Benoît, pour flâner sur le littoral Est “au temps du ti train et des marines”. Plusieurs sessions de visites sont organisées les 18 et 19 septembre, de 9h à 11h30 et de 14h à 16h30.

© : Service communication Ville de St-Benoit

Vous aurez l’opportunité de profiter d’une balade familiale face à l’océan Indien. Vous y découvrirez les vestiges du train et du débarcadère de la Marine de St-Benoit. Vous découvrirez également la faune et la flore du littoral Est.

Pour y participer, inscrivez-vous en appelant le 0692 34 45 21.

  • Visite guidée de la cheminée de Beaufonds

Rendez-vous à 47 route nationale 2, 97470 St-Benoit ! La cheminée de Beaufonds est la cheminée d’une ancienne usine sucrière. Elle est inscrite au titre des monuments historiques depuis le 27 juin 2002, ainsi que son terrain d’assiette. Une visite guidée est prévue le samedi 18 septembre de 10h à 11h ou de 15h à 16h.

Pour y participer, inscrivez-vous en appelant le 0262 50 77 08.

© : Service communication Ville de St-Benoit
  • Visite guidée du centre-ville historique en charrette boeuf

Le dimanche 19 septembre, en journée continue, par session de 30 minutes, de 9h à 17h, découvrez le centre-ville historique de St-Benoit en charrette boeuf.

Pour y participer, inscrivez-vous en appelant le 0262 50 77 08.

https://www.facebook.com/974radiofreedom/videos/1467246573635612

 

St-Pierre

  • Office du Tourisme – Jeu de piste familial
L’association “Compagnon de Je” réinvente les visites guidées traditionnelles et propose un jeu de piste familial et gratuit dans St-Pierre. Le dimanche 19 septembre, l’association vous offre les accès à son nouveau jeu de piste grandeur nature où petits et grands vivront une expérience unique et ludique en plein cœur de ville. Muni de votre portable pour ce parcours en semi-numérique, vous partez à la découverte du monde de la piraterie et découvrez les lieux insolites de St-Pierre.
En partant à la trace des pirates, depuis l’Office du Tourisme, vous explorez durant 1h à 1h30 les berges de la Rivière d’Abord ainsi que le Port de St-Pierre jusqu’à sa jetée. Ce jeu n’a pas de limite d’âge et est gratuit pendant les journées du patrimoine. Les enfants peuvent y participer sous la vigilance d’un adulte. Un jeu concours est proposé à la fin de la session pour tous les joueurs qui terminent le parcours.
Plus d’informations : [email protected] ou 0692 92 54 73
  • Visite commentée du jardin de la maison Lenormand

Rendez-vous à Ravine des Cabris ! Deux visites sont prévues le dimanche 19 septembre de 10h à 11h30 et de 15h à 16h30. Partez à la découverte exceptionnelle d’un parc où trônent de magnifiques benjoins. Les plus grandes espèces protègent du soleil les plus petites. Parmi elles, des plants de caféiers ! Venez humer les arômes “dan’ tan lontan” dans l’air de ce jardin rare.

Inscrivez-vous par mail : [email protected] ou par téléphone : 0262 96 29 10.

  • Visite libre ou commentée de la Maison Vasseur, résidence du sous-préfet

Située dans la limite sud d’un vaste jardin, la Maison Vasseur, aujourd’hui résidence du sous-préfet, est l’une des rares maisons d’habitation en pierre de la ville de St-Pierre. Le plan et les élévations du bâtiment s’inscrivent dans l’héritage de l’architecture de la Compagnie des Indes et de la période royale. Rendez-vous à 9 rue Marius et Ary Leblond, le 19 septembre de 9h à 12h ou de 14h à 17h.

Participez à une visite libre ou commentée de la résidence Vasseur, construite au début du 19e siècle et inscrite au titre des monuments historiques depuis 1989. Les parties visitables sont les suivantes : extérieur maison, ancienne cuisine et parc. Les visites se font toutes les demi-heures par groupe de 10 personnes maximum. L’accès au jardin se fera dans la limite de 50 personnes.
Le pass sanitaire sera demandé. Pour participer à la visite, inscrivez-vous : [email protected] ou au 0262 96 29 10.
  • Visite commentée de la Maison Orré, résidence du préfet des Taaf

Rendez-vous à 50 rue Désiré Barquissau, 97410, St-Pierre, le dimanche 19, de 9h à 12h ou de 14h à 17h.  Participez à une visite commentée des jardins de la résidence du préfet, administrateur supérieur des TAAF (Terres australes et antarctiques françaises). Les parties visitables sont les suivantes : jardins, varangue et longère.
Les visites se font toutes les demi-heures par groupe de 10 personnes maximum. L’accès au jardin se fera dans la limite de 50 personnes.

Le pass sanitaire sera demandé. Pour participer à la visite, inscrivez-vous : [email protected] ou au 0262 96 29 10.

  • Maison Orré – Conférence sur le patrimoine historique des Terres australes françaises

Rendez-vous à la Maison Orré (adresse mentionnée ci-dessus), le dimanche 19 de 10h à 11h.

L‘histoire des archipels Crozet et Kerguelen et des îles St-Paul et Amsterdam est riche d’explorations, de naufrages, de tentatives d’exploitations des ressources naturelles et d’expéditions scientifiques. Vous partirez à la découverte de ces aventures humaines hors du commun et de leurs vestiges encore visibles sur les îles tout en vous présentant les actions mises en place par les TAAF.

