//

St Denis et la SHLMR inaugurent la résidence « ADAM » : 18 logements sociaux à Bois de Nèfles

2 min de lecture
1

La Ville et la SHLMR poursuivent leurs efforts face à une demande toujours accrue en maDère de logement. C’est dans ceIe opDque que l’inauguraDon d’une toute nouvelle résidence, s’est déroulée dans le quarDer de Bois-de-Nèfles. Nommée «Adam», elle offre une réponse concrète aux besoins de la populaDon. Un pas de plus vers le logement pour tous À la fin de l’année 2023, la ville de Saint-Denis recensait 23 110 logements sociaux, dont 7 360 étaient gérés par la SHLMR. En effet, la ville a fait aujourd’hui sa part en maDère de logements sociaux, en aIeignant 38% du parc de l’île.

Cependant face à l’aIracDvité de notre belle capitale qui ne désemplit pas, elle doit conDnuer à redoubler d’efforts. Au cours des mois de mars et avril, la SHLMR, a livré 5 nouvelles résidences sur la commune de Saint-Denis. Un témoignage concret de l’engagement envers l’amélioration des condiDons de logement pour l’ensemble de la populaDon. En conDnuant leur engagement commun pour l’amélioraDon des condiDons de logement à la Réunion, la SHLMR et la Ville de Saint Denis inaugurent la résidence « ADAM ».

À Saint-Denis, l’ambition est de bien loger l’ensemble des Dionysien.ne.s. La Ville souhaite offrir un véritable parcours résidenDel, avec des logements adaptés aussi bien aux jeunes, qu’aux seniors, qu’à la classe moyenne. La résidence ADAM se compose de 18 logements locaDfs très sociaux (LLTS) allant du T2 au T4 avec 18 places de parking. Sa localisaDon privilégiée assure une proximité avec toutes les commodités nécessaires à une bonne qualité de vie pour les résidents. C’est la démarche stratégique de la Ville du quart d’heure. Saint-Denis souhaite également créer des résidences modernes dont le bâD se veut résiliant et adapté à notre climat tropical et à notre biodiversité. Ces nouveaux logements ont été conçus pour répondre aux besoins spécifiques des Réunionnais. 

Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis :

« Inaugurer ce genre de résidence apporte beaucoup de joie, d’émoDons mais aussi de soulagement, car à Saint-Denis près de 10 000 personnes aIendent encore un logement. La populaDon évolue, passant de 153 000 à 156 000 en à peine 4 ans, les profils changent et l’aIracDvité de la Ville ne cesse de croître. Les gens veulent venir s’installer à Saint-Denis car nous avons la volonté de construire les quarDers de la Ville comme plusieurs peDts villages, où on apporte, autour des lieux d’habitaDon, du service public mais aussi du service privé. Nous avons également pris la décision stratégique de faire des choix plus couteux mais plus humanisés pour que les habitaDons durent dans le temps et survivent ainsi à la transformaDon d’une ville. » 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Construction du second viaduc de la NRL : démarrage de la campagne de reconnaissances géotechniques

Article suivant

Face au risque cyber à La Réunion : l’État renforce sa mobilisation

Free Dom