Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation dans les camps de concentration

1 min de lecture
3

Ce dimanche 25 avril à 9h30, se déroulera la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation dans les camps de concentration. Un rassemblement est prévu au  Monuments aux morts- Avenue de la Victoire – Saint-Denis, avec Madame Régine Pam, sous-préfète de l’arrondissement de Saint-Denis, secrétaire générale de la préfecture de La Réunion présidera, la cérémonie commémorative placée sous l’autorité militaire du commissaire en chef première classe François Barillot, ce dimanche 25 avril, aux côtés de Monsieur Philippe Naillet, député de la 1ère circonscription, de Madame Karine Lebon, députée de la 2ème circonscription, de Monsieur Dominique Fournel, Vice-Président du Conseil Régional, et de Madame Maryline Soubadou, Vice-Présidente du Conseil Départemental, le tout, dans le respect des jauges imposées et le respect des mesures barrières : distanciation sociale,  et le port du masque.

 

3 Commentaires

  1. On n’a pas connu cette période mais lorsqu’on lit son histoire lors de l’occupation Allemande en 1940 ça fait froid dans le dos. Pétain qui était le président du conseil a collaboré avec Hitler à Montoire. La France fut divisée en deux pour Hitler au Nord à Paris et Petain au Sud à Vichy. Les juives ont été déporté (rafle au vélodrome d’hiver) et persécuté par la milice. Le général de Gaulle avec le soutient de l’Angleterre, des États-unis et des Résistants on pu continuer à se battre pour La France délivré en 1944.

  2. Le problème avec l’histoire, c’est que tout a été fait pour que la déportation et la mort des juifs ne soient pas oubliées.
    La ( grande guerre ) a fait plus de 100 000 000 de morts dont 5 800 000 juifs, à la libération, ils ont dit, : ” Plus jamais ça ”.
    Et depuis, on a eu ( entre autres ) Madagascar, l’Algérie, le Vietnam, l’Irak, la Syrie, la Palestine, la Libye, le Rwanda, les anciens pays du bloc de l’est la Birmanie, l’Afghanistan, etc.
    Dans tous ces crimes, c’est la France et les Etats Unis qui ont la plus grande part de responsabilité.
    Mais ces deux pays ne veulent pas assumer ses crimes, tout en condamnant les autres.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : plus de 300 000 nouveaux cas en 24h suite à une deuxième vague en Inde

Article suivant

Covid-19, situation mondiale, dimanche 25 avril 2021, 147 091 849 cas, 3 113 284 morts, 124 730 121 guérisons

Free Dom