Le pass sanitaire sera demandé. Inscrivez-vous au : 0692 76 14 86.
  • Maison Orré – “Les esclaves oubliés de Tromelin”
Rendez-vous à la Maison Orré  le dimanche 19 de 11h à 12h. Au programme : diffusion du film documentaire de 30 minutes “Mission Tromelin” de Lauren Ransan, sur la 4e campagne de fouilles archéologiques sur l’île Tromelin, suivi d’un film de 20 minutes “Tromelin, portraits sensibles” réalisés par les élèves du Lycée Jean Hinglo du Port.
Le pass sanitaire sera demandé. Inscrivez-vous au : 0692 76 14 86.
  • Maison Orré – Frise à colorier
Rendez-vous à la Maison Orré le 19 septembre de 9h à 12h ou de 14h à 17h. St-Pierre Patrimoine, pôle du service culturel de la ville de Saint-Pierre, en association avec le magazine jeunesse Babook, a préparé pour vous cette frise historique de St-Pierre. Les enfants et les parents pourront apprendre tout en s’amusant. Feutres et crayons de couleurs fournis sur place !
Le pass sanitaire sera demandé. Inscrivez-vous : [email protected] ou au 0262 96 29 10.
  • Circuit guidé des villas créoles de St-Pierre

Rendez-vous à rue Marius et Ary Leblond, 97410, St-Pierre, le samedi 18 de 12h à 13h30 ou de 17h à 18h30. Les horaires sont les mêmes pour le dimanche 19.
Partez à la découverte des plus belles villas créoles de St-Pierre. A pied, entre les jardins de la Maison Orré et la Maison Vasseur, en passant par les maisons Adam de Villiers, St-Charles, Frappier de Montbenoit, Bassoul et Motais de Narbonne. Au programme du week-end : découverte historique, lecture de façades et caractéristiques de l’architecture des maisons créoles du 18e et du 19e siècle.
Le pass sanitaire sera demandé. Les places sont limitées. Pour participer à la visite : [email protected] ou au 0262 96 29 10.
  • Visite guidée virtuelle de cinq lieux caractéristiques de St-Pierre

Rendez-vous à l’hôtel de ville le 19 septembre de 10h à 20h. Découvrez 5 spots avec des QR Code à flasher sur place. Des vidéos historiques sont à visionner. Au programme la possibilité d’avoir les visites guidées virtuelles du port, de l’hôtel de ville, de la Rivière d’Abord, de la Maison Orré et du Marché couvert.
L’entrée est libre. Venez avec votre smartphone et votre connexion internet.
  • Les Calbanons de la Cafrine à Grands-Bois

Rendez-vous aux Calbanons de la Cafrine, Grands-Bois, 97410, St-Pierre, le dimanche 19 de 08h30 à 12h30. Au programme :  inauguration de la journée à 8h30 avec un bon “riz sofé”. Vous visiterez le marché producteurs et associatifs. Vous assisterez à des scènes de vie “lontan”, notamment avec des Sirandane, contes créoles, jeux lontan et dégustation des mets lontan.

L’ambiance sera au programme : orchestre en cuivre, maloya traditionnel, contes musicaux, exposition peinture et voitures d’antan. Vous partirez ensuite à la découverte de la salle d’exposition des Calbanons, avec des démonstrations de tressage vacoas et des ateliers culinaires.

Les visites guidées des Calbanons se font sur réservation au 0262 32 60 20.

Entre-Deux

Petite-Ile

  • Visites et animations au Verger d’Antan

Rendez-vous au chemin Joseph Pothin, le 18 et le 19 septembre de 9h à 16h. Le Verger d’Antan vous propose des visites guidées d’une heure, sur deux thèmes différents : les plantes des jardins créoles, les visites seront à 9h30 ou à 13h30. Une autre visite sur le thème des espèces endémiques et envahissantes de l’île, les visites seront à 11h ou à 15h.D’autres activités gratuites et libres seront à disposition : jeux pour enfants sur la faune, expositions de jeunes artistes, ateliers botaniques et plein d’autres surprises ! Vous pourrez également repartir avec un bout du verger grâce aux ventes de plantes.

Pour participer aux visites, pensez à réserver par téléphone au 0262 72 31 74.

Cilaos

  • Visite du musée Zafer lontan

Rendez-vous à 30 b rue St-Louis, 97413 à Cilaos. Le musée “Zafer lontan” proposera pour la journée du vendredi 17 septembre dédiée aux scolaires “Levez les yeux” : des animations et visites avec trois classes de Cilaos (chasse au trésor, dégustation, animation et échange avec les personnes âgées.)

Les journées du 18 et 19 septembre seront ouvertes à tous “patrimoine pour tous”. Au programme : animations musicales, diaporama, visite du musée libre et gratuite, initiation à la broderie, à la musique avec un podium participatif, dégustation de “tisane lontan”, “petit déjeuner lontan” seront au menu. Mais également la présence de personnes âgées afin de transmettre au mieux l’histoire.

L’échange, la transmission, le partage entre chaque génération seront les temps forts de cette manifestation.

St-Leu

  • Visite du musée Stella Matutina

Rendez-vous à 6 allée des Flamboyants, 97424 Piton St-Leu. Le musée propose un parcours dans l’histoire croisée du sucre et de l’île Bourbon mettant en lumière les particularités culturelles et économiques. Données historiques sur le peuplement, l’esclavage et l’engagisme, les récits de vie, les collections historiques, ethnographiques, les objets insolites, les vestiges industriels sont au cœur du musée.

