Découvrez les consignes de vote et les soutiens pour le second tour des élections !

48 min de lecture

Voici les consignes de vote ou les soutiens des uns et des autres pour le second tour des élections départementales et régionales du dimanche 27 juin prochain :

Vanessa Miranville soutient le binôme Gilles Hubert/Fabiola Lagourde

A quelques jours du second tour des élections départementales, Vanessa MIRANVILLE, présidente de CREA – Citoyens de La Réunion en Action – apporte officiellement son soutien au binôme Gilles HUBERT  / Fabiola LAGOURDE (suppléants : Christophe DAMBREVILLE ; Jocelyne DALELE). Pour être encore plus efficace dans la gestion de ses dossiers quotidiens, l’actuelle Maire de La Possession veut avoir un relai au Conseil Départemental, d’où cette candidature de deux de ses adjoints. « Gilles et Fabiola ont déjà fait leurs preuves à La Possession. Ce seront des dignes représentants de notre commune au Conseil Départemental. Ils allient sérieux, bonne connaissance des compétences clés du Conseil Départemental – agriculture, aides aux personnes agées et à la petite enfance,…- et envie de faire avancer les dossiers stratégiques pour les Possessionnais » résume l’ancienne candidate aux Régionales de 2021.

Avec ce soutien la logique et l’ambition sont clairs : faciliter la coordination entre les différents niveaux de collectivités, entre la Mairie et le Conseil Départemental. Si les deux collectivités travaillent ensemble, main dans la main, les choix politiques seront mis en application plus rapidement. Et Vanessa MIRANVILLE de citer l’exemple de la proposition de Cyrille MELCHIOR, actuel président du Conseil Départemental, de planter 1 million d’arbres, qui ne peut se concrétiser qu’avec le soutien des mairies.

Gilles HUBERT, pour sa part, a affirmé ne pas partir en « terre inconnue » à cette élection départementale. « Avec 7 années d’expérience en mairie, nous avons vu de nombreux dossiers être ralentis voire abandonnés, par manque d’investissement du Conseiller Départemental sortant, comme l’adduction d’eau à Dos d’Âne ou encore la construction d’un nouveau collège, dont notre commune a grandement besoin », affirme l’actuel Vice-Président et Porte-Parole de CREA. « Je veux aussi m’investir sur des thématiques fortes pour notre île où le Conseil Départemental est compétent comme l’eau et l’agriculture », ajoute Gilles HUBERT.

Fabiola LAGOURDE, élue très attachée aux questions sociales, fera de l’accompagnement des jeunes et des personnes agées ses priorités, en cas d’élection ce dimanche. Fabiola LAGOURDE déclare : « Le Conseiller Départemental doit être un élu d’hyper-proximité. Nous installerons une permanence sur le canton pour accompagner, conseiller et suivre tous les Possessionnais dans leurs dossiers de demande d’aides départementales. Un Conseiller Départemental doit être un trait d’union entre la population et la collectivité qu’est le Conseil Départemental ».

« Avec Fabiola LAGOURDE, si nous sommes élus ce dimanche, nous soutiendrons un candidat à la présidence du Conseil Départemental avec une gestion pragmatique des dossiers, sans arrières-pensées politiques, et qui donnera la priorité à trois sujets essentiels pour nous chez CREA : l’éthique, la citoyenneté et la moralité », conclut Gilles HUBERT, à une question sur le fameux troisième tour, où le Président du Conseil Départemental est élu.

Cyrille Melchior et Adèle Odon (Canton 17/St-Paul 1) :

“Je remercie chaleureusement les électrices et les électeurs du canton 17 qui se sont rendus aux urnes, en particulier celles et ceux qui nous ont accordé leur confiance et leur vote. Avec plus de 60% des suffrages exprimés en notre faveur, nous sommes arrivés largement en tête dès ce premier tour. La dynamique de la victoire est de notre côté.

