Parcours du Cœur : le GHER intervient à l’école Raphaël Vidot de St-André

3 min de lecture

A l’occasion de l’édition 2022 des « Parcours du Cœur », le GHER a été sollicité par l’école primaire publique Raphaël Vidot de Saint-André, ce lundi 11 avril, pour la mise en place d’ateliers santé au sein de l’établissement. L’objectif de cette opération est double : sensibiliser les marmailles à l’importance d’une bonne hygiène de vie et les familiariser aux gestes de premiers secours.

Les « Parcours du cœurs » sont un rendez-vous annuel et national de sensibilisation et de prévention des maladies cardiovasculaires à
l’initiative de La Fédération Française de cardiologie. Comme chaque année, l’enjeu de ces journées est de sensibiliser et d’informer le public sur les mauvaises habitudes (alimentation trop riche, manque d’activité physique, tabagisme…) qui placent, aujourd’hui, les
maladies cardiovasculaires parmis les principales causes de décès en France  avec près de 400 morts par jour !

Placés sous le Patronage du ministères des Solidarités et de la Santé, et du ministère de l’Education nationale et des Sports, les « Parcours du Cœur » ont fait des enfants une cible prioritaire afin qu’il puissent prendre conscience très tôt de l’importance d’une bonne hygiène de vie en travaillant notamment sur leur hygiène alimentaire et la pratique d’une activité physique régulière.

C’est dans ce cadre l’école primaire Raphaël Vidot de Saint-André s’est mobilisée et a fait appel au personnel du GHER, établissement de santé de référence sur le territoire Est, afin de mettre en place des ateliers pédagogiques pour les petits écoliers.

Ainsi, ce sont, au total, six ateliers thématiques qui ont pu être mis en place tout au long de la journée d’hier pour une classe de CP, deux classes de CE2, deux classes de CM1 et deux classes de CM2. Un atelier autour de la nutrition a été assuré par une dietéticienne du GHER afin de sensibiliser les élèves à la nécessité d’une bonne hygiène alimentaire. Un deuxième atelier, assuré cette fois par deux infirmiers diplomés d’Etat du GHER, a eu pour enjeu d’initier les plus jeunes aux gestes de premiers securs, souvent décisifs dans la prise en
charge d’une victime.

L’opération doit se poursuivre tout au long de la semaine à l’école Raphaël Vidot avec l’organisation de randonnées éducatives dans le sentier Dioré afin d’insister, une nouvelle fois, sur l’importance de l’activité physique au quotidien pour être en bonne santé.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Plateau Caillou : une collégienne poursuivie par deux personnes après l’école

Article suivant

Il remporte 15 millions d’euros avec la grille fétiche du Loto qu’il jouait depuis 1976

Free Dom