Qui est Élisabeth Borne, notre nouveau premier ministre ? Parcours et biographie.

1 min de lecture
13

Emmanuel Macron a nommé lundi la ministre du Travail Elisabeth Borne Première ministre en remplacement de Jean Castex, a annoncé l’Élysée

Biographie
Née le 18 avril 1961 à Paris.

Formation universitaire
Diplômée du Collège des ingénieurs, de l’École nationale des ponts et chaussées et de l’École polytechnique

Cursus professionnel
Haute-fonctionnaire au ministère de l’Équipement
Conseillère au ministère de l’Éducation nationale auprès de Jack Lang puis de Lionel Jospin
Conseillère technique chargée des Transports au cabinet du Premier ministre Lionel Jospin
Directrice de la stratégie de la SNCF
Directrice des concessions de la société Eiffage
Directrice générale de l’Urbanisme à la mairie de Paris
Préfète de la Région Poitou-Charentes
Directrice du cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’Écologie
Présidente-directrice générale de la RATP (2015)
Ministre auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports (mai 2017 – juillet 2019).
Ministre de la Transition écologique et solidaire (2019-2020).
Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion (depuis juillet 2020)
Mission

13 Commentaires

  1. Une femme qui a fait un bon parcours au service de la France ! Vive Mme BORNE ! On va lui donner une majorité malgré les causeries de Mélenchon le causeur qui nous saoule avec ses causements sans queue ni tête !

  2. La gauche caviar dans toute sa splendeur. La trahison et le mépris de classe qui vont avec. Le macronisme pur jus en somme.

    • ELLE REPRÉSENTE LE PIRE DE LA MACRONIE ET TOUT CE QUI N’A PAS MARCHÉ DEPUIS 20 ANS !
      Elisabeth Borne, 1ère sinistre macroniste en intérim
      Avec la nomination d’Elisabeth Borne commence une nouvelle saison de maltraitance sociale. Son palmarès est sinistre : destruction de la SNCF et du service public ferroviaire, trahison de la Convention citoyenne pour le Climat ou encore sanglante réforme de l’assurance chômage…Heureusement, il y a bien un 3e tour pour l’empêcher, elle et Macron de nuire : les 12 et 19 juin, nous pouvons virer Borne pour appliquer une politique de rupture avec JLM.

  3. le fusible exécuteur rêvé! présentée comme de gauche alors que plus droite que ça tu meurs et représentant le changement quand son patron dit on continue comme je l’ai dit !

  4. votons pour lui , on crie mais il passe et oublie que c’est un vote de refus. Comme en 2002

    le fusible exécuteur rêvé! présentée comme de gauche alors que plus droite que ça tu meurs et représentant le changement quand son patron dit on continue comme je l’ai dit !

  5. après Jean castré,voici celle fraîchement choisi par les oligarques maçonnique et autres organisations, pour donner le coup de grâce à la 5eme République et son institution populaire et sociales

  6. après Jean castré,voici celle fraîchement choisi par les oligarques maçonnique et autres organisations, pour donner le coup de grâce à la 5eme République et son institution populaire et sociales

  7. Amis RSA ,les petites et moyen salaire nos retraité nous seront bientôt dans encore plus de misère.
    Par contre les riches attention à ne pas touffes dedans !!!

Répondre à CLASSE Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Enquête de satisfaction sur la foire agricole de Bras-Panon : lé bon, lé pas bon ?

Article suivant

St-Leu décroche à nouveau le label « Pavillon bleu »

Free Dom