Compte tenu du faible taux de participation lié sans doute au contexte sanitaire défavorable, un second tour aura lieu ; ce sera l’occasion pour nous de confirmer et amplifier notre belle victoire du premier tour. Je remercie également nos nombreux militantes et militants qui sont mobilisés depuis de longs mois. Ils se sont investis sans compter leurs efforts à mes côtés, aux côtés d’Adèle Odon, et de nos suppléants Yannick Souprayen-Cavéry et Minammeï Daly-Éraya dont l’engagement a été extraordinaire. Je remercie aussi toutes les familles qui nous ont ouvert leurs portes et pris le temps de nous écouter et d’échanger avec nous, et qui partagent notre projet. J’appelle l’ensemble de nos concitoyens à se mobiliser pour participer avec nous à la mise en place de notre projet pour les personnes vulnérables, l’enfance en difficulté, les personnes âgées et les personnes porteuses de handicap, sans oublier les travaux et aménagements qui doivent se poursuivre sur notre canton et sur l’ensemble du Département. Il en est de même pour le soutien au monde agricole que nous devons poursuivre pour le renforcement de la sécurité alimentaire de notre île.

Avec cœur, avec force, nout tout avek alon plus loin ! Pour une belle victoire au second tour, restons mobilisés.

Nassimah Dindar et Jean-François Hoarau (canton 10/St-Denis 2) :

“Au terme de ce premier tour, nous arrivons nettement en avance sur nos six concurrents. De ce fait, nous sommes confiants pour ce second tour et nous demandons aux abstentionnistes du premier tour de bien vouloir se prononcer à l’occasion du scrutin du dimanche 27 juin. Notre pensée et nos remerciements vont en premier lieu vers les électeurs qui nous ont accordé leur confiance. Qu’ils sachent que nous ferons le maximum pour honorer cette confiance et que nous travaillerons pour toute la population réunionnaise avec sérieux et constance si nous sommes élus à l’occasion de ce second tour. Notre reconnaissance s’adresse ensuite aux militants qui nous ont accompagné et soutenu tout au long de la campagne et dont l’aide a été précieuse. Nous adressons nos félicitations aux collègues qui ont été élus dès le premier tour. Nous sollicitons cette grande majorité d’abstentionnistes qui saura faire la différence le 27 juin et permettra la mise en place d’une majorité claire afin que les politiques mises en œuvre démarrent sans tarder et que la population retrouve le chemin de l’espoir et d’un mieux être”.

Nassimah Dindar – Sénatrice de La Réunion, Jean-François Hoareau – 1er Adjoint au Maire de St-Denis

Aurélien Centon et Jeanne Hoarau. Candidats au départementales, canton 18 :

“Nous tenons sincerement, et du fond du cœur, à vous dire un GRAND MERCI à tous. Merci à notre petite equipe, l’equipe Ek Lo ker pour ces 3 semaines, à Phillipe Regnier, à Joël Begue pour leur soutien. Ca a ete 3 semaines difficiles, 3 semaines face à des machines. Mais ek Lo ker nous avons tenu, et ek Lo ker nous tiendrons. Merci à toutes celles et ceux qui nous ont accordé leur confiance . Les projets que nous proposons n’ont pas été trouvés dans un bureau, mais c’est la réalité du terrain. Je lance un appel à tous les électrices et électeurs, il faut se mobiliser. Ce dimanche sera une date importante, il ne s’agit pas d’avoir un mandat électoral, juste pour dire que nous avons gagné un mandat, mais il s’agit de choisir qui va représenter le social (au conseil départemental) dans votre canton. Merci zot tout’, sans étiquette mais Ek Lo ker !”

Mathieu Hoarau et de Louise Simbaye :

« LA VOIX DU CITOYEN » LVC encourage les citoyens à aller Voter pour affirmer leurs Voix et lutter contre l’Abstention qui affaiblit notre Démocratie. L’absence de Condamnation judiciaire des candidats, la Probité, le Respect de l’Etre Humain et de la Nature, doivent être au cœur des politiques publiques. Chaque Citoyen est libre de son choix, et ce dimanche, grâce à son Précieux Droit de vote, chaque électeur responsable saura exprimer ses valeurs. Il est essentiel pour la LVC que les Citoyens redeviennent acteurs de leur avenir, en refusant de se faire dicter leurs voix aux élections. Il est temps de laisser place au Respect et à la Responsabilité citoyenne. La LVC fait confiance à la lucidité et à l’engagement de TOUS pour enclencher ce CHANGEMENT SOCIÉTAL dont nous avons besoin pour nos enfants, notre Île, Notre Terre.