  • Zarlor balade guidée en ville de St-Leu
Rendez-vous le dimanche 19 de 9h à 12h ou de 14h à 17h en ville de St-Leu. L’Office de Tourisme de l’Ouest propose, gratuitement toute la journée des balades guidées avec un guide patrimoine de l’Argat, du centre historique de St-Leu : ancienne gare, histoire de la Compagnie des Indes, du café, du sucre et de la révolte d’Élie.
Vous serez en groupe de 12 personnes maximum par créneau. Pensez à prévoir : baskets, casquette, crème solaire, en-cas et eau.
La réservation est obligatoire avant le 17 septembre au 02 62 42 31 31 ou en ligne sur www.ouest-lareunion.com
  • Mascarin – Jardin botanique de La Réunion

Rendez-vous à 2 rue du Père Georges Colimaçons, 97436 St-Leu ! L’ancien domaine de la famille de Châteauvieux (1857-1985), aujourd’hui propriété du Département, abrite le jardin botanique de La Réunion. La villa, de style néo-classique, et ses dépendances agricoles restaurées présentent des expositions permanentes et temporaires. Vous pourrez déambulez librement au sein de l’ensemble des collections et découvrir à votre rythme les expositions temporaires et permanentes. Des médiateurs scientifiques et culturels seront sur place pour vous orienter et être à votre écoute.

L’accès se fait par la RD 12, soit par la nationale en passant par St-Leu, soit par la route Hubert-Delisle (axe Trois-Bassins – La Chaloupe St-Leu).

Pensez à réserver au 0262 24 92 27.

  • Colimaçons, fresque botanistorique : portrait imaginaire d’un domaine agricole réunionnais

Rendez-vous au Jardin botanique le samedi 18 septembre de 18h à 19h30 pour une immersion au milieu du 19e siècle !

© : Monique Paternoster (MJBR)

Mascarin, Jardin botanique, anciennement domaine agricole des Colimaçons : que s’est-il passé dans ce lieu de vie dont il ne reste aujourd’hui que des bâtiments et les traces de l’histoire botanique ? Partant de ce questionnement , les artistes ont souhaité dégager des problématiques intemporelles qui font écho à des questions d’actualité : la place de la femme, l’autonomie alimentaire et la vie quotidienne en communauté, le rapport à la nature. Aussi c’est un défilé de personnages de la famille De Châteauvieux ou de la cour du domaine qui font irruption pour un récit théâtralisé qui prend place à différents endroits du jardin. Et le spectateur va voyager du milieu du 19e siècle jusqu’à nos jours.

L’entrée est gratuite, pensez à réserver vos places à [email protected]

  • Histoire du domaine De Châteauvieux : une visite guidée spécifique et passionnante

Rendez-vous au Jardin botanique le dimanche 19 septembre de 12h à 14h. Nicolas Barniche est guide conférencier et descendant de la famille De Châteauvieux. Aussi , son récit regorge d’anecdotes. Avec lui traversez presque 200 ans d’histoire!

Le marquis De Châteauvieux est né en 1804 en Bourgogne. Ayant vu son père travailler dans la fabrication du sucre aux Antilles, il fût recruté par Charles Desbassyns afin de développer cette technique à Bourbon en 1830. En 1857, il s’installa sur le domaine des Colimaçons avec sa femme, Célinie de Villèle (petite-fille de Madame Desbassyns) et leurs 9 enfants !

Le domaine restera sur trois générations dans les mains de la famille De Châ­teauvieux. En 1931, la famille transforme la maison et lui donne son as­pect actuel.

C’est Marie-Thérèse De Châteauvieux, première femme maire de La Réu­nion (de St-Leu), qui en sera la dernière résidente. En 1986, elle a vendu le domaine restant à la col­lectivité départementale.

  • Impressions végétales : atelier de découverte des plantes tinctoriales

Rendez-vous au Jardin botanique le dimanche 19 de 12h30 à 14h ou de 16h à 17h30. Avec la teinturière Valérie Binet de “Nuance, la fabrique de couleurs végétales”, vous partirez à la découverte des végétaux tinctoriaux de l’île de la Réunion (plantes, fruits, légumes…) facilement disponibles autour de nous. Vous découvrirez les différentes fibres (laine, soie, lin et coton) ainsi que les différents mordançages.
© : Valérie Binet
Vous réaliserez une extraction de principes tinctoriaux, selon la saison : ricin, avocat, sappan, eucalyptus, grenade… et vous expérimenterez de la teinture sur un rectangle de tissu !
Pensez à réserver par téléphone au 0692 01 37 63 ou par mail à [email protected]
  • Voyage à quai

Rendez-vous au Jardin botanique les 18 et 19 septembre de 11h à 19h pour l’exposition “Voyage à quai”. Le dessinateur et photographe dépeignent, chacun à sa façon et ensemble, l’univers des ports avec leurs machines, leurs navires ainsi que les hommes et les femmes qui y travaillent à l’époque.

© : Yannick Riet
  • Ékwé Konec’t : J’art dîne

Influences d’Afrique, harmonies celtiques mélangées aux sons du Maloya, une voix qui s’accompagne d’instruments traditionnels (kayamb, guimbarde, shrutibox, percussions, flûte) et électros. Ekwé Konec’t partage le voyage pour une connexion à l’essentiel.

