Gaëlle Lebon (RN) : « réforme des retraites, quand la NUPES bafoue le peuple ! »

1 min de lecture
18

L’ancienne candidate du Rassemblement National dans le 1ère circonscription de la Réunion, Gaëlle Lebon (plus de 13% des suffrages) dénonce, dans un communiqué, « l’hypocrisie des élus de gauche et des syndicats ». Selon elle, « les manifestations organisées par les élus de gauche et les syndicats contre la réforme des retraites du président E.Macron est une véritable hypocrisie. Serait-ce une forme de schizophrénie ? Comme l’a souligné Jordan Bardella Président du Rassemblement National.

Comment peut-on s’opposer à un candidat que l’on a fait élire? Ceci tout en sachant que cette réforme injuste faisait partie de ses priorités. Par ailleurs il faut mettre en lumière la trahison des députés du groupe NUPES envers la population.

Notamment la trahison des députés NUPES de la Réunion qui ont voté contre la motion référendaire déposée par le Rassemblement National (au même titre qu’eux), ce qui aurait permis à la population de voter CONTRE ce projet de loi par un Référendum Citoyen.

Nous avons là, encore la preuve, que le groupe NUPES, est une véritable mascarade et que l’intérêt de la population ne fait absolument pas partie de sa priorité.

Comment osent ils s’afficher dans les rues aux côtés des citoyens qui subissent cette casse sociale pour après bafouer leurs revendications dans l’hémicycle ?

J’espère que les réunionnais prendront acte de cette trahison et s’en souviendront aux prochaines échéances électorales, pour ne plus laisser passer cette troupe de mauvais perdants, privilégiant leur égo à l’intérêt général ! »

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
18 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

AAH : le député Ratenon interpelle la ministre chargée des personnes handicapées

Article suivant

Au Sénat ce mercredi : l’inscription du droit à l’IVG dans la Constitution.

Free Dom