/

Congrès des 10 ans du PLR : Huguette Bello fait le plein et veut « rassembler »

2 min de lecture
26

« 10 ans de combat au service des réunionnais.es », précise le Parti qui a été créé à l’initiative d’Huguette Bello, lorsque celle-ci avait claqué la porte au nez de Paul Vergès en 2012. A cette époque, Huguette Bello était députée de la deuxième circonscription et maire de Saint-Paul.

Huguette Bello, patronne du PLR (Pour La Réunion) a présidé ce dimanche 11 juin le congrès de son parti.

« C’est avec une grande fierté et un immense espoir que s’ouvre ce congrès exceptionnel du PLR qui marque les dix ans d’existence de notre mouvement politique Pour La Réunion. De la fierté car nous pouvons nous féliciter du travail réalisé ces dix dernières années», souligne-t-elle.

Il est vrai que depuis sa création, PLR a ait du chemin. Le Parti préside la Région Réunion en collaboration avec le PS d’Ericka Bareigts et le Progrès de Patrick Lebreton, compte deux députés (2ème et 6ème circonscriptions), la municipalité de Saint-Paul avec à sa tête Emmanuel Séraphin et de nombreux conseillers régionaux. Un Parti qui vise à présent un poste, voire plus, de sénateur en septembre prochain.

Le congrès a fait le plein au Jardin d’Eden à La Saline-les-Bains.

Plus de 1500 personnes ont participé à cet événement majeur qui a permis de revenir sur l’histoire du parti depuis sa création et de dresser les perspectives futures pour les batailles politiques à venir.

C’est d’abord le PLR Jeunes qui a ouvert ce congrès, illustrant le renouvellement générationnel en cours dans le parti. C’est ensuite Karine Lebon, députée de la 2ème circonscription qui a pris la parole pour revenir sur l’importance de l’engagement de la jeunesse et dénoncer la politique ultra-libérale menée par le gouvernement.

Frédéric Maillot, député de la 6ème circonscription, a poursuivi sur la nécessité de s’engager en faveur de l’autonomie alimentaire sur notre île.

Le vice-président du PLR, Emmanuel Séraphin est intervenu en rappelant les luttes menées par le parti et la nécessité de continuer à renforcer la structuration de ce mouvement politique. Huguette Bello, présidente du PLR, a clôturé ces prises de paroles en revenant sur les multiples batailles en cours à la Région pour défendre l’accès à l’éducation, la lutte contre les inégalités, l’importance de la transition écologique. Elle a rappelé également la brutalité de la politique menée par le gouvernement et a dénoncé la déconnexion des sénateurs réunionnais actuels qui ont voté “contre leur propre peuple et leur pays” en soutenant la réforme des retraites.

Un témoignage vidéo d’Olivier Bancoult, président du Groupe Réfugiés Chagos, a été diffusé, réaffirmant l’importance de la solidarité internationale pour ce parti.

De nombreux représentants politiques de la gauche réunionnaise étaient présents. Première force politique de La Réunion, présente dans les 24 communes de l’île, le PLR a réaffirmé sa conviction profonde d’engagement aux côtés des plus fragiles et des plus défavorisés, et la nécessaire lutte à mener pour l’augmentation des salaires et contre la vie chère

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
26 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Un cycliste percute un piéton à Ste Suzanne

Article suivant

Bagarre au sabre : une centaine de jeunes devant le Collège des Alizés

Free Dom