Dany Martin et René Rattinon (Saint-Paul 2) : « Rien n’a été fait dans ce quartier ! »

3 min de lecture

Dany Martin est employée à la Région et René Rattinon est chef d’entreprise. Le binôme « de droite » se présentera aux élections départementales des 20 et 27 juin prochain dans le canton 18 (Saint-Paul 2) où « la droite veut réussir le changement après l’union », disent-ils.

Le binôme Dany Martin et René Rattinon est soutenu par Didier Robert, président de la Région Réunion et d’Objectif Réunion, Cyrille Melchior, président du Conseil départemental  et Michel Fontaine, président de « Les Républicain »s de La Réunion. Le binôme veut désormais rassembler le plus grand nombre de Saint-Paulois sur leur territoire.

Dany Martin et René Rattinon poursuivent leur travail de fourmi. L’employée de la Région Réunion et le chef d’entreprise, se veulent d’abord « pratiques et pragmatiques ». “Ce canton 18 de Saint- Paul est un territoire vierge de tout. Rien n’a été fait dans ce quartier. La précarité est l’une des pires formes d’injustice envers le citoyen », assène Dany Martin. « Un à un, les petits commerces ont mis la clé sous la porte. Aucun appel d’air n’a été créé pour inciter à la création et à la pérennisation d’un éventuel monde économique », renchérit René Rattinon.

Leurs remplaçant(e)s, Fabiola Sarquet et Thierry Rambarane, domicilié sur le canton, ajoutent au constat négatif. «La non-formation des jeunes et le chômage laissent peu d’espoir à cette génération », indique Fabiola Sarquet. « Personne n’a répondu aux attentes des différents publics. Les élus de ce canton, n’ont pas mesuré la nécessité d’une politique de proximité », ajoute Thierry Rambarane. Les deux suppléant(e)s se sont également engagés pour être à l’écoute de la population.

« Amélioration l’habitat, protéger les routes, réaliser des trottoirs « entre autres aux abords des établissements scolaires, développer des commerces de proximité et des infrastructures administratives, aider les agriculteurs, innover en matière de tourisme…

Dany Martin et René Rattinon affichent de grandes ambitions pour ce canton très hétéroclite en matière de population. « C’est le rôle de tout élu. Et lorsque nous avons l’opportunité de représenter, de travailler et de développer avec tout le Conseil départemental, un territoire comme le nôtre, le premier partenaire qui nous est indispensable pour réussir, c’est la population ».

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Canton 4/St-André : Jovanny Govindin propose « des projets d’insertion pour lutter contre la dengue »

Article suivant

Vanessa Miranville, la candidate de « CREA », fait son shopping électoral en ville de St-Denis

Free Dom