St-Benoît : lâcher de pétrels sur le site de la Marine

3 min de lecture
2

Pendant tout le mois d’avril, la Ville de Saint-Benoît participera activement à l’opération « Jours de la Nuit »
pour sensibiliser le public à la pollution lumineuse et à la protection de la biodiversité nocturne.
Au programme : extinction de l’éclairage, lâcher de pétrels, exposition, documentaire et jeux.

Extinction de l’éclairage des stades

Du 08 au 17 avril, la commune s’est engagée à éteindre l’éclairage  de l’ensemble des stades de la commune pour protéger les pétrels.
Ces oiseaux marins se trouvent fortement désorientés par les lumières des villes lors de leurs envols au mois d’avril ; c’est pourquoi il est recommandé de limiter nos éclairages à cette période.

Une cinquantaine d’oiseaux ont déjà été pris en charge par la SEOR depuis le début de la saison des envols.  Au-delà des effets négatifs de la pollution lumineuse sur la santé de l’homme et la biodiversité,
cette action contribue à l’effort collectif de réduction d’émission de gaz à effet de serre.

Lâcher de pétrels sur le site de la Marine 

Pour la première fois à Saint-Benoît, la SEOR procédera au lâcher de jeunes pétrels de Barau et de puffins, le samedi 16 avril à 11h30 sur le site de la Marine. L’événement est ouvert au public 

À la médiathèque Antoine Roussin 

Du 13 avril au 04 mai, la médiathèque accueille l’exposition de Luc Perrot et Alice Fock-Hang intitulée

« L’obscurité dévoilée ». A travers cette exposition, le Parc national vous propose de partir à la découverte du ciel étoilé réunionnais.
L’objectif est également de sensibiliser à la pollution lumineuse. Accès libre.

Le mercredi 13 avril de 14h à 16h, le parc national animera un escape game « Le marchand de sommeil » pour les enfants à partir de 9 ans. Accès libre.

Le samedi 30 avril de 15h à 17h, la médiathèque diffusera le documentaire de Thierry Berrod et Sylvie Ruet  « Quand l’homme n’est pas là… les animaux dansent ! ». Ce reportage fait découvrir les observations réalisées lors du confinement pour évaluer l’impact sur la faune des pollutions lumineuses et sonores. Accès libre.

A la maison de quartier Petit Saint-Pierre

Le mercredi 20 avril de 13h30 à 15h30, le parc national animera également un escape game

pour les enfants à partir de 9 ans. Accès libre.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Saint-André : « on m’a volé mes deux bouteilles d’huile dans ma voiture pendant que je rangeais mon chariot »

Article suivant

Saint-Louis : un homme violent et injurieux au tribunal

Free Dom