Les places sont limitées. Les inscriptions se font uniquement en arrivant à la billetterie de Mascarin.

© : Ekwe Konec’t

Trois-Bassins

  • Zarlor balade guidée en ville de Trois-Bassins

L’Office de Tourisme de l’Ouest propose, gratuitement toute la journée du dimanche 19 septembre, une balade guidée avec un guide patrimoine de l’Argat, du centre ville de Trois-Bassins, ce petit village typique des hauts, entre traditions et vues imprenables sur la côte ouest. Pensez à prévoir : baskets, casquette, crème solaire, en-cas et eau

Réservation obligatoire avant le 17 Septembre par téléphone au 02 62 42 31 31 ou en ligne sur www.ouest-lareunion.com

St-Paul

  • Maison Serveaux – Balade spectacle : Kol sak, pa kol zak !
Rendez-vous à 81 Chaussée Royale, 97460 St-Paul, à la Maison Serveaux ! Construite entre 1945 et 1950 par le docteur Roger Serveaux, maire de St-Paul de 1959 à 1965, la Maison Serveaux, située le long de la chaussée Royale, abrite aujourd’hui le Pôle Culture de la Ville.
Les 18 et 19 septembre de 10h à 11h30 et de 14h à 15h30, participez à la balade spectacle Kol sak, pa kol zak !.
“D’un seul geste, récurer l’âme de cent poètes. Une balade pleine de départs de feu et d’exil. St-Paul et ses rues comme vous l’avez si peu vu. Une visite guidée au-delà des langues et des mots. Avec à la fin, cette impression d’ivresse haletante et tenace qui vous colle dans le dos. Lentement, le pas du poète irascible, dépouillé de toute loi, ira dos à la mer affronter ses montagnes. Koz ansanm la min, o bout son dwa, sobataz la lann la fine tinn. Alé maron, fou lo kan, fout dofé… i koné pi ryin. Sin Pol kom bann promié moune la révé ? Débar somin la lann, somin lo mo. Kom in pil plat si bor somin, alon zaklofou ansanm, ék nout soular i kol dann do. Dousouman, patapat fonnkér, sanpi komandér, li sa va, kongn-kongnyé son souplinyité do-lo dan lé-o”.
Informations et réservations : [email protected] ou par téléphone au 02 62 34 49 20.
  • L’application Léon s’invite aux journées européennes du patrimoine

En co-animation avec l’Office de Tourisme de l’Ouest et la Ville d’Arts et d’Histoire, Saint Paul, seront organisées des visites guidées hybrides, alliant la présence d’un guide péi et l’utilisation de l’application Léon pour offrir une expérience innovante et disruptive au public. Venez découvrir Léon !

© : Léon
  • Bibliothèque du Guillaume – fabrique ton herbier !

Rendez-vous à 71 rue Louise et Jouan 97423, Le Guillaume, le samedi 18 septembre de 9h à 10h. Avant de partir à la recherche des arbres remarquables du Guillaume, jouez les botanistes en herbe et mettez en pratique les techniques de création de votre propre herbier.

Pensez à vous inscrire au 0262 32 45 45.

  • Randonnée urbaine : le patrimoine ferroviaire de St-Paul

Rendez-vous à l’embouchure de l’étang de St-Paul à la rue de la Croix, le 18 et 19 septembre de 8h30 à 11h ou de 13h30 à 16h.

Le 23 juin 1877, le Sénat et la Chambre des députés adoptent la loi relative à la création d’un port à la Pointe des Galets ainsi qu’à l’établissement d’un chemin de fer reliant ce port à St-Pierre et à St-Benoit. Ainsi, entre la rivière des Galets et la Ravine des Trois Bassins, 23 kilomètres de voie ferrée longeront le littoral de la commune de St-Paul. 23 kilomètres, soit près d’un cinquième de la ligne ferroviaire ! Partez à la découverte du tronçon de l’étang à la Grotte du peuplement avec un guide-conférencier.

Prévoyez des baskets, un couvre-chef et une bouteille d’eau. Réservez vos places au 0262 34 49 20 ou par mail à [email protected]

  • Réserve Naturelle de St-Paul – visite de la forêt de submangrove

Rendez-vous à la Réserve Naturelle de St-Paul le samedi 18 Septembre de 9h30 à 11h30. En aval de l’Etang St-Paul, derrière le cordon dunaire se sont constituées des formations boisées halophiles, parfois qualifiées de « submangroves ». Ne subissant pas les effets de la marée, ces formations se développent là où la nappe d’eau est chargée en sels, sur des substrats atterris.

Deux espèces végétales remarquables composent cet habitat : le Mova (Talipariti tiliaceum) ainsi que le Porcher (Thespesia populnea et Thespesia populneoides). Ils s’accompagnent également du Bois malgache (Dendrolobium umbellatum) et du Toto Margot (Heritiera littoralis). Pensez à prévoir : baskets, casquette et eau.

Informations et réservations au 0262 80 23 00.

  • Les viviers de Savanna

Rendez-vous à 50 rue Jules Thirel, St-Paul, le samedi 18 septembre de 9h30 à 11h. La Régie RNNESP organise des visites guidées pédestres pour découvrir la faune, la flore, les paysages et les sites majeurs de la RNN de l’Etang St-Paul. Ces visites sont menées sous la responsabilité d’un écogarde-animateur.

