Corée du Nord, Covid-19 : 50 morts et plus d’1,2 million de personnes contaminées

4 min de lecture
2

Selon les informations du siège de l’état d’urgence pour la prévention des épidémies, plus de 392 920 nouvelles personnes fiévreuses, quelque 152 600 guérisons et 8 décès ont été signalés de 18h00 le 14 mai à 18h00 15 mai dans tout le pays.

À 18h00 du 15 mai depuis fin avril, le nombre total de cas est supérieur à 1 213 550, dont plus de 648 630 se sont rétablies et au moins 564 860 sont sous traitement médical.

Le nombre de morts s’élève à 50.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé : “en tant que pays frère, voisin et ami de la Corée du Nord, la Chine est prête à apporter à celle-ci tout son soutien pour l’aider à faire face à la Covid-19.”

« Les organes d’urgence de prévention des épidémies à tous les niveaux en RPDC concentrent leurs efforts sur le blocage et l’élimination de la source de propagation de l’épidémie, conformément aux décisions prises lors de la 8e réunion du Bureau politique du 8e Comité central du Parti des travailleurs de Corée du Nord.

Tous les organes de prévention des épidémies d’urgence de la ville de Pyongyang, y compris le district de Mangyongdae, ont correctement poursuivi leur travail pour assurer le bon déroulement des activités commerciales et de production dans la situation où les zones concernées sont verrouillées et les unités de travail, de production et résidentielles sont fermées les unes aux autres.

Les organes d’urgence de prévention des épidémies à travers le pays ont principalement concentré leurs efforts sur la sensibilisation du public à l’importance de la désinfection pour contrôler et éliminer la source de l’épidémie.

Ils ont également pris des mesures pratiques pour désinfecter en profondeur toutes les zones de travail et de vie.

Les responsables des organes d’urgence de prévention des épidémies à tous les niveaux ont travaillé dur avec détermination pour prendre la tête de la campagne anti-épidémique tout en contrôlant et en éliminant parfaitement la source de propagation de l’épidémie malveillante.

Pendant ce temps, les travailleurs médicaux de tout le pays se sont mobilisés pour mettre en quarantaine les personnes présentant de la fièvre et des symptômes anormaux et prendre des mesures pour renforcer la surveillance médicale et donner un traitement proactif, pleinement conscients de l’importance d’examiner de manière intensive la santé de tous les habitants.« 

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Levée des motifs impérieux pour les non-vaccinés effective

Article suivant

Démarrage le 18 mai de la Fête de la Nature : 130 visites au programme 

Free Dom