Le CHU de La Réunion célèbre la Fête de la Musique

3 min de lecture

A l’occasion de la Fête de la Musique le CHU a accueilli des artistes pour le plus grand plaisir des usagers. Pour cette édition et en raison du contexte sanitaire, l’établissement a souhaité maintenir les manifestations de la Fête de la Musique, dans un format plus restreint qu’habituellement et dans le respect des gestes barrières.

Comme en 2020, et compte tenu des règles sanitaires, la Fête de la musique n’a pas pu se dérouler de manière habituelle.

Néanmoins, quelques concerts ont pu être organisés dans certains services de soins du CHU de La Réunion, tout en respectant les gestes barrières. De quoi venir rythmer le quotidien des patients et offrir au personnel une pause musicale dans leur journée.

Cette édition a pu se concrétiser grâce à la participation de partenaires associatifs engagés auprès du CHU, et pour les sites sud du soutien du service culturel de la
Mairie de Saint-Pierre qui a su proposer un programme varié qui a enchanté les spectateurs.

De même, les usagers du service d’addictologie du site nord ont eu l’occasion, en collaboration avec un membre de l’association les « Maillons de l’Espoir », de
s’initier au Maloya, au Séga et aux divers instruments de musique. Pour le sud les festivités ont démarrées dès la semaine du 7 juin avec deux représentations au Pôle Femmes Mères Enfants, « Tiph and Co » avec son spectacle de danse urbaine et l’école musique « Trad » qui a fait résonner le son du Maloya pour le plus grand bonheur des enfants hospitalisés.

Pour boucler cette édition 2021 de la Fête de la Musique l’unité Lagon du CHU Sud a reçu le  lundi 21 juin le groupe de maloya « Kalay and Co » et enfin, c’est « Benjam » qui est venu refermer en beauté cette édition 2021, et on peut dire qu’il a su mettre l’ambiance ! Rendez-vous pris l’année prochaine pour célébrer dignement cet événement culturel incontournable pour tous et en particulier pour les patients hospitalisés.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Coupe du monde de bloc et de difficulté : trois réunionnais en lice

Article suivant

Réforme de l’Assurance chômage : les réactions

Free Dom