14 juillet : le mot du préfet Jacques Billant

3 min de lecture
7

“Comme chaque année, nous nous rassemblons pour célébrer ensemble notre fierté d’être français et pour rappeler les valeurs de notre République : une terre de liberté, d’égalité et de fraternité née de la mobilisation et de la solidarité d’un peuple qui devient en 1789 acteur de son histoire. Célébrer la fête nationale, c’est se souvenir de ces sacrifices, de ces drames de notre histoire, pour les transmettre aux plus jeunes, afin que ne s’effacent jamais de notre mémoire collective ces temps forts qui ont forgé la France. Émile Zola disait de la jeunesse qu’elle est l’ouvrière future. « Ô jeunesse, jeunesse ! Nous te demandons que d’être encore plus généreuse, plus libre d’esprit, de nous dépasser par ton amour de la vie, par ton effort mis en entier dans le travail. Jeunesse, jeunesse ! Sois toujours avec la justice ! » J’ai à coeur de vous dire aujourd’hui que j’ai confiance dans cette jeunesse Jacques BILLANT qui, demain, dessinera l’avenir de notre pays. Je formule le voeu que jamais Préfet de la région Réunion son engagement ni son sens de la solidarité ne se tarissent. Cette édition 2021 mettra donc particulièrement à l’honneur la jeunesse réunionnaise qui se fait exemple ; ces jeunes qui se sont engagés dans un parcours de service civique ou encore dans un séjour dédié au service national universel ; ces jeunes qui ont appris au contact de leurs pairs la solidarité, le devoir, l’action collective. Ils seront présents, ce mercredi 14 juillet 2021 aux côtés des forces vives qui se mobilisent au quotidien pour assurer notre protection. L’engagement de la société civile réunionnaise sera également représenté au travers du monde associatif et artistique. Je ne saurais trouver de mots assez forts pour vous encourager à poursuivre vos combats, à les amplifier, à maintenir l’engagement qui est le vôtre pour faire société et, puisque la crise sanitaire est encore, malheureusement, devant nous, à unir vos forces pour vaincre collectivement ce virus. Je le rappelle, il en va de la responsabilité collective et individuelle de chacun, et de chaque génération, de rester vigilant, de continuer à appliquer les gestes barrières et de protéger vos proches.”

7 Commentaires

  1. ” Je ne saurais trouver de mots assez forts pour vous encourager à poursuivre vos combats, à les amplifier, à maintenir l’engagement qui est le vôtre pour faire société et, puisque la crise sanitaire est encore, malheureusement, devant nous, à unir vos forces pour vaincre collectivement ce virus. Je le rappelle, il en va de la responsabilité collective et individuelle de chacun, et de chaque génération, de rester vigilant, de continuer à appliquer les gestes barrières et de protéger vos proches.”

    rien sur la vitamine C , la vitamine D et le zinc pour prevenir les formes graves de la part des pouvoirs publics et de l’ARS…….
    leurs priorité cest la piqure expérimentale

    rien sur l’INde et ses traitements à l’ivermectine…

    il suffit de regardez le site reuters POUR COMPRENDRE LES MENSONGES DES MENTEURS AUX MANETTES

    https://graphics.reuters.com/world-coronavirus-tracker-and-maps/fr/countries-and-territories/india/

    Beaucoup de reunionnais ont encores des familles et des parents la bas ouvrez les yeux sur le monde et la liberté volée

  2. blablablablabla ……. mon dieu que c’est creux ce discours on dirait un devoir de rédaction de 6eme
    au fait Zola il est mort en 1902 faudrait dire au préfet que la jeunesse a bien changée depuis le temps
    s’il faut noter sa copie je dirais : hors sujet peut mieux faire 5/20

  3. Si il reste une place sur le Navire. Oubli pa enmén Macron ek ou su lo Navire pou l ‘ Antartike ..mi pense ke la bas zot sera mieux zot dé !! .Ou si zot vé pas alé ! Nous va programme un T G V pou zot dé lané proçàine …( Oubli pa ke zot çé dé soval in tour ,)…..

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Découverte macabre de Ste-Suzanne : l’homme est mort d’une hémorragie digestive

Article suivant

Jean-Charles Nagou confirme sa candidature à la présidence de la Chambre des Métiers

Free Dom