//

Saint-Paul investit pour moderniser le territoire

7 min de lecture
3

Le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN, tient une conférence de presse à la Longère Sudel-FUMA. En terme d’investissement, la nette amélioration des indicateurs budgétaires de la collectivité permet d’engager sereinement le programme d’investissement nécessaire pour faire de Saint-Paul une Ville moderne, écologique et solidaire. C’est le sens du budget supplémentaire (BS) examiné par le Conseil Municipal organisé ce 30 juin, à 14 heures, à l’Hôtel de Ville. Ce BS s’équilibre à hauteur de plus de 30 millions d’euros.

Cette trajectoire financière encourageante permet d’envisager de voter sereinement ce montant significatif. Les dépenses de fonctionnement sont maîtrisées et les recettes optimisées. Plusieurs chiffres l’illustrent :
• 123% d’augmentation de l’épargne nette (11,04 M€ en 2021) contre 1,2 M€ en 2016.
• Une capacité de désendettement qui passe de 8 années à 6 années.
• Des impôts locaux qui n’augmentent pas conformément aux engagements pris.

Un autre engagement pris vise à accorder une part significative au tissu associatif avec plus de 4,5 millions d’euros injectés. Plus de 2 millions d’euros ont déjà été financés. Cette somme a bénéficié à 313 acteurs associatifs au titre d’une première tranche de subventions.

Le Conseil validera l’attribution de subventions de 2,4 millions d’euros pour une seconde tranche. Accompagner au plus près et au mieux les associations correspond aux ambitions de la mandature.
Plusieurs chantiers confirment cette volonté d’aménager le territoire. Notamment dans les hauts. L’enjeu est de dynamiser cette partie du territoire auquel une place essentielle est accordée.
C’est la logique de la réhabilitation de la piscine de Vue Belle. Ce centre nautique va bientôt rouvrir. Une délibération sera examinée afin de réhabiliter le centre nautique.
Avant d’entrer dans le fond du dossier, il faut resituer le contexte. L’ancienne municipalité a géré ce sujet avec une extrême légèreté. Aucune piste sérieuse n’a été étudiée pour régler l’important contentieux, toujours en cours.

« Depuis notre arrivée, il y a deux ans, nous avons envisagé plusieurs éventualités pour relancer ce chantier sans exposer la Ville à des risques. Et aujourd’hui, grâce aux efforts entrepris, nous allons enfin repartir de l’avant », expose le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN. Ce Conseil adoptera le plan de financement et le calendrier de cette
réhabilitation chiffrée à 2,4M€. Les travaux reprendront dès la fin 2022. La réouverture au public se déroulera en août 2023.

Le Troisième Adjoint notamment délégué au personnel communal, Sébastien GUYON, et le Conseiller municipal délégué au commerce et à l’artisanat, Irchad OMARJEE, participent aussi à ce point presse.

Toujours dans une logique de rééquilibrage du territoire, une médiathèque sera construite à Vue Belle à la Saline. Le calendrier et le plan de financement seront détaillés au Conseil. C’est une opération de 4,8 millions d’euros dont 90% sollicités au titre du REACT-UE. Ce nouvel équipement participera à la redynamisation de la Saline. Un territoire trop longtemps délaissé. Ainsi ce Bassin de vie de 15 000 habitants, le moins peuplé de Saint-Paul, bénéficiera d’une structure adaptée à ses besoins.

La Municipalité souhaite également développer la station balnéaire, unique à La Réunion. La ZAC Saint-Gilles fait partie des outils destinés à permettre le développement économique et touristique de cette partie du territoire. C’est le sens des délibérations qui visent à renforcer l’attractivité de Saint- Gilles-les-Bains avec la construction d’un hôtel-casino trois à quatre étoiles à l’Hermitage-les-Bains.

La cession d’une parcelle de 2 hectares par la SEDRE, concessionnaire de la ZAC Saint-Gilles, au groupe BOUCAU, sera examinée. L’actuel casino de Saint-Gilles sera délocalisé dans le cadre de ce projet. Cet hôtel-casino sera réalisé sur une zone actuellement occupée par le centre de vacances de la CAF. Son déménagement a déjà été acté. Cet hôtel disposera d’une capacité d’accueil de 100 à 150 chambres, d’une salle de réception et de spectacle modulable d’une capacité de 100 à 500 personnes. Le futur hôtel contribuera à créer de nouveaux emplois sur le territoire.

Dans le contexte de crise actuelle, la Municipalité accueille avec fierté ce projet. En matière de tranquillité publique, il faut saluer le travail de terrain des Policiers municipaux dans les Bassins de vie. Les missions et le fonctionnement de la Police municipale ont été repensé·es pour gagner en efficience. Les moyens humains ont été renforcés.
Cette logique se traduit par la mise en place de la brigade de nuit. Ce dispositif renforce la sécurité des Saint-Pauloises et des Saint-Paulois. Conformément aux engagements pris, la vidéo-protection se déploiera cette année.

Un Centre de supervision urbain sera créé. C’est un chantier important avec 400 000 euros qui y sont consacrés. Une indemnité pour le travail nocturne de la brigade de nuit et les agents du CSU sera instaurée par une délibération votée au Conseil Municipal.

3 Commentaires

  1. Sécurité et tranquillité des st paulois
    Vaut mieux rire avec les nuisances sonores a St gilles jusqu’à 2 h du matin tous les soirs
    Des bars a ciel ouvert faisant du karaoké
    Le balcon .le yoko.le QG. R de famille. Le Roff kitchen.
    Merci la municipalité pour avoir donner le droit de faire du tapage nocturne.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La CCI Réunion et GBH renouvellent leur partenariat pour la formation et l’emploi de jeunes

Article suivant

La région lance la co-construction d’une marque de territoire pour La Réunion

Free Dom