Salman Rushdie : le suspect plaide « non coupable ». L’écrivain toujours dans un état grave

5 min de lecture
3

Mise à jour du dimanche 14 août : Hadi Matar, jeune Américain d’origine libanaise qui a agressé a été présenté à un juge de l’Etat de New York et a plaidé « non coupable ». L’écrivain était toujours hospitalisé dans un état grave ce samedi 13 août. Néanmoins, on apprend que dans la soirée, il aurait pu prononcer quelques mots. Le suspect va de nouveau comparaître le 19 août.

La police identifie le suspect qui a poignardé Salman Rushdie

La police de l’État de New York a identifié le suspect, qui a attaqué Salman Rushdie âgée de 75 ans et auteur des « Les Versets sataniques » édité en 1988, et il fait face à des menaces de mort à cause de son livre.

Hadi Matar, 24 ans, de Fairview, New Jersey, sans motif connu à ce stade de l’enquête.

« Le suspect a été identifié comme étant Hadi Matar, 24 ans, de Fairview, New Jersey. Plus tôt aujourd’hui, vers 10 h 47, Salman Rushdie venait d’arriver au stade de l’établissement et peu de temps après, le suspect a sauté de la scène et a attaqué au moins une fois dans le cou et au moins une fois dans l’abdomen », le commandant de la troupe de la police d’État, le major Eugene J. Staniszewski a déclaré lors d’une conférence de presse.

« Un médecin qui se trouvait dans le public a immédiatement commencé les premiers soins pour Rushdie après l’attaque à l’arme blanche », a déclaré le major Staniszewski. Les autorités n’ont pas révélé beaucoup d’informations sur le suspect.

Plus tôt, le gouverneur de New YorkKathy Hochul a déclaré que l’auteur était en vie et qu’il a été transporté dans un hôpital local.
« Il est vivant et a été transporté, transporté par avion, en toute sécurité… Le modérateur de l’événement a également été attaqué ; il reçoit les soins dont il a besoin dans un hôpital local », a-t-elle déclaré.

La police de l’État de New York a déclaré dans un communiqué qu’un suspect masculin avait couru sur scène avant un discours à la Chautauqua Institution de Chautauqua et avait attaqué Rushdie.
Il a déclaré que l’auteur avait subi une blessure apparente au cou et qu’il avait été transporté par hélicoptère dans un hôpital de la région. Un suspect a été placé en détention.
L’intervieweur de Rushdie a également été attaqué pendant l’incident et il a subi une blessure mineure à la tête, a déclaré la police.
« La police d’État enquête sur l’attaque contre l’auteur Salman Rushdie avant un discours à l’Institution Chautauqua à Chautauqua, dans l’État de New York », a déclaré le communiqué.

3 Commentaires

  1. Il a osé critiquer par des récits comiques , le livre saint des musulmans , le Coran …
    « Satan, ainsi réduit à l’état de vagabondage et d’errance chaotique, est sans abri sûr ; bien qu’il ait, d’après sa nature angélique, une sorte d’empire dans le flux liquide ou l’air, une part de son châtiment est qu’il reste sans domicile ni lieu fixe, où il puisse poser le pied. » (Daniel Defoe, L’Histoire du diable.)

  2. il donne 10 coups de couteaux et il plaide non coupable de qui se fou t’il ? pour moi le gars s’est un malade je ne souhaite pas sa mort mais sa place doit etre un dans Hopital psychiatrique à vie, il est dangereux pour la société ce type.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Lyon : « Il déambulait avec la tête de son père dans une main et un couteau dans l’autre »

Article suivant

Équateur : une femme et deux hommes décèdent lors de l’ascension d’un volcan

Free Dom