TPE-PME Réunionnaises : les activités ont progressé de 5,5% en 2022

1 min de lecture

Les TPE-PME réunionnaises ont vu leur activité progresser de 5,5% sur l’ensemble de l’année, comparativement à 2021. Cette performance place la région Réunion au 14e rang du classement national avec un résultat inférieur de 4 points à la moyenne française.

Alors que l’économie de La Réunion avait mieux résisté que l’économie nationale à la crise sanitaire de 2020 (chute du PIB en volume de -4.2%, contre -7.9% au national) et qu’elle avait rebondi aussi fort en 2021 (+6.7% contre +6.8%), les résultats des TPE-PME réunionnaises pour 2022 montrent un niveau d’activité en progression plus modérée, par rapport à l’année précédente, et qui témoigne d’un contexte moins porteur que pour leurs homologues du reste du pays.

En effet, le CA 2022 est en progression de 5.5% à la Réunion en 2022 par rapport à 2021 (avec une hausse de 5.0% au dernier trimestre, par rapport à la même période de l’année précédente), mais il reste toutefois en recul de 4 points par rapport à la moyenne nationale, plaçant La Réunion en bas de classement des régions étudiées.

Il convient de noter que, durant cette période, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 3.9% à La Réunion, contre 5.9% au national (Insee, décembre 2022 sur 12 mois). Ainsi, corrigée de l’inflation, la progression en volume pour 2022 se situerait davantage autour de +1.5% pour les TPE-PME réunionnaises, contre +3.5% au national.

Pour les différents secteurs d’activité présentés ci-après, les TPE-PME du secteur des services administratifs et de soutien (+12% de CA en 2022) montrent des résultats significativement supérieurs à la moyenne, le secteur du commerce est proche de la moyenne locale (+5%), la construction (+1.8%) est en croissance plus modeste et le secteur du transport et de l’entreposage est en recul (-2.1%).

Sur une grille de lecture sectorielle plus fine, parmi les secteurs étudiés ci-après, les TPE-PME de la restauration traditionnelle sont en fort rebond (+44%), le commerce de détails d’habillement en magasins spécialisés connaît une année dynamique (+9.3%), suivi du commerce de produits pharmaceutiques en magasins spécialisés (+8.3%), de l’entretien et réparation automobile (+7.9%), des agences immobilières (+7.1%), des entreprises de travaux de maçonnerie générale et gros œuvre (+4.5%), du transport de fret de proximité (+4.4%) et des boulangeries pâtisseries (+2.3%).

 

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

St-Leu : un enfant de 5 ans dans un état d’urgence absolue, percuté par un parapentiste

Article suivant

Job-dating ce jeudi 2 mars à St-Paul

Free Dom