Canton 4 (St-André 1) le binôme repêché Idame/Ogire croit en sa « victoire »

2 min de lecture
8

Dimanche dernier, ce binôme terminé à la deuxième place parmi les 9 binômes en lice. En fait, malgré son faible score, il a été repêché pour un second tour. Pour une première participation sur leurs propres noms, Johann Idame et Josette Ogire, accompagnés par Julie Castor et Jimmy Deletre, estiment avoir été « à la hauteur de l’enjeu ».  700 voix les séparent des candidats du PCR René Sotaca et Julie Aroubani. Aussi, ils partent « très confiants » pour ce dimanche 27 juin.

Les finalistes considèrent qu’ils « ont des raisons de croire en leurs chances de victoire », d’autant plus qu’ils ont reçu entre-temps les soutiens du binôme Max Rayepin-Joscia Gavrama (6,61% au 1er tour), et de Carole Vohara, colistière d’Antonio Grondin (ce dernier ne donnant lui aucune consigne de vote).

« Autre soutien de poids », celui de Didier Robert. Pour l’actuel président de Région, tête de liste d’union de la droite et des centres, « la qualification du binôme Idame-Ogire, ouvre la voie d’un vrai changement sur ce canton, acquis à la gauche depuis plusieurs années ».

Johan Idame et Josette Ogire, espèrent profiter de « la dynamique de la liste conduite par Didier Robert pour faire basculer » le canton.

« Dimanche dernier, près de 76% des électeurs ont rejeté la candidature et le bilan du conseiller sortant », résume Johan Idame. « Pour la première fois depuis longtemps, les jeux sont totalement ouverts. Sur le terrain, les candidats du PCR ne sont pas aussi confiants qu’il n’y parait », rajoute sa binôme Josette Ogire.

Concernant leur programme, co-construit au fil des rencontres dans les quartiers, le duo a identifié six axes prioritaires,  autour des thématiques comme la santé/solidarité, l’habitat, l’éducation, l’aménagement routier, la famille, la petite enfance ou l’agriculture.

« Parmi nos projets phares, nous voulons créer une maison sociale de proximité sur ce canton, pour favoriser les rencontres, les échanges et la cohésion sociale entre les familles. Nous y assurerons aussi des permanences régulières. Nous renforcerons les moyens de lutte contre le violences intra-familiales et nous soutiendrons les grandes causes de santé publiques», précise Josette Ogire, assistante sociale de métier. « Nous donnerons la priorité à la Route des Hauts de l’Est, nous accompagnerons davantage les collégiens dans le cadre de la recherche de stage par exemple et nous serons aux côtés des agriculteurs, des acteurs associatifs, des séniors et des publics fragiles qui ont besoin de la présence du Département à leurs côtés » rajoute Johann Idame, regrettant par ailleurs les promesses non tenues et la trop grande absence des conseillers sortants ces dernières années. « Sur ce canton, il faut se mettre enfin au travail. Nous, nous serons totalement disponibles pour cette population dès lundi prochain.» renchérit Josette Ogire.

« Au premier tour, les électeurs ont lancé un avertissement à Mr Sotaca. Ce dimanche ils le sortiront du terrain » promet l’ancien footballeur Idame.

Le binôme lance enfin un appel aux électeurs qui ne se sont pas déplacés dimanche dernier, pour une large mobilisation en leur faveur. En plus des soutiens engrangés, ils savent que c’est chez les 16 000 abstentionnistes que se trouvent sans aucune doute les clés de la victoire.

 

 

 

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
8 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Canton 5 (St-André 2) : le binôme Sylvie Moutoucomorapoulé/Mickaël Boyer ne donne pas de consigne de vote

Article suivant

Découvrez les consignes de vote et les soutiens pour le second tour des élections !

Free Dom