Réunion entre Castex, Blanquer, Véran et les syndicats du personnels de l’éducation nationale

2 min de lecture
1

Ce jeudi 13 janvier 2022, jour de grève dans l’éducation nationale, il y a eu une réunion au ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, où le Premier ministre Jean Castex en présence du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer, et le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, testé positif donc en visioconférence. a reçu les organisations syndicales représentant les personnels de l’éducation nationale, de 18 h 30 et jusque vers 22 h(21h à 1h, heure Réunion).

« Nous avons entendu l’attente en matière de masques FFP2, 5 millions de masques FFP2 mis à disposition prochainement pour certains personnels, par exemple ceux en contact avec des enfants handicapés et à risque face au Covid-19 ou pour les enseignants de maternelle  sur demande » », a déclaré Jean-Michel Blanquer. Indiquant par ailleurs que des masques chirurgicaux sont également en cours d’acheminement.

Recrutements de Plusieurs milliers de personnels prévus.

Le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer a également annoncé le recrutement de 3 300 contractuels, d’assistants d’éducation et de personnels d’appui administratif pour les directeurs et directrices d’écoles, ainsi que le recours aux listes complémentaires.

Les évaluations de CP reportées

Les évaluations de CP, prévues en janvier, vont être reportées  à un délai qui reste à définir, et des épreuves du mois de mars, dans le cadre du baccalauréat, pourraient également être reportées, et mise en place d’une réunion bimensuelle avec les syndicats enseignants pour améliorer le dialogue, a rajouté Jean-Michel Blanquer.

1 Commentaire

  1. Exemple de rétropédalage de nos élus.
    Protocole modifié 4 fois !! En dix jours.
    Après on voit bien qu on écoute plus les intéressés dans ce pays,
    La santé est politisé, l éducation est politisé, le biseness est politisé, notre liberté est politisé…….
    Autorité dans tout.
    Une grève d une journée et il change de méthode, et les millions tombent, cela fait réfléchir.
    Incompétence. Mais il risque pas grand chose par rapport aux personnes qui ont perdu ou qui risquent de perdre leur boulot avec tous ces errements. Faut un pass spécial pour nos élus.
    Pathétique

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : Paris, le port du masque obligatoire en extérieur suspendu par la justice

Article suivant

St-Paul, 3 motards contrôlés sans permis et zamalés

Free Dom