Max Rayepin “Agir avec cœur pour vous” (Canton 4/St-André 1) :

“Nous tenons à remercier très sincèrement les électeurs qui nous ont accordés leur confiance dimanche dernier, à l’occasion du 1er tour des élections départementales. Pour une première participation à un scrutin, nous sommes fiers du score réalisé. Cela nous encourage à continuer le combat, pour proposer une nouvelle voie demain à la population de ce territoire. Dans le cadre du second tour, dans une démarche de responsabilité face aux enjeux, nous avons décidé de soutenir le binôme constitué par Johann IDAME et Josette OGIRE. À l’heure où notre territoire traverse une grande crise sanitaire, économique et social, il nous apparait important de trouver des points de convergence, pour accompagner du mieux possible la population, notamment celle qui souffre le plus (nos gramounes, les familles en situation précaires, les jeunes chômeurs, ….). Nous accompagneront donc Johann IDAME et Josette OGIRE dans le cadre de leurs missions afin de proposer des projets réalistes et concrets aux habitants du canton 04.

Plusieurs projets qui nous tiennent à coeur feront partie de leur programme pour la mandature 2021-2027 :

  • *  La création d’une Maison de proximité avec l’installation de brigades de médiateurs sociaux dans les quartiers, chargés d’accompagner les personnes au plus près de chez elles notamment pour les démarches administratives
  • *  La création du Musée du Maloya et d’un village authentique autour de ce patrimoine et de sa valorisation auprès des plus jeunes notamment
  • *  La priorité au domaine de la Santé, à travers notamment d’un soutien plus fort aux grandes causes de santé publique (lutte contre le cancer, le diabète, ….)

    Nous souhaitons faire barrage aux candidats soutenus par la majorité municipale, qui ont été totalement absents ces dernières années.

    Concernant les Régionales, nous soutenons la liste portée par M. Didier ROBERT, qui propose les meilleurs garanties pour le développement de La Réunion.
    A la tête de la Région, Didier ROBERT a montré ses capacités et il reste l’homme de la situation.
    Nous ne pouvons pas perdre de temps alors que La Réunion traverse une crise sans précédent.

    Ce dimanche, nous demandons donc à nos électeurs d’accorder massivement leur confiance à Didier ROBERT pour les Régionales et au binôme Johann IDAME-Josette OGIRE pour les Départementales”.

Dany Martin et René Rattinon ex candidats adans le canton 19 (St-Paul 3)

“Nous apportons notre soutien total et entier aux candidats soutenus par Didier Robert pour les Régionales et Cyrille Melchior aux Départementales Canton 19. Dans ce contexte économique difficile, la Réunion a besoin, d’élu fort et compétent. La Démographie étant en nette progression et le nombre de personne en retraite en augmentation, il nous faut des élus visionnaires avec des projets à long terme et soutenir les personnes en difficultés. Des projets adaptés au développement du Territoire. Ces deux collectivités constituent une continuité dans les projets engagés.
La continuité Territoriale, l
e plan Ordinateur Portable, l’aide aux entreprises, l’aide aux associations, l‘aide aux étudiants etc… C’est pourquoi, nous appelons à voter largement pour les candidats Didier Robert et Cyrille Melchior Canton 17.

 S’abstenir n’est pas la solution. Il faut retourner aux urnes c’est notre droit. Le gouvernement devrait penser à élargir le choix du mode de vote en proposant un vote par voie électronique. Nous déclarons et payons bien nos impôts par internet. Nous appelons les citoyens à un sursaut républicain en usant du droit de vote. Et de voter pour Didier Robert aux Régionales et Cyrille Melchior pour les Départementales dans le Canton 17″.