La Grande Maison de Savanna faisait partie de l’important domaine sucrier du même nom. Alors que le jardin et le verger attenant à l’édifice ont disparu, seuls les viviers, revenus à l’état sauvage, ainsi que les allées de cocotiers, restent les témoins naturels de cette luxueuse demeure.

Les places sont gratuites, mais limitées. Réservez par téléphone au 0262 80 23 00. Prévoyez une casquette, tenue adaptée, baskets, crème solaire, bouteille d’eau, lotion anti-moustiques si vous êtes sujet(-te) aux piqûres.

  • Visite et ateliers – Ô Jardin de Paulo
Rendez-vous le samedi 18 de 9h à 12h ou de 14h à 16h. Pour le dimanche 19, les horaires sont de 9h à 12h. Le jardin de Paulo vous propose des visites guidées de 30 minutes : plantes endémiques, plantes santé et recettes. Des gâteaux et tisanes péi vous attendent !
L’entrée est libre et gratuite. Pensez à réserver par téléphone au 0692 12 23 12 ou par mail à [email protected]

La Possession

  • A la découverte du patrimoine bâti de La Possession

Rendez-vous à la médiathèque Héva, 24 rue Evariste de Parny, La Possession, le samedi 18 septembre de 8h30 à 13h. Vous découvrirez sous un nouvel angle les lieux emblématiques et historiques de La Possession. D’hier à aujourd’hui : médiathèque Héva, maison Payet, salines de Terrain de Sel et l’église de Notre Dame de l’Assomption seront présentés lors d’une visite guidée. A vélo électrique prenez le temps de retracer l’histoire de La Possession.

Circuit de découverte à vélo électrique sur réservation au 0262 22 40 00. Les places sont limitées, une tenue de sport est conseillée.

  • Exposition “Sur les traces du passé”, des objets “lontan”

Rendez-vous à la médiathèque Héva, le samedi 18 septembre de 9h à 17h. Venez découvrir ou redécouvrir les objets de la vie d’autrefois.

L’entrée est libre et gratuite. Le port du masque est obligatoire.
  • Balade guidée à la découverte des sentiers historiques de Dos d’Âne
Rendez-vous à la mairie annexe de Dos D’Âne, le dimanche 19 septembre de 8h30 à 12h. Dos d’Âne petit village des Hauts de La Possession possède des atouts culturels, paysagers et historiques que vous allez découvrir à travers une balade guidée.
Inscrivez-vous par téléphone au 0262 22 40 00.
  • Concert de l’Orchestre de cuivres

Rendez-vous à la Médiathèque Héva, le samedi 18 septembre de 17h à 18h. Pour les nostalgiques et les curieux, venez enchantez vos oreilles au son de l’orchestre en cuivre comme au temps des bals la poussière.
  • Balade découverte via une application numérique
Rendez-vous à la Médiathèque Héva, le samedi 18 septembre de 9h à 12h. Avec votre smartphone vous découvrirez un parcours mettant en avant les arbres connus et méconnus ainsi que le patrimoine bâti.

St-Denis

Pour cette édition des Journées Européennes du Patrimoine, la mairie de Saint-Denis a prévu une centaine d’événements, pour célébrer à la fois les patrimoines matériel et immatériel de la Ville, capitale historique de La Réunion. Réparties sur seize quartiers, l’ensemble des actions proposées par la Municipalité et ses partenaires permet aux Dionysiens de vivre une expérience culturelle à moins de cinq kilomètres de chez eux.

Situation sanitaire oblige, la ville s’adapte avec agilité et fait preuve de créativité, pour toujours rendre culture et patrimoine accessibles à tous.
À l’occasion des 38èmes journées du patrimoine, la mairie de Saint-Denis a fait le choix de l’hyper-proximité en proposant une très large palette d’actions et d’ateliers de transmission rayonnant dans seize quartiers du territoire. L’objectif : permettre aux Dionysiens de participer à des médiations artistiques et s’approprier la transmission d’histoire et de pratiques, au plus près de chez eux.

Pour Sonia Bardinot, adjointe déléguée à la culture : « Nous n’avons jamais cessé de participer aux Journées Européennes du Patrimoine. Notre politique culturelle s’articule autour de la valorisation de notre patrimoine matériel et immatériel tout autant que l’émergence de nouveaux talents, mais aussi et surtout autour du partage avec le plus grand nombre, à travers des actions innovantes, des projets participatifs et citoyens renforçant la cohésion sociale. Cette édition a également été conçue avec les habitants qui ont mis du cœur à accompagner les artistes et acteurs culturels venus dans leurs quartiers. »

Pendant deux jours, du bas de la rivière à La Bretagne, les Dionysiens pourront découvrir ou redécouvrir des lieux emblématiques chargés d’histoire comme le quartier de Petite Ile et l’histoire des camps d’esclaves, participer à des chasses aux trésor « rallye patrimoine » ou mener l’enquête à travers des jeux de rôles, mettre la main à la pâte dans des ateliers culinaires lontan, assister à des pièces de théâtre, aller à la rencontre des bienfaits des plantes traditionnelles ou encore prendre part à une visite contée. L’expérience d’un patrimoine humain et vivant.

