/

Mémona Hintermann en visite au collège Cambuston : « La piste de décollage, c’est ici »

8 min de lecture

C’est au son de l’accordéon que Mémona Hintermann-Afféjee a été accueillie aux portes du collège Cambuston à Saint-André ce 13 décembre. La célèbre journaliste, grand reporter et écrivaine, originaire du Tampon n’a pas manqué d’esquisser quelques pas de séga piqué, avant d’apprécier à son tour, une chorégraphie préparée par des collégiennes sur « Ose », la chanson d’Yannick Noah. Les artistes Benjamin Hoareau, Jean-Luc Trulès avec son accordéon « Horner », Jean-François Fontaine principal du collège, les enseignantes Diana Léocadie et Sidalyse Dufestin porteuses de projet ainsi que quelques collaborateurs du Département ont accompagné Mémona Hintermann, tout au long de l’allée principale menant au collège baptisée « Chemin de la Persévérance ».

C’est sur ce thème de la Persévérance que l’invitée d’honneur de l’établissement saint-andréen a axé ses interventions, en créole et en français, face aux collégiens, près du jardin qui porte son nom : « Croyez en vous ! N’écoutez pas ceux qui disent : « Hein ! Lé pa pou ou sa ! I sert à rien d’aller à l’école : regard’ la quantité de chômage ! Ah non ! Croi pa sa ! Ecoute pa sa ! C’est l’école, justement, qui peut changer la donne. Si vous avez le niveau, vous serez capables de réussir et de tenir tête à vos détracteurs. C’est vrai que la vie n’est pas belle tous les matins, mais laissez les problèmes dehors ! Quand vous entrez au collège, soyez à 100% ici ! Chacun est là pour préparer votre avenir, pour vous donner les connaissances… Alors, saisissez votre chance. Vraiment, ne la gaspillez pas. ».

Loémie, élève de 3e a bien saisi le sens du mot « persévérance » : « C’est avancer dans la vie. Ne pas renoncer quand on rencontre des problèmes. Faire tout ce qu’on doit faire pour atteindre un but. Quand on a entendu l’histoire de Mme Hintermann, c’était un peu triste (ndlr : fratrie de 11 enfants d’une famille modeste au Tampon), mais elle a eu beaucoup de force et de courage pour réussir. J’ai trouvé ça très motivant ». Nasra partage le même avis : « Parfois, j’ai des amis qui ont des problèmes. Je les encourage à ne jamais lâcher, à ne pas laisser tomber. C’est ça la persévérance ». Mémona Hintermann n’en est pas à sa première visite du collège de Cambuston. Elle a notamment participé en 2016, à l’inauguration de la place qui porte son nom et du « Jardin des Poètes » où plusieurs espèces endémiques et indigènes ont été plantées, avec le soutien du Département. L’ancienne arrière-cour en friche du collège est devenue aujourd’hui un bel écrin de verdure où il fait bon vivre. C’est là, à l’ombre d’un jacaranda, que Memona Hintermann a assisté à l’extrait d’une pièce de théâtre animée par les comédiens Benjamin Hoareau, Jean-Luc Trulès et Pascale Bailleux… La célèbre journaliste s’est pris au jeu interactif des comédiens évoquant le temps lontan et chantant avec eux « Le petit bain d’pied… il faut frotter, faut frotter, faut frotter ».

Memona Hintermann a ensuite procédé à l’inauguration d’un « studio média » nouvellement installé dans la mezzanine du centre de documentation. Équipé de matériels professionnels destinés à la captation d’images et de sons, au montage et au tournage vidéo – tablettes numériques, trépieds, projecteurs, fond vert… – ce studio médias’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre le Département et l’Académie de La Réunion. En effet, le collège Cambuston fait partie des 10 établissements bénéficiaires de ces équipements financés par le Département (38 690€) et par l’État (25 000€). Soit une enveloppe de plus de 6 000€ de matériel par collège. À Cambuston, les « élèves éco-délégués » en ont déjà fait bon usage en réalisant une vidéo sur les mesures sanitaires applicables au collège. Ils ont reçu les félicitations d’Ismaël Locate, DGA de l’Epanouissement du Département ayant assisté à la séquence et qui estime que « Ce petit film, très bien réalisé, vaut mieux que bien d’autres spots de publicité qu’on voit à la télé. Vous avez dit les choses avec des mots simples. Le message est clair et techniquement, c’est au point. Bravo ». Mémona Hintermann est tout aussi enthousiaste et avant de dédicacer quelques livres, l’ancienne présentatrice du journal de France 3 a bien voulu se mettre devant les caméras des collégiens, pour réitérer son message sur la persévérance : « C’est vous qui allez construire La Réunion de demain. Larg pas l’école marmaille ! Ici, il y a des personnes qui font tout leur possible chaque jour, pour que vous puissiez prendre votre envol C’est ici, votre piste de décollage, et la persévérance est votre carburant ». 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La ville de La Possession célèbre la Fête de la Liberté et du Patrimoine ce dimanche

Article suivant

Fruits et repas péi pour mettre du soleil dans le cœur des Réunionnais partis se faire soigner en métropole

Free Dom