Joé Bédier pour les cantons de Saint-André :

“Tout d’abord vous dire que je me réjouis particulièrement de participer à cette force retrouvée de la gauche et des progressistes au second tour de ces élections régionales et départementales. S’agissant des départementales, je remercie les candidats du premier tour, Jacky Balmine et Marie Larivière et leurs suppléants Jean-Marc Patchiapin et Linda Virapin qui pour leur première candidature ont réalisé un score tout à fait honorable.

Je lance un appel aux électeurs et électrices du canton 4 qui ont voté le 20 juin pour les candidats de gauche et du progrès de soutenir et voter le 27 juin pour les candidats Julie Aroubanie et René Sotaca.

Le bilan des politiques départementales n’est pas à la hauteur d’un département de la République : taux de pauvreté et d’inégalités record, échec de l’insertion des personnes en difficultés au point que l’on a dû recentraliser le paiement du RSA, difficultés d’accès des personnes âgées aux structures d’accueil en raison des coûts et du manque de places (grand déficit par rapport à la métropole) etc

Si nous voulons le changement, nous devons élire des femmes et des hommes du progrès. Le département est malheureusement depuis trop longtemps entre les mains de la droite conservatrice”.

Roland LAMBERT, Sonia DERANT, Samantha GROSSSET, THAZARD Fabrice (Canton 3/La Possession)

“Je tiens à remercier chaleureusement, en mon nom et au nom de mon équipe, toutes les électrices et tous les électeurs qui ont porté leur vote sur notre liste pour la départementale de la possession CANTON 3, malgré les circonstances actuelles, se sont déplacés pour venir voter. Nous avons fait une campagne digne, sincère et honnête avec un projet ambitieux et innovant pour le canton et ses habitants pour laquelle vous nous avez permis de faire un score honorable à plus de 10% pour une première participation. J’apporte mon soutien aux binômes de la majorité municipale, qui en même temps ne soutienne pas une coalition de connivence et de façade afin de trahir la population dans le cadre des régionales et défend un axe fort de mon programme qui me tient à cœur dans la proximité et la solidarité. De toute évidence mon équipe et moi-même invite la population de la Possession, à s’unir derrière le candidat d’objectif réunion Mr le Président Didier ROBERT, qui se bat depuis deux mandats avec une opposition hostile à toute évolution des grands projets pour le développement de la réunion afin de s’acquérir le pouvoir et ambition personnel”.

Frédéric AZOR et Marco Boyer (canton 7/St-Benoit/Plaine-des-Palmistes)

« Rétablissons les vérités, dans le canton 7 ! Certains font circuler une rumeur selon laquelle nous, Frédéric AZOR et l’ancien Maire Mr Marco BOYER, apportons notre soutien au binôme de la droite Sabrina RAMIN / Jean-Yves FAUSTIN. C’est évidemment complètement faux. Sans donner de consignes de vote, car nous croyons à la conscience des électeurs, nous restons fidèles aux valeurs progressistes de solidarité qui sont les nôtres. Nous tenons aussi à remercier celles et ceux qui, dans le respect de ces valeurs, ont porté leurs suffrages sur nous. »

Jean-Gaël Anda, colistier sur la liste « la Réunion des Territoires » :

“Je remercie vivement, les électrices et électeurs de Saint-Pierre qui ont voté pour notre liste conduite par Patrick LEBRETON aux élections régionales. Je remercie également nos électeurs, militants et soutiens qui se sont mobilisés pour nos candidats aux départementales. Dans le canton 22 (madame Yvonne BANDAMA ATIAMA et monsieur Sylvain HOAREAU), dans le canton 21 (madame Thérèse Sarda-Pandion et monsieur Mourad AMADI), dans le canton 20 (madame Christiane BAFINAL et monsieur Jean Marc DIJOUX) ont fait de très bons résultats, et ce en dépit des défections et de la forte abstention. Nous confortons ainsi notre statut de principale force d’opposition de Saint-Pierre.

L’organisation défaillante des bureaux de vote, relevant de la responsabilité du maire et décriée par la presse, a porté indéniablement atteinte à la sincérité du scrutin. La mobilisation ne s’arrête pas au premier tour de ces régionales.

