/

Les ministres sur le pont… de la Rivière de l’Est : 20 M€ pour la restauration de cet ouvrage (Photos et vidéos)

1 min de lecture

Non pas pour danser comme sur le pont d’Avignon, mais pour visiter et voir la fin des travaux de restauration de cet ouvrage d’art livré en 1894, qui fut le plus grand pont suspendu du monde. Un pont qui relie Saint-Benoit à Sainte-Rose.

Après une halte-déjeuner à Saint-André au restaurant « Le Franciséa », la délégation a pris la direction du pont de la Rivière de l’Est. Les ministres Rima Abdul Malak (Culture) et Philippe Vigier (Outre-mer), accompagnée de la présidente de Région, Huguette Bello et du préfet Jérôme Filippini, ont été accueillis sur le site par le maire de Sainte-Rose Michel Vergoz; Patrice Selly, maire de Saint-Benoit et président de la Cirest; Jeannick Atchapa, maire de Bras-Panon et représentant du président du Département. Sans compter d’autres personnalités politiques, civiles et militaires.

C’est d’abord Michel Vergoz, le maire de la commune de Sainte-Rose et conseiller régional de l’opposition, qui a pris la parole pour se féliciter de la restauration (enfin) de ce pont, « véritable patrimoine de notre île », classé Monument historique depuis mai 2018.

Huguette Bello, dans un discours « très enflammé » (pour reprendre l’expression du ministre Philippe Vigier), et dans une posture très théâtrale, a retracé l’historique de cet ouvrage exceptionnel construit de 1862 à 1894. Ouvrage d’une longueur de 150 mètres posé à 40 mètres environ au dessus du lit de la rivière de l’Est. L’accès du pont a été interdit aux piétons en janvier 2016 en raison de son état de vétusté et des risques qu’il présentait pour la sécurité des usagers.

Les travaux de restauration ont débuté en 2019 et se sont achevés en 2023. Ils ont coûté 20 millions d’euros. Un financement assuré par l’Europe, la FDJ (Fonds Stéphane Bern), l’Etat et la Région. Les ministres Rima Abdul Malak et Philippe Vigier sont ravis. C’est ce qu’ils ont confié, ce jeudi, au micro d’Yves Mont-Rouge :

Maintenant que la restauration du pont est terminée, il va falloir penser à l’aménagement de chaque côté de l’ouvrage aussi sur le territoire bénédictin que sur celui sainte-rosien afin de valoriser ce patrimoine. Un Musée de l’Eau côté Sainte-Rose et des éco-box côté Saint-Benoit pour des offres de restauration. Ecoutez Patrice Selly, le président de la Cirest :

Voici en photos la visite de ce jeudi sur le pont de la Rivière de l’Est :

Le sculpteur d’un des piliers du pont dans ce rocher, est juste à la droite de la ministre de la Culture. C’est un Sainte-Rosien.

(Crédit photos : Yves Mont-Rouge)

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

La ministre de la Culture séduite par sa visite au Musée de Villèle

Article suivant

Fermeture annuelle de la pêche à la langouste du 1er décembre 2023 au 31 mars 2024

Free Dom