AstraZeneca : une enquête ouverte après le décès d’un étudiant en médecine

1 min de lecture
7

Le vaccin AstraZeneca continue de susciter des inquiétudes. Toujours autorisé en France chez les 55 ans et plus, celui-ci se retrouve au coeur d’une nouvelle polémique.

Un étudiant de 24 ans a été trouvé mort chez lui, à Nantes, dix jours après avoir été vacciné à l’AstraZeneca. Une enquête judiciaire a été ouverte. D’après l’Agence nationale de la sécurité du médicament (ANSM), “rien ne permet de faire le lien entre le décès et la vaccination”. Le rapport évoque cependant “une hémorragie interne causée par une thrombose.” Des examens se poursuivent.

7 Commentaires

  1. Mourir aussi jeune.
    Trés sincéres condoléances àla famille de cet étudiant.
    La vaccination,à la faire ou pas?
    Ça donne à réfléchir!!!

  2. Ben voilà, en fonction de out métier malade ou pas, faut ou fais vaccine aou. Et voilà le résultat. Bon. Faut attendre plus d’infos peut être na aucun lien direct ek le vaccin …. certains enseignants lé pressé fais vaccine à zot aussi là. Sais pas si toute sera d’accord … sur simple ragots ces propos ….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

“Ou rod in kaz” ? Faciliter l’accès au logement pour les jeunes

Article suivant

Colorado : fusillade dans un supermarché, 10 morts dont un policier(vidéo)

Free Dom