Chers électeurs, militants et soutiens, une victoire des progressistes est désormais possible avec Patrick Lebreton en bonne place sur la liste d’Huguette Bello. Malgré les ressentiments au vu de la composition de la liste progressiste dans le sud, avec notamment les « transfuges » Saint-Pierrois et l’avocat du maire de Saint-Pierre, de nombreux militants et électeurs œuvreront néanmoins à sa victoire. Avec la réussite de cette liste que nous soutenons, nous renforcerons notre combat contre l’équipe L.R Saint-Pierroise qui dirige la commune”.

Imrhane Moullan, canton 21 (Saint-Pierre 2) :

“Je tiens tout d’abord, en mon nom et en celui de ma binôme Sylvie VOULA ainsi que ceux de nos suppléants Leslie TAMBY et Hubert PETREL, à remercier l’ensemble des électeurs qui se sont déplacés pour voter à l’occasion du premier tour des élections départementales le dimanche 20 juin 2021, et plus particulièrement les 1028 citoyens (soit 11,23%) du Canton 21 (Saint-Pierre 2) qui nous ont apporté leurs suffrages, dans un contexte de forte abstention renforcée par un nombre important de votes blancs et nuls. Une pensée également à nos militants, sympathisants et proches, et à tous ceux qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à ce résultat positif.

Cette confiance nous honore et nous vous en sommes sincèrement reconnaissants. J’adresse également mes félicitations à ma colistière de 2020, Jennifer LABENNE, et son équipe, qui ont brillamment défendu notre programme commun sur le canton 20 voisin. Nous avons mené une campagne propre, respectueuse des règles et des adversaires politiques, et courageuse avec des moyens modestes mais beaucoup de cœur. Nous avons entendu la colère de bon nombre d’électeurs, écouté leurs doléances, et nous y avons répondu par l’espérance d’un futur meilleur : notre progression en une année est sensible (un score qui a plus que quadruplé) et les bases sont désormais posées pour construire l’avenir parce que nous avons « SAINT-PIERRE À CŒUR ». Face aux moyens démesurés de la machine clientéliste en place depuis 20 ans, qui donne d’évidents signes d’usure, nous avons par ailleurs largement contribué à empêcher une victoire des conseillers départementaux sortants soutenus par la majorité municipale dès le premier tour, ce qui constitue un véritable motif de satisfaction pour le pluralisme politique et la démocratie locale. Pour le second tour des élections départementales à Saint-Pierre, nul n’étant propriétaire des voix des citoyens, nous ne donnons aucune consigne de vote et laissons les électeurs libres de choisir en leur âme et conscience. Nous donnons rendez-vous aux électeurs de Saint-Pierre à un autre moment !

Jean-Richard Riani, canton 21 (St-Pierre 2) :

“Concernant les élections départementales , nous tenons à remercier les 812 électrices et électeurs du canton 21 de Saint-Pierre 2 qui ont fait confiance à notre projet. Dans un contexte de crise sanitaire et sociale, l’abstentionnisme est le fait marquant du scrutin avec presque 2 personnes sur 3 qui ne sont pas allées voter. Nous y voyons une désaffection de la politique et avons tous à réfléchir à un nouveau modèle notamment en termes d’éthique, de transparence, de gouvernance, d’efficacité et de proximité des politiques publiques. En outre, nous pensons, comme beaucoup d’autres, que le vote électronique est inéluctable et devra être mis en œuvre.

Malgré tout, le RCR pour sa première participation réalise une belle performance avec près de 9% des suffrages exprimés dans le canton 21. Cela nous encourage à continuer à porter cette voix citoyenne, durable et solidaire du changement de modèle, par exemple le Revenu d’Activité Durable et Solidaire ou RADS (400€ nets / 30 heures mensuels pour créer une activité utile à la collectivité puis – éventuellement – la transformer en une entreprise pérenne) qui avait été plébiscité par la population. Que nos électeurs se rassurent : nous serons bien là pour les défendre à l’avenir et dans les échéances futures. Ansanm nou lé pli fort !

