Les boîtes de nuit, ouvriront-elles ce soir ?

3 min de lecture
14

C’est officiel ! Après des mois et des mois de fermeture, les clubs et discothèques pourront de nouveau accueillir du public dès le lundi 4 octobre. Ces établissements devront cependant respecter la limite d’une jauge correspondant à 50% de la capacité d’accueil maximale. Le port du masque est maintenu en intérieur et lors des activités de danse qu’elles aient lieu en intérieur ou en extérieur.

Plus généralement, l’activité de la danse dans tous les établissements recevant du public est soumise à pass sanitaire et devra se faire dans le respect d’une jauge fixée à 50% de la capacité d’accueil maximale avec l’obligation de port du masque.

Les discothèques rouvrent : « comment faire respecter le port du masque ? »

Suite à cette annonce, le responsable de la boîte de nuit Le Moulin du Tango nous donnait son avis sur radio Free Dom : « nous ne reprendrons pas notre activité la semaine prochaine. Les gens vont boire et ne vont pas mettre leur masque. Cela va être galère de faire respecter les règles. En plus, cette ouverture va être un essai alors je n’ai pas envie de refaire mes stocks si c’est pour qu’on referme nos portes dans quelques semaines… On avait tellement d’espoir en entendant que les boîtes allaient rouvrir mais quand on voit les conditions imposées, on est déçus. »

Patrick Serveaux, président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) à la Réunion a également réagi sur nos ondes : « Nous sommes à moitié satisfaits des annonces préfectorales. Je suis content pour le secteur de l’hôtellerie et la restauration car il n’y aura plus de couvre-feu mais là où ça pose problème, ce sont pour les boîtes de nuit. Ils ne vont pas pouvoir rouvrir en apprenant la nouvelle une semaine avant… En plus, la jauge et le port du masque ne sont pas des mesures cohérentes pour les établissements de nuit. »

Pour Frédéric Dijoux, le président de l’Union événementielle de La Réunion (UNEV), l’allégement des mesures est une bonne nouvelle. « Le secteur de l’événementiel est satisfait de la levée du couvre-feu. Dans notre regroupement, nous comptons beaucoup de DJs. Et ils sont ravis. C’est un début. Il y a un effort de la préfecture qui a été fait, on prend ce qu’il y a à prendre mais je comprends que ça peut être compliqué pour les discothèques. »

14 Commentaires

  1. Discothèque ouverte et les pique-niques pas plus de 10 personnes franchement je voudrais bien savoir qui décide vraiment de tout ça…..

    • les gens qui iront en discothèque seront vaccinés, lors de pique nisie toit le monde n est pas vaccinés voilà d ou vient cette différence…logique

  2. pour ne pas tuer le monde du secteur de la nuit réouverture ok mais à condition de toujours présenté un test antigénique ou PCR négatif avant d’entrer dans la boite de nuit, pour etre vraiment sure que tous le monde est clean et aucun risque de contamination dans ce lieu fermé ,moi je trouve qu’on se relache trop vite ce virus peux encore nous réservé des surprises.

    • Faudra bien que tôt ou tard la vie reprends son cours… Et vous verrez que cette période sombre de notre vie ne sera plus qu’un lointain souvenir…. Et pouf ! Affaire classée suite…

  3. Boite de nuit la dit
    Pas les bars et pub qui mettent de la musique à fond à St gilles les bains dans la rue Général de Gaulle
    Tels que le Chez Nous L escobar R de famille le Roof Kitchen aménagé sur un toit d habitation ancienne sans autorisation de permis
    Désordre la recommencer depuis hier soir
    I faudrait un.meutre un jour.

  4. Surtout faites attention à vous les nocturnes. Pas d’imprudence sur les routes . Et ayez toujours un Sam avec vous !!! C’est toujours triste d’entendre les faits divers.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Les premières « Rencontres de la Généalogie » ce week-end à la Plaine des Palmistes

Article suivant

Il se prétendait le descendant de Jésus et torturait sa femme : 25 ans de réclusion criminelle contre Rachid Sahari

Free Dom