Ces médiations et ateliers s’inscrivent dans le projet innovant de musée à ciel ouvert, mené par la municipalité. En s’appuyant sur des associations locales, des acteurs culturels, des artistes, la ville met en lumière le patrimoine propre à chaque quartier ; ce patrimoine n’étant pas obligatoirement inscrit aux monuments historiques. Il s’agit d’un patrimoine matériel, graffiti par exemple, illustration du patrimoine immatériel que représente le travail des habitants. Depuis le mois d’avril, une dizaine de quartiers accueillent ainsi des artistes en résidence, qui présenteront leur travail. L’événement s’inscrit également dans un parcours qui se poursuivra à l’occasion des prochaines festivités du 20 décembre.

Aux visites guidées traditionnelles avec l’ancien hôtel de ville, la commune propose cette année trois parcours de transmission inédits et éco-responsables. Il sera ainsi possible d’effectuer des visites en bus, à vélo ou à pied. La balade à vélo se fera avec le concours des équipes du service des sports et sur inscription. Depuis les Bas de La Rivière jusqu’au jardin des pierres à La Trinité, il sera possible de pédaler en découvrant la mémoire des esclaves. Grâce au bus, sans inscription, il sera possible d’effectuer une visite des graffitis et autres œuvres d’art urbain qui jalonnent la ville. Dernière balade, à pied et dans le centre-ville, pour découvrir au cœur de la rue de Paris, un morceau de l’histoire politique de La Réunion.

La cinquantaine d’actions du samedi 18 et du dimanche 19 ainsi que les modalités de participation sont à retrouver en détail sur www.saintdenis.re

  • Randonnées-croquis du patrimoine : gare de St-Denis
Venez à la découverte du patrimoine du nord de l’île, en particulier de la Montagne à la Grande Chaloupe, via des ateliers de randonnée-croquis sur des sites historiques représentatifs. Un circuit mettra particulièrement en avant le patrimoine ferroviaire.
Samedi 18 septembre :
– Voie ferrée, Ti Train Lontan et pont ferroviaire à la Grande Chaloupe. Tout public, de 14h à 16h
– Gare de la Grande Chaloupe. Tout public, de 16h à 18h
Dimanche 19 septembre :
– Ancienne Léproserie de St Bernard. Tout public, de 10h à 12h
– Du Chemin des Anglais à la NRL, 250 ans d’histoire. Marcheur averti , de 14h à 16h
– Lazarets 1 & 2. Tout public, de 16h à 18h.

Pas de prérequis en techniques de dessin. Apportez votre matériel de dessin si vous en avez. Le papier est fourni. Prévoyez des baskets. Informations et réservations : 0693 85 00 03.

  • Maison de Géry – Visite d’une maison créole
Rendez-vous à 23 rue Ste-Anne, 97400, St-Denis, le vendredi 17 de 9h30 à 12h et de 14h à 17h. Maison créole en centre-ville de St-Denis. Inscrite au titre des MH elle a été entièrement restaurée à l’identique (méthodes anciennes). Elle a la curiosité de disposer de sept toits différents, témoins des agrandissements et aménagements au fil des années. Son jardin, en cours de rénovation, est agrémenté par trois imposants manguiers.

Accueil par le propriétaire, sous la varangue, explications et visite libre du jardin.
  • Tikatsou patrimoine : balade historique dans le quartier du Bas-de-la-Rivière
Rendez-vous à 6 rue du Pont 97400, St-Denis, le samedi 18 de 10h à 11h30 ou de 14h à 15h30. De l’activité industrielle (minoterie, forge, chocolaterie…) au cours des siècles à l’écosystème de la rivière en passant par les monuments militaires ou religieux et les savoir-faire des habitants, les quartiers du Bas-de-la-Rivière, de Petite-Ile et de La Colline sont remplis de richesses qui n’attendent que d’être partagées. Alors suivez un Tikatsou et n’oubliez pas de rester curieux !
Réservez vos places par mail à : [email protected]
  • “MADA ou l’histoire du premier homme”

Rendez-vous aux Archives départementales, au 4 rue Marcel Pagnol, 97400 St-Denis le dimanche 19 septembre de 15h30 à 16h30. MADA est le troisième court-métrage de Laurent Pantaléon. Reprenant à son compte le mythe de la Lémurie, immense continent dont les îles de l’océan Indien seraient les vestiges, le réalisateur nous révèle la naissance du premier homme, dans la province de Madagascar.

Ce documentaire ne parle pas de l’Atlantide. Ce documentaire ne parle pas de dinosaures. Ce documentaire ne parle pas de la grotte de Lascaux ni de l’homme de Néandertal ni des Gaulois. Ce documentaire parle de ce que l’on connaît, de l’india-océanique, de la mémoire orale, du savoir de nos pères. C’est un film didactique qui permet de démêler le vrai du faux. Il est révélateur et est détecteur de mensonge.
En parallèle, il s’attache à mettre en lumière la notion de point de vue. Notion essentielle pour raconter une histoire, essentielle pour conter : kriké ! kraké !

L’idée est de se pencher sur celui qui raconte, pourquoi il le raconte et quel bénéfice il en tire.

© : Thierry Lycurgue
  • Rencontre-dédicace avec Chantal Gaudens, auteure du roman “Libertinae”

Rendez-vous aux Archives départementales, les 18 et 19 de 13h30 à 17h30 ! Libertinae signifie « À une affranchie ». Roman inspiré de la vie d’une jeune femme sur l’île Bourbon entre 1810 et 1838, il nous révèle comment vivre un amour interdit, devenir libre et obtenir un nom de famille, lorsqu’on naît esclave. Les trésors des Archives départementales de La Réunion ont permis l’écriture de cet hommage à Marie-Louise, ancêtre de l’auteure.

