Échouement du navire Tresta Star : le maire de St Philippe porte plainte en référé

3 min de lecture
4

Olivier Rivière ne décolère pas devant la « légèreté » avec laquelle on prend l’affaire de la pollution qui se noue sur sa zone côtière. Les opérations sont au point mort pour le démantèlement de ce bateau mauricien échoué pendant le cyclone Batsirai sur le littoral de St Phlippe, et des plaques de carburants s’en échappent.

Lhélicoptère des FAZSOI a effectué le 19 février dernier,   une mission de surveillance de la nappe d’hydrocarbures s’écoulant du navire Tresta Star et la nappe s’étendrait déjà sur une surface de 50 m de large et 2,5 km de longueur sur le secteur de la coulée de 2007 jusqu’à la plage du Tremblet. Cette pollution se présente toujours comme une traînée d’eau de couleur marron, symptomatique d’une substance mazouteuse émulsionnée avec de l’eau de mer.

Suite aux conditions météorologiques dégradées sur zone, le navire s’est significativement abîmé depuis les constats effectués hier. La brèche située à bâbord du navire et exposée à la houle s’est considérablement élargie et des parties de la coque ont été arrachées, faisant apparaître un trou béant de plusieurs mètres par lequel la mer peut s’engouffrer à l’intérieur du Tresta Star.

On peut désormais craindre une dislocation prochaine du Tresta Star, avec des morceaux du navire qui vont se détacher pour couler sur place ou venir s’échouer sur la côte. De nouveaux rejets d’eaux mazouteuses vont se poursuivre dans les 3 jours qui viennent.

Les opérations de lutte contre les pollutions en mer (plan Polmar Mer) devaient être engagées dès que les conditions météorologiques le permettent après le passage du cyclone EMNATI.

Cette dégradation de la situation a conduit le préfet à renouveler sa mise en demeure à l’armateur de prendre toutes les mesures pour stopper la pollution et réparer le préjudice environnemental causé par la pollution.

Le maire de la ville a donc saisi la justice d’une requête en référé et entend déposer plainte auprès de la juridiction littorale spécialisée pour que les choses bougent « enfin »

 

4 Commentaires

  1. de qui se moque-t-on ?
    pendant que le Trestar se Meurt au sud-est de l’île, le navire de secours Vasileios se balade tranquillement au nord ouest de notre île.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Réunion entre le préfet, Total et les gérants de stations-services : aucun accord trouvé

Article suivant

Sébastien Lecornu à Jean-Louis Lagourgue : « les prêts garantis par l’Etat seront maintenus pour les agriculteurs » 

Free Dom