Saint Louis inaugure une galerie à ciel ouvert à Bel Air

4 min de lecture
4

Cette semaine, a eu lieu à Saint-Louis l’Inauguration de la plus grande fresque de l’île : pas moins de 500 mètres de long graffés par les artistes Kebz Répy et Nayh avec la participation des jeunes Saint-Louisiens.

Juliana M’Doihoma ainsi que sa nouvelle équipe vise à faire de Saint-Louis un territoire d’excellence et d’innovation à tous les niveaux. Cette trajectoire que souhaite tracer cette nouvelle équipe vise également à donner une nouvelle image à la ville, en favorisant notamment les actions fortes de cohésion sociale.Depuis presque qu’un an et demi la collectivité soutient des actions de développement des arts urbains, notamment dans les quartiers prioritaires de la ville.

En partenariat avec l’association Graffiti 974, la mairie de Saint-Louis a donc lancé un défi graff dans les quartiers prioritaires qui a permis aux habitants de découvrir l’art du graff, mais surtout de se réapproprier leurs maisons communales de proximité à travers la personnalisation des murs de celles-ci. Le plus grand défi aura été la fresque de l’avenue de Toulouse.

La réalisation de cette fresque géante sur l’avenue de Toulouse à Bel Air a tenu en haleine pendant plusieurs mois la population Saint-Louisienne qui a pu assister à la progression de cette œuvre transformant cet axe routier en galerie à ciel ouvert. Cette Fresque, qui est aujourd’hui la plus grande de la Réunion ( plus de 500 mètres de long )  retrace l’évolution des transports en commun à la Réunion  (hier, aujourd’hui et demain) et relate des faits marquants de l’histoire de notre île.

 

Le Thème sur les transports en commun a été choisi pour sensibiliser les jeunes aux nouvelles mobilités de déplacements en Ville et aborder avec eux les enjeux de l’aménagement du TCSP.  La CIVIS et la SBTPC Routes (qui exécute les travaux) sont allés à la rencontre des jeunes Saint-Louisiens du collège du GOL et et ont organiser des ateliers de réflexion avec eux sur les enjeux du future en matière de mobilité.

C’est donc ce travail partenarial entre la mairie de Saint-Louis, la CIVIS,  SBTPC Routes ainsi que l’association Graffiti 974 qui a permis de réaliser cette fresque, retraçant l’évolution des transports en commun à la Réunion ainsi que des éléments marquants de l’Histoire de la ville de Saint-Louis.

Il convient également de souligner l’investissement des trois artistes Kebz Répy et Nayh, qui ont accompagnés les jeunes des quartiers de Saint-Louis et ont amélioré le rendu visuel de l’avenue de Toulouse.

Malgré un calendrier assez restreint toutes ces parties prenantes ont ainsi réussi à relever ce challenge et ont donc inauguré cette fresque géante, qui a intégré cette année le festival de graff Run Colorz qui a lieu en ce moment même à L’Etang du Gol.

4 Commentaires

  1. Vive l art, avec ça on vit mieux à St Louis, pourquoi ne pas leur dire d aller nettoyer aussi les quartiers c est un art auquel les employés communaux ne connaissent pas

  2. Bien beau tout cela 3 ans de travaux et toujours pas fini une partie de bandes de roulement ne sont pas fait les tampons de regard pas de niveaux les feux ne fonctionnent pas et le chantier pas nettoyé plein de petits cailloux partout a quand la fin ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : « mon fils a été traité comme une bête à ne pas approcher car il y avait un cas positif dans sa classe ! »

Article suivant

Mafate : une journée de prévention contre le diabète organisée le dimanche 14 novembre

Free Dom