  • Visite libre de l’exposition “Nous et les autres – Des préjugés au racisme”
Rendez-vous aux Archives départementales, les 18 et 19 de 13h30 à 17h30 ! Comment se construisent les préjugés ? Quelle est la réalité des « races » d’un point de vue génétique ? Comment des États en sont-ils venus à institutionnaliser le racisme ? Autant de questions auxquelles entend répondre l’exposition “Nous et les autres – Des préjugés au racisme”, conçue par le Musée de l’Homme, et présentée ici dans une version adaptée pour la salle d’exposition des Archives départementales de La Réunion.
À la croisée de l’anthropologie, de la biologie, de la sociologie et de l’histoire, et prenant appui sur les dernières découvertes, cette exposition décrypte de façon dépassionnée la mise en place des stéréotypes et la construction des idées reçues sur la nature de l’Homme.
La visite se déroule en trois temps. Dans la première partie, le visiteur est invité à comprendre comment s’élaborent identité et altérité et à prendre mesure des processus à l’œuvre dans la fabrication du racisme « ordinaire ». La deuxième partie de l’exposition explore la construction scientifique de la notion de « race » et illustre, à partir d’exemples historiques, la mise en œuvre de racismes institutionnalisés par des États (la colonisation française, la ségrégation aux États-Unis, le nazisme et le génocide rwandais). La dernière partie aborde le racisme aujourd’hui, en s’appuyant sur les données des sciences du vivant, des sciences sociales et en donnant la parole à des spécialistes.
  • Visites guidées et animations au Domaine de Beaubassin
Rendez-vous au 71 chemin Alfred Mazerieux 97400 St-Denis, le dimanche 19 septembre de 10h à 17h. Le Domaine de Beaubassin ouvre ses portes aux visiteurs. Les amateurs de peinture pourront découvrir deux tableaux de Louis Ozoux, nouvellement acquis par les propriétaires. Petits et grands auront accès tout au long de la journée à l’atelier de tressage de coco animé par le cocologue passionné et passionnant, Rachad de l’association “Coco sans frontières”. L’association “Zanbrokal’Bass” vous accompagnera avec ses musiciens (accordéon diatonique et chromatique, viole, guitare, flûte) pour jouer valses, polkas, mazurka, scottish …
Accès libre pour participer aux animations sur présentation du pass sanitaire à l’entrée du domaine. Un programme varié pour cette édition du “Patrimoine pour tous”. Entrée sur réservation pour les visites guidées à [email protected]
  • Exposition « Boutik chinois »

Rendez-vous à la Maison Foucque, au 145 rue Jules Auber, 97400 St-Denis, le samedi 18 septembre de 9h à 18h. Découverte de la villa créole appelée “Maison Foucque”, datant de 1869. Elle témoigne de l’architecture de Napoléon III et abrite aujourd’hui les bureaux du service régional de l’Inventaire. Sa varangue, avec ses colonnes ioniques et son garde du corps en bois ajouré, est l’une des plus raffinées du chef-lieu.
L’exposition est ouverte au public du 18 septembre jusqu’au 24 octobre. Horaires : en semaine de 9h à 16h. Le week-end de 9h à 20h. Inscrivez-vous par téléphone au 02 62 92 47 47.
  • Visite guidée du quartier de Petite-Ile

Rendez-vous au Mausolée de La Redoute, les 18 et 19 de 9h à 17h ! Vous allez explorer l’histoire du patrimoine de Petite-Ile, patrimoine militaire et religieux et découverte de l’histoire des Camps.
Sous la houlette de l’historien Laurent Hoarau, des jeux d’observation à l’aide d’une carte seront mis à disposition.
  • Exposition ” Maxime Laope : une vie au coeur de la musique réunionnaise”
Rendez-vous à la Bibliothèque Universitaire St-Denis Droit-Lettres, Université de La Réunion, Campus du Moufia, le vendredi 17 septembre de 7h30 à 19h ou le samedi 18 de 8h à 12h. Chanteur de séga de 1947 à 2005, Maxime Laope était l’auteur-interprète de titres passés à la postérité. Ses enfants et leurs dalons regroupés en association culturelle, continuent de faire vivre ses chansons.
En 2005, l’association s’est dotée d’une exposition itinérante documentée, retraçant les faits marquants de la vie du chanteur de séga. L’entrée est libre et gratuite.

Ste-Suzanne

  • Visite du domaine de Bel-Air
Rendez-vous les 17, 18 et 19 de 9h à 10h ou de 11h à 12h au Mémorial des affranchis et engagés du domaine de Bel-Air. Cette expérience multimédia invitera le visiteur à plonger dans l’histoire méconnue du domaine de Bel-Air après l’abolition de l’esclavage.
Le parcours paysager de la visite est destiné à rendre hommage aux centaines d’affranchis et d’engagés, africains, indiens, malgaches ou chinois, qui ont dû quitter leur terre natale pour travailler, dans des conditions très pénibles, à la prospérité de ce domaine sucrier et à l’édification de l’église de la Sainte famille construite entre 1858 et 1860, puis détruite par un cyclone en 1881.
Au cœur de ces vestiges, il découvrira également la vie aventureuse de Camille Jurien de la Gravière, propriétaire du domaine de 1848 à 1879, personnage atypique qui tenta d’expier le crime de l’esclavage.