Concernant les élections régionales, les propositions défendues par le RCR portaient notamment sur :
– l’Économie circulaire (Ressourceries/recycleries), sociale et solidaire (financement RADS en collaboration avec le Département) ;
– les mesures fortes et rapides pour sortir les 360 000 Réunionnaises & Réunionnais de la pauvreté, notamment à travers la création d’EMPLOIS durables et l’augmentation de leur pouvoir d’achat (Car Jaunes gratuits ou ‘ChèkPEI’ par exemple) ;
– la transition écologique vers un modèle 100 % DURABLE & RÉSILIENT, donc moins polluant, moins dépendant, moins vulnérable, plus solidaire et plus local / endogène, en particulier via la souveraineté alimentaire et l’autonomie énergétique durables.

En conformité avec ces propositions, nous prenons acte de la volonté d’Huguette BELLO de mener, à travers le rassemblement des forces de progrès, le combat pour un modèle de société plus éthique, plus juste, plus innovante, plus durable et plus résiliente. C’est pourquoi, en accord avec nos valeurs, nous appelons l’ensemble des électeurs à voter pour la liste de rassemblement menée par Huguette BELLO afin de concrétiser ce changement de modèle « pou nou minm, par nou minm, terla minm ».

Richard RIANI, Président du RCR, Tanambo Terre-sainte (Saint-Pierre), Pascaline MARA, candidate du RCR aux élections départementales (Canton 21), Laurent BRIDIER, Membre fondateur du RCR et Président Association « La Réunion Durable ».

Joseph Richelain Catherine, Adjila Hoarau, Saondra Andriatsiterena et David Tabère :

“Nous tenons à remercier toutes les électrices et tous les électeurs qui nous ont témoigné de leur confiance et concrétisé par un vote l’adhésion à nos projets et nos idées. Nous remercions aussi les personnes qui ont assuré la bonne tenue de ces élections. Au-delà de l’abstention qui est la preuve du rejet de « l’ancienne politique », nous retenons, notre nette progression par rapport aux dernières municipales. D’autant que ce résultat est établi sur seulement une partie de notre grande commune.

Nous égalons le Parti Communiste Réunionnais, pas loin derrière l’union de la droite et nous réalisons près de 6% des suffrages alors que nous avons fait une campagne discrète et volontairement sans tapage.
Ce résultat n’est pas celui que nous aurions espéré mais il n’est pas décevant dans le sens où nous sommes une jeune équipe en politique et que nous regardons déjà vers les échéances futures. Nous serons encore présents et encore plus déterminés maintenant que nous avons une légitimité et la confiance de près de 500 électeurs.
Pour ce qui est du deuxième tour des Départementales, nous n’avons pas à dire aux électeurs ce qu’ils doivent faire. Nous avons pris nos responsabilités, nous prônons la responsabilisation de la personne. Nous n’allons pas faire ce que nous reprochons aux autres. L’électeur est libre, qu’il prenne ses responsabilités et se fasse entendre. C’est ça la démocratie. Néanmoins, notre équipe qui est sans étiquette politique, apporte tout son soutien à toutes les listes réellement « sans étiquette » dans chaque canton où elles sont en mesure de se maintenir dans toute l’île”.

 Sonita David, cantons de Saint-Paul :

“Au lendemain de ce 1er tour nous tenions Sonita et moi-même mais aussi nos suppléants Alex et Claire à remercier les électrices et les électeurs , les militantes et les militants du canton 19 de leur soutien et implication à nos côtés. Vous nous avez permis de faire un score honorable au regard de la division et de l’abstention. Alors un grand merci  à vous !Mais notre combat pour Saint-Paul n’est pas terminé. Pour ce second tour nous devons tous nous rassembler derrière Cyrille Melchior pour lui permettre une large victoire. Je suis fier du parcours d’Aurélien Centon que j’ai eu l’occasion d’accompagner lorsqu’il a pris la présidence de l’association de l’Arpec il a donc tout mon soutien, de même que sur le canton 19 il faut faire barrage aux candidats d’Huguette Bello. Vous l’aurez compris , mon choix pour Saint-Paul est de me tourner vers l’avenir, de faire confiance à l’expérience de Cyrille Melchior, et aux jeunes élus pour la sincérité de leur engagement !”

