34 ans, 18 condamnations à son compteur : un bénédictin devant le tribunal pour violences conjugales

1 min de lecture
6

Hier, le tribunal de Champ Fleuri accueillait une nouvelle affaire de  violences conjugales : un habitant de Saint Benoît a été condamné à purger un an de prison ferme  pour avoir frappé (encore une fois) sa conjointe début juillet.

La dame avait déposé plainte a la gendarmerie de st benoit, défigurée, œil au beurre noir, fracturée…. L’homme n’a que 34 ans et a déjà 18 mentions à son casier judiciaire dont des violences envers sa propre sœur à l’époque. Pour cette 19eme condamnation il purge depuis hier une peine de 12 mois de prison ferme.

6 Commentaires

  1. C’est solides ces menottes ???
    Toujours des coups et tabassages envers les femmes … « Mesdames , ne vous laissez plus faire ! Défendez-vous ! »

  2. 18 mentions au casier, 12 mois fermes. Mon Dieu, que la justice est désormais sévère!
    Sérieusement, je propose le droit à l’erreur pour le premier petit larcin mais une peine réelle doublée à chaque récidive (1 mois, 2 mois, 4 mois, 8 mois, ….)

  3. encore une fois les coups violence à St Benoît ses femmes g comprend pa comment elles font pour supporter tout sa mais félicitations à vs madame d’avoir osez porté plainte

  4. encore une fois les coups violence à St Benoît ses femmes g comprend pa comment elles font pour supporter tout sa mais félicitations à vs madame d’avoir osez porté plainte

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le SDF, cambrioleur de militaires, échappe à la prison ferme

Article suivant

La houle spectaculaire à Hawaï, des vagues plus hautes que les immeubles(VIDÉO)

Free Dom