//

Opération « Bann frui èk légim péi » : le plein de vitamines au collège des Tamarins à St-Pierre

3 min de lecture

Au collège des Tamarins à Saint-Pierre, les classes portent des noms de plantes. Et les élèves de la « 4e Pitaya » sont pleinement engagés dans l’opération « Bann frui èk légim péi, anlèr dan nout kolèz » organisée par le Département et la Chambre d’agriculture.

Le vendredi 26 novembre, ils ont visité une exploitation agricole et participé à des ateliers de découverte du métier d’agriculteur, d’empotage, d’agro-écologie… Loévane raconte sa journée de découverte : « On est parti chez le tonton de Kenjy, on a planté des salades. Il nous a montré comment on plante les fruits et les légumes. Il avait des roses aussi ». 

Ce mardi 1er décembre, ces mêmes élèves ont procédé à la mise en sac et à la distribution des paniers fraicheur aux quelque 400 collégiens que compte l’établissement. Kenjy énumère les légumes récoltés dans les champs de son oncle Danielo Taïllamé et d’autres agriculteurs du Sud, avant de les mettre dans un panier : « On a de la salade, de la betterave, du chou, des oignons, des courgettes, des radis, de la tomate, de la banane… »

Ayant assisté à la distribution, avec l’équipe de la Chambre verte, le premier Vice-président du Département Serge Hoareau, délégué aux affaires agricoles a déclaré : « On a souhaité mener cette action dans 14 collèges de La Réunion, pour sensibiliser les jeunes à consommer localement et à découvrir ou à redécouvrir la production péiC’est aussi une opération pédagogique pour ouvrir le monde agricole aux générations futures : il y a des enfants qui confondent le gingembre avec le manioc ou la patate avec la pomme de terre ! C’est une façon aussi de ramener les produits de qualité de La Réunion pour les familles afin d’inciter les parents à consommer les fruits du travail de nos agriculteurs »

L’opération est accompagnée de visuels pédagogiques exposés dans la cour du collège indiquant les origines des produits, les saisonnalités, les terroirs, les modes de production, les variétés, les qualités nutritionnelles et gustatives des produits et les nombreux avantages de produire localement et de consommer péi.

Rappelons que dans le cadre de cette opération spéciale, 4300 paniers fraîcheur au total seront distribués dans 14 collèges.

(Crédit Photos : Pana Rakoto)

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

L’eau est de nouveau propre à la consommation sur toute la commune de Saint-Leu

Article suivant

Le pasteur David Storm perd la vie dans un accident de moto au Togo

Free Dom