Vincent Defaud, Génération Ecologie :

Le 1er tour des élections départementales a montré l’implantation durable de Génération Ecologie créée il y a à peine 3 ans à La Réunion. En effet, les 3 binômes écologistes ont réalisé une moyenne de plus de 17 % des voix. Ces scores reflètent également la déclinaison locale des mobilisations nationales de notre Mouvement sous la houlette de notre présidente Dephine Batho, ancienne ministre et députée des Deux-Sèvres, contre les pesticides tueurs d’abeilles, pour la biodiversité et une vraie loi climat. Dans le canton 12 Saint-Denis 4, le duo Patricia Ramassamy/LudovicSautron fini à la 3e place et fait plus de 16 % des voix. C’est le résultat du travail de candidats investis de longue date pour un meilleur cadre de vie dans leur quartier. Ce résultat laisse envisager de belles perspectives pour la réussite de Génération Ecologie Saint-Denis lors des élections législatives de 2022 et des municipales de 2026.

A Saint-Pierre, nos binômes ont réussi l’exploit de mettre en ballotage les candidats de la machine municipale. Il est vrai que le travail mené par Emmanuel Doulouma, délégué Génération Ecologie de la 4e circonscription et porte-parole du collectif Saint-Pierre Plus Verte contre l’incinérateur de Pierrefonds et contre l’abattage des pieds d’bois de Casabona a montré que notre Mouvement répond aux attentes de la population saint-pierroise en matière de santé, de protection de l’environnement et du respect du Vivant. Génération Ecologie/Saint-Pierre Plus Verte incarne dorénavant l’opposition saint-pierroise. Dimanche 27 juin la balle sera dans le camp des abstentionnistes qui doivent exprimer leur mécontentement et leurs inquiétudes par le vote Aude Payet/Stéphane Albora pour le canton 20 Saint-Pierre 1 et Grazeilla Yeng-Seng née Camélé/Adolphe Boyer pour le canton 21 Saint-Pierre 2. Les crises sanitaire, écologique et climatique, la crise de confiance politique imposent un changement de cap à Saint-Pierre. Les Saint-Pierrois seront présents en masse lors de ce rendez-vous démocratique déterminant pour l’avenir de la capitale du Sud”.

Emmanuel Doulouma porte-parole de “Saint-Pierre + verte” :

“Le vent du changement souffle à Saint-Pierre : Mobilisons-nous ! Les urnes saint-pierroises ont parlé. Les candidats de Saint-Pierre Plus Verte, Aude Payet et Stephane Albora pour le canton 20, et Grazeilla Yeng-Seng née Camélé et Adolphe Boyer pour le canton 21, seront face aux candidats de la majorité municipale dimanche 27 juin. Saint-Pierre + Verte incarne aujourd’hui l’opposition Saint-Pierroise.

Nous remercions avant tout, toutes celles et ceux qui nous ont fait confiance en nous accordant leur vote dès le premier tour, nous permettant ainsi d’accéder au second tour de ces élections départementales sur ces cantons.

Beaucoup d’électeurs ne se sont pas rendus aux urnes attendant ainsi le second tour ou parce qu’ils sont tout simplement déçus… Hélas le boycott du vote permet à ces élus, qui vous ont déçus, d’être à nouveau aux responsabilités.

Comme le disait Martin LUTHER KING : « Nous avons besoin de leaders qui ne sont pas amoureux de l’argent, mais de justice. Qui ne sont pas amoureux de la publicité, mais de l’humanité ». Ce sont ces valeurs de justice et d’humanité que nous voulons incarner dans nos quartiers, nos cantons, notre ville et dans notre ile demain au sein du Conseil Départemental. Déjà lourdement sinistrés par la misère sociale, une crise sanitaire sans précédent est venue assombrir encore plus l’avenir de nombreux réunionnais. C’est une crise à laquelle nous devons faire front à tous les niveaux avec des Femmes et des Hommes qui seront présents. Des élus de proximité qui accompagneront entre autre, pendant 6 ans nos familles, nos personnes âgées, nos personnes en situation de handicap.

