Une activité économique dynamique au 3e trimestre de 2022 à La Réunion, malgré les tensions sur les prix

4 min de lecture

Au troisième trimestre 2022, l’activité économique est dynamique malgré les tensions sur les prix et le conflit qui se poursuit en Ukraine. Ainsi, le volume d’heures de travail rémunérées reste supérieur à son niveau d’avant la crise sanitaire, de l’ordre de 14 %. L’emploi salarié continue d’augmenter ce trimestre, avec 1 600 emplois supplémentaires par rapport au deuxième trimestre. La croissance de l’emploi est uniquement portée par le secteur privé. L’emploi augmente surtout dans les services aux entreprises et aux particuliers, l’hébergement restauration et la construction. La fréquentation touristique est largement au-dessus de son niveau d’avant la crise sanitaire. Au troisième trimestre, les créations d’entreprises augmentent légèrement et la construction de logements collectifs reste particulièrement dynamique. Dans ce contexte, le taux de chômage est quasi stable et concerne 18 % de la population active.

Fin septembre 2022, 284 400 salarié·es travaillent à La Réunion, secteurs privé et public confondus. Malgré un contexte international
incertain, l’emploi salarié continue d’augmenter au cours du 3 e trimestre : 1 600 emplois sont créés (+ 0,6 % par rapport au
trimestre précédent), après 1 800 emplois au 2e trimestre. Toutefois, l’emploi salarié croît moins vite que pendant l’année 2021 au cours de laquelle plus de 3 000 emplois avaient été créés chaque trimestre.

La croissance de l’emploi salarié sur un an reste plus élevée à La Réunion qu’au niveau national : + 2,3 % contre + 1,6 % entre
septembre 2021 et septembre 2022. Le dynamisme des contrats en alternance, notamment l’apprentissage, explique près d’un quart de
cette hausse annuelle.

Le contexte mondial continue de se traduire par de fortes tensions sur les prix. En juillet 2022, la hausse des prix à La Réunion sur un an
avait atteint un pic (+ 5,6 % par rapport à juillet 2021). En novembre 2022, les prix à la consommation sont supérieurs de 3,5 % à leur niveau un an plus tôt, en novembre 2021. La forte hausse des prix des produits pétroliers (+ 11,1 %) s’est accompagnée de ceux des produits alimentaires (+ 6,5 %), des produits manufacturés et des services. En France hors Mayotte, les prix augmentent plus fortement encore sur un an (+ 6,2 % en novembre).

Malgré le ralentissement de l’économie mondiale au 3e trimestre 2022, l’activité économique reste dynamique à La Réunion : en
septembre 2022, le volume d’heures rémunérées est supérieur de 15 % à son niveau de septembre 2019. Les entreprises
n’ont quasiment plus recours aux dispositifs d’activité partielle mis en place depuis mars 2020 pour préserver les emplois.

Au 3e trimestre 2022, le secteur privé crée 1 700 emplois, soit moins qu’au trimestre précédent (+ 2 400). La croissance du nombre
d’apprentis contribue significativement à cette augmentation. Au contraire de l’emploi dans le secteur privé, l’emploi public se replie comme les trimestres précédents (– 100 emplois au 3 e trimestre 2022). Sur un an, ce secteur a perdu 1 500 emplois. Ce trimestre, les contrats aidés non-marchands « Parcours emploi compétence » (PEC) diminuent de 400 par rapport au trimestre précédent. Fin octobre 2022, 10 600 personnes bénéficient de ce type de contrat.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

COI : front commun contre le commerce illicite d’espèces sauvages dans l’océan Indien

Article suivant

C’est parti pour la 6e édition du Trophée Entreprise & Territoire

Free Dom