Le street-artist Vincent Box déploie son art sur la façade de la mosquée de St-Benoît

2 min de lecture
2

Ce week-end, le street-artist Vincent Box déploie son art sur la façade de la mosquée de Saint-Benoît. Un projet mis en place en partenariat avec la mairie et la mosquée Habibya dans le cadre des festivités de l’Aïd.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Vincent Box est un artiste réunionnais reconnu à la fois à La Réunion mais aussi en Écosse et au Canada où il a participé à la création d’un des collectifs les plus populaires de calligraphie urbain à Montréal, Garbage Beauty, avec lequel il a parcouru le monde.

Sa spécialité, le street calligraphie, est un mixte de street art et de calligraphie classique. Ses pièces calligraphiques offrent un concentré de son évolution dans le street-art : du All Over (remplissage classique) au figuratif (calligraphie abstraite où il utilise la forme des lettres pour peindre des portraits) en passant par « la découpe » (dessin de formes dans le All Over).

Vincent Box utilise la lettre comme image dans des compositions variées et complexes mêlant messages, poésies, textures, symboles pour créer un langage unique où les éléments des Beaux-arts s’intègrent à la rue.

Pour sa performance sur la façade de la mosquée de Saint-Benoît, l’artiste a choisi des couleurs chères à l’Islam comme le vert, le blanc, mais aussi le bleu pour représenter l’outre-mer. La fresque devrait être terminée d’ici samedi soir.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Contre la pollution : pose de boudins de cheveux dans le Port de Sainte-Marie

Article suivant

Education : les élèves de 4e et 3e pourront revenir en classe dès la semaine prochaine

Free Dom