St-Joseph

  • Visite guidée de la plantation de thé et de géranium

Rendez-vous à 18 rue Emile Mussard, Grand Coude, 97480 St-Joseph, le 17 de 10h à 12h. Les 18 et 19 de 10h à 16h. Découvrez une forêt de thé à vous faire perdre le nord au cœur du village de Grand Coude. Perché à 1 100 mètres dans les hauts de St-Joseph, Grand Coude est relié au monde par son cordon ombilical : “Le Petit Serré”, 60 mètres de largeur entre deux rivières, la Rivière des Remparts et la Rivière Langevin, d’où l’on peut admirer de magnifiques sites. C’est dans ce village qu’est établi le Labyrinthe En-Champ-Thé.

Le labyrinthe est construit dans une forêt de théiers, anciennes plantations des années 1960, reconnu à l’époque comme l’un des trois meilleurs thés au monde. C’est en 2005 que Johnny et son épouse relancent l’histoire du thé de Grand Coude, une production française unique.

Au kiosque d’accueil, vous retrouverez l’ensemble des produits tels que le thé blanc, le thé vert, les huiles essentielles, l’hydrolat, les confits et sirops.

L’entrée libre est à 3,50€. L’entrée guidée est à 5,50€. Pour les moins de 18 ans, elle est gratuite. Les visites sont limitées à 10 personnes par créneau. Prévoyez une paire de baskets avec des vêtements chauds et un imperméable.

Réservez par téléphone au 06 92 60 18 88 ou par mail à [email protected]

St-Philippe

  • Visite du patrimoine naturel de la forêt de Mare-Longue

Rendez-vous au sentier botanique de Mare-Longue, les 18 et 19 de 9h30 à 16h ! Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la forêt tropicale humide de basse altitude de Mare-Longue est l’une des rares forêts originelles de La Réunion et du monde, abritant une richesse botanique exceptionnelle.

A l’occasion d’une balade découverte le long du sentier botanique de Mare-Longue avec les agents du Parc National de La Réunion, venez découvrir sur un circuit de 2h environ les merveilles du patrimoine naturel de St-Philippe et les vestiges de la forêt originelle réunionnaise. Une collecte de la mémoire relative à la forêt de Mare-Longue sera effectuée par les agents du Parc National.

Informations et réservations au 06 92 45 71 59 ou au 02 62 58 02 61. Prévoyez une tenue et des chaussures de randonnée, de l’eau, une casquette ainsi qu’un imperméable.

  • L’archéologie à St-Philippe : sur les traces du passé

Rendez-vous à l’Ancienne usine du Baril, le 18 de 10h à 16h. Une nouvelle opération de fouilles archéologiques préventives menées par l’Inrap sur le site de l’Ancienne usine, est programmée. Il s’agit d’une opération de diagnostic, en lien étroit avec le projet de réhabilitation, de protection et de valorisation de ce patrimoine, contribuant à une meilleure connaissance de l’histoire du territoire communal.

Une histoire souvent absente des archives écrites et dont la mémoire oscille progressivement vers l’oubli au fil des générations. Les récentes découvertes archéologiques sur le territoire contribuent à résorber cette mémoire fragmentée en interrogeant les traces matérielles du passé et en sensibilisant sur les enjeux présents et futurs.

Venez à la rencontre des archéologues pour voir les traces du passé, comprendre les enjeux liés à la protection et à la valorisation du patrimoine et prendre connaissance de l’actualité des opérations archéologiques en cours et à venir à St-Philippe.

  • Visite de l’ancien cimetière marin de St-Philippe

Rendez-vous à l’Ancien cimetière de Basse Vallée, le 19 septembre de 10h à 12h ! Le premier cimetière de St-Philippe, protégé au titre des Monuments Historiques en 2012, est l’un des rares témoins des premières traces de l’occupation humaine sur le territoire communal. Une quinzaine de tombes à l’architecture très diversifiée en pierre de taille subsistent sur le site. Celui-ci fut délaissé suite au déplacement de la population vers le centre de la commune avec la création d’une paroisse en 1838 et d’un nouveau cimetière au début de la seconde moitié du 19e siècle.En 2018, un mausolée en pierre de taille, l’un des éléments les plus remarquables du cimetière, a été dégradé suite à des fouilles illégales effectuées probablement par certains chasseurs de trésors. Une opération de restauration de l’édifice ainsi que des recherches associées ont été réalisées en partenariat avec l’association la Confrérie des Gens de la Mer et en concertation avec les services de l’archéologie et celui de la conservation des monuments historiques de la DAC de La Réunion.

Outre la restauration du mausolée en pierre de taille, l’objectif est d’inscrire l’ancien cimetière marin dans une démarche de revalorisation et d’accessibilité du site auprès du public. Il s’agit de sauvegarder et de valoriser l’un des éléments historiques et patrimoniaux remarquables de la commune. Le but est de proposer au public des clés de compréhension et d’appropriation des éléments culturels et patrimoniaux de St-Philippe afin de dissuader la dégradation des éléments identifiés faisant partie intégrante de la mémoire et de l’identité du territoire communal.

Les visiteurs pourront également visiter le “Puits des Français” à proximité du site de l’ancien cimetière.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 à La Réunion : levée du confinement depuis hier

Article suivant

Dernier jour pour le Salon de l’Écologie et du Développement Durable

Free Dom