Piton de la Fournaise : réouverture de l’enclos depuis 12h

4 min de lecture
1

Point du mercredi 31 mars

Suite aux constatations de l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF), le préfet de La Réunion a décidé la réouverture de la partie haute de l’enclos à compter du mercredi 31 mars à 12h00.

L’accès n’est possible que sur les trois sentiers balisés et entretenus par l’Office National des Forêts, dans les limites suivantes :

le sentier Pas de Bellecombe – Formica Léo – Sentier Rivals – Cratère Caubet,

le sentier Pas de Bellecombe – Formica Léo – sentier d’accès au site d’observation du cratère Dolomieu (accès par le nord du cratère)

le sentier Kapor jusqu’à Piton Kapor.

Le sentier Rivals est ouvert à la circulation jusqu’au niveau du cratère Caubet. La portion entre le cratère Caubet et Belvédère sur Château Fort reste interdite d’accès.

Le public devra se conformer strictement aux prescriptions et consignes figurant sur les panneaux d’information et d’avertissement affichés sur le site.

Point du lundi 29 mars

Suite à la reprise de la sismicité le 13 mars 2021 sous le Piton de la Fournaise, et son augmentation du 22 au 26 mars (jusqu’à 95 séismes volcano-tectoniques sommitaux enregistrés le 26 mars), le nombre journalier de séismes est en baisse depuis le 27 mars, avec respectivement 55 et 8 séimes volcano-tectoniques sommitaux les 27 et 28 mars. A noter que lors des phases de ré-alimentation, le taux de sismicité peut être erratique. En effet une augmentation rapide de la sismicité peut être liée à une déstabilisation du système hydrothermal localisé sous le sommet due à la remontée de magma.
L’inflation (gonflement) de l’édifice du Piton de la Fournaise se poursuit. La source à l’origine de cette inflation est localisée entre 1,5 et 2 km de profondeur sous le cratère Dolomieu, au niveau du réservoir magmatique superficiel.
La composition des émissions fumerolliennes au sommet, enregistrée par la station MulgiGaS de l’OVPF, montre une composition des fumerolles de type « hydrothermale », dominée par H2O et H2S ; les quantités de SO2 et de CO2 restent très faibles.
Les flux de SO2 enregistrés sur les stations NOVAC de l’OVPF sur le pourtour de l’Enclos sont très faibles avec une tendance à la baisse depuis le 24 mars.
Les flux de CO2 par le sol, après une diminution rapide le 22 mars, sont stables depuis sur des valeurs intermédiaires.
Le processus de recharge depuis les profondeurs vers le réservoir superficiel peut durer plusieurs jours à plusieurs semaines (avec des périodes de sismicité plus ou moins intenses) avant que le toit du réservoir ne se fragilise et ne se rompe, donnant ainsi lieu à une injection de magma vers la surface et à une éruption, mais peut également s’arrêter sans donner lieu à brève échéance à une éruption.
Niveau d’alerte : Vigilance

Piton de la Fournaise : l’activité sismique se poursuit avec 81 séismes enregistrés le 24 mars

L’activité sismique sous le Piton de la Fournaise se poursuit avec 81 séismes enregistrés hier, le 24/03/2021.

La majorité de cette sismicité est située sous le sommet du volcan.

L’inflation et la pressurisation du réservoir magmatique superficiel par l’arrivée de magma plus profond se poursuivent.

Plus d’infos ici sur le site de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Mineure agressée dans un bus scolaire : le chauffeur mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

Article suivant

Affaire « Vent Ilet » : confrontation entre Jean-Claude Lacouture et Dominique d’Eurveilher

Free Dom