Le transporteur Joël Mongin reconnu coupable d’extraction d’andains, sans autorisation à St Pierre

1 min de lecture
8

Le gérant de la société de transport est soupçonné d’avoir exploité une carrière sans autorisation au centre ville de St Pierre. Il s’agissait d’un terrain classé pour la protection de l’environnement d’environs 800 mètres carrés sur lequel il extrayait des andains.

Joël Mongin avait été condamné par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre à 5 000 euros d’amende, et sa société STTP OI à 20.000 euros, ainsi qu’à remettre les lieux en état dans un délai de six mois. Le procès en appel avait été annulé suite à un erreur de procédure.

Le délibéré de la cour d’appel a été rendu le 22 avril 2021. Joël Mongin a bel et bien été reconnu coupable d’exploitation sans autorisation d’une installation classée pour la protection de l’environnement. Ainsi, il a été condamné à 10 000€ d’amende, et rappelé qu’il avait l’obligation de remettre en état le site dans les six mois qui viennent.

 

8 Commentaires

  1. Voilà, comme disait le philosophe Pierre ankilibich, “quand la montagne est creusée, les trous ne sont pas ronds”. Et moi de rajouter, “oui, mais alors pourquoi il faut le voir aussi, hein, c’est comme ça”.

  2. Bin c’était pas d’intérêt publique ?
    Pour les Réunionnais je veux dire, pas pour ses revenus, comme ils aiment si bien dire.
    Bande de filous…

  3. De 25 000 à 10 000€ li lé pas perdant, li devré repoussé, tèt’ sé la zitis i doit à li, mé li sa arèt’ là, li là fini giyn bocou plis…………..

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : la Réunion en couvre feu jusqu’au 7 mai prochain

Article suivant

St-Denis : des œuvres d’art exposées aux quatre coins de la ville (VIDEO)

Free Dom