Créations d’entreprises à La Réunion : important rebondissement en 2020 après une chute durant le confinement

1 min de lecture
3

Avec la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, les créations d’entreprises chutent durant le confinement 2020 à La Réunion (-21% entre mars et mai 2020 par rapport à 2019). Mais elles rebondissent fortement ensuite et augmentent nettement au final sur l’ensemble de l’année 2020 à La Réunion (+ 19 %).C’est la cinquième année consécutive de hausse ; un nouveau record est atteint, avec 8 300 entreprises nouvelles.

En effet, en 2020, 848 200 entreprises ont été créées, soit 4 % de plus qu’en 2019, constituant un nouveau record malgré la crise sanitaire. Les créations ont chuté brutalement dans toutes les activités lors du premier confinement, excepté la vente à distance.

La reprise a été spectaculaire au printemps. Elle est portée par le boom des créations d’entreprises de livraison à domicile (228 entreprises créées en 2020 dans ce secteur, soit 10 fois plus qu’en 2019 !) et de vente à distance (365 créations en 2020, soit +150 de plus qu’en 2019).

À l’opposé, le nombre de créations est resté faible jusqu’à la fin de l’année dans le transport de voyageurs par taxi, les autres activités récréatives et de loisirs ou l’enseignement de disciplines sportives.

3 Commentaires

  1. Ben à cause créole na touzour pas travail? Élémentaire comme dirait l’autre. Parce tout simplement zot y embauche zot bande moune…. créole faut pas ou la pèr ; rente aou si dan défie. Ose !

  2. Crée une entreprise ne dit pas crée de l’emploi surtout a la reunion , la on compte pas les entreprises qui soit ont été en pause ou en arrêt mais pas supprimer du registre .
    La on a juste comme pratique le gouvernement pour l’emploi avec les chiffres ex: personne en formation qui ne sont pus dans les chiffres des personnes sans emplois .
    Faudrait que soit donner les chiffres ou pourcentage d’emploi au vue de la création d’entreprise et a savoir si cela
    n’ a pas obliger du style la restauration a crée une entreprise de livraison c’est un exemple .
    c’est dommage tous ce manque de transparence et surtout même au niveau des media qui ne vont pas plus loin dans leur sources et qui démarche que la forme et pas le fond .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Résidence Flacourt : la SIDR jugée coupable et condamnée à verser 100 000 euros aux locataires

Article suivant

Vie chère et risques de pénurie : l’Etat présente son plan d’actions

Free Dom