Ne nous trompons pas d’attitude car cette situation sociale et sanitaire difficile qui s’est installée dans le temps nous engage à changer de cap. Nous ne pouvons plus redonner la responsabilité à ceux qui n’ont pas su changer les choses et apporter une réponse à vos difficultés quotidiennes ni redonner confiance par leurs actes à la population.

Face à l’inertie, l’absence et le décrochage d’une partie de la classe politique Saint-Pierroise qui entretient la confusion des compétences entre Commune, Département et Région, nous nous engageons, avec nos élus demain, à être présents dans nos quartiers en toute indépendance afin de servir l’intérêt général et défendre notre bien-être commun.

Face à la politique de casse sociale du gouvernement Macron, soutenue par la négligence, l’inaction et la soumission d’une grande partie de nos politiciens locaux, plus que jamais le Conseil Départemental, chef de file de l’action sociale, devra être au cœur de nos quartiers. Nous nous engageons pour le droit à la dignité, le droit au logement, le droit au « bien-manger », le droit au bien- être, le droit à notre culture, le droit à la différence, le droit au respect et à notre liberté et enfin le droit à la préservation et à la protection du vivant. Ces engagements guideront le choix de nos futurs élus au sein de l’Assemblée Départementale.

Abstentionnistes, forces de progrès, ce dimanche votre vote fera la différence. Rappelons-nous que voter est un droit acquis au prix du sang, voter est le symbole de notre Liberté ! Le 20 juin grâce à vos bulletins vous avez allumé les bougies de l’espoir, le 27 juin par votre vote nous vous invitons à enflammer le brasier du changement en nous faisant confiance !”

Jean-Yves Payet, Porte parole Lutte Ouvrière et tête de la liste « Lutte ouvrière” :

“Je remercie les électeurs qui se sont déplacés et ont utilisé le bulletin de vote Lutte ouvrière pour que le camp des travailleurs se fasse entendre dans cette élection. La situation du monde du travail va empirer pour la bonne raison que le quoi qu’il en coûte de Macron, autrement dit les cadeaux au patronat, Macron et le personnel politique au service de la bourgeoisie vont nous le faire payer. Ils vont rogner sur tout : les salaires, les retraites les indemnités de chômage et les services publics. Je dis aux travailleurs qu’ils doivent se préparer.

Travailleurs du public et du privé, syndiqués ou pas, militants ou pas, ensemble organisons-nous pour participer activement à la défense de nos intérêts collectifs. Il faut nous préparer à résister au chantage du patronat et du gouvernement qui se sentiront plus forts pour tenter de nous imposer des sacrifices.

– Nous ne devons pas oublier que pendant la crise sanitaire les milliardaires se sont enrichis de plus de 60 % quand les premiers de corvée allaient au travail sans masque, sans blouse, la peur au ventre et que le salaire d’autres travailleurs était amputé chaque mois de plusieurs centaines d’euros.

– N’oublions pas que ce ne sont pas les actionnaires qui ont soigné les malades, enseigné les enfants avec dévouement, fait rouler les bus, tenu la caisse des supermarchés ou tenté de protéger les gramounes dans les ephad.

Pour faire leur fric les banquiers et les actionnaires ont besoin de nous. Mais nous nous n’avons pas besoin d’eux. Ils sont nuisibles, ils appauvrissent la société,  en toute légalité. Car oui c’est légal de toucher des subventions, c’est légal de licencier, c’est légal de réduire les indemnités de chômage, c’est légal de voler dans toutes les caisses sociales pour engraisser les comptes de la bourgeoisie. Alors, nous travailleurs, devons nous préparer avec la perspective de les renverser, nous ne pourrons pas faire autrement si nous ne voulons pas reculer jusqu’au bord du précipice. Nous faisons tout fonctionner dans la société nous devons la diriger pour satisfaire les besoins essentiels des classes laborieuses et en définitive de toute la société”.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Canton 4 (St-André 1) le binôme repêché Idame/Ogire croit en sa “victoire”

Article suivant

Huguette Bello dénonce “de basses pratiques qui nous ramènent 40 ans en arrière…”

Free Dom