/

La CINOR généralise le recours à la clause sociale d’insertion dans ses marchés publics

4 min de lecture

L’adoption de son schéma d’achats responsables (SPASER) en 2017 a fait entrer la commande publique de la CINOR dans une ère nouvelle : elle devient, encore plus, un puissant levier d’action au service de la transition écologique, de l’économie locale et de la création d’emplois durables, en phase avec la politique d’achats de la CINOR, adoptée par le Conseil Communautaire le 4 mars 2016, la convention « Stratégie du Bon Achat » et le projet de territoire.

Dans son dossier de candidature aux Trophées, la CINOR explique comment elle a pris des engagements forts en faveur de l’achat socialement responsable assortis d’objectifs qui ont été non seulement atteints mais largement dépassés en 2020 :

 

– Intégration de clauses sociales d’insertion dans au moins 20% des marchés supérieurs à 40 000 €HT : en 2020, sur 175 lots ou marchés supérieurs à 40 000 euros HT, 44 marchés intègrent une clause d’insertion sociale, soit 25,14 %.

 

– Réalisation d’au moins 70 000 heures d’insertion par an : en 2020, 91 478 heures d’insertion ont été effectuées.

 

– Insertion d’au moins 80 personnes par an : en 2020, 184 personnes ont bénéficié du dispositif.

 

– Prescription d’au moins 30 000 heures d’insertion par an : en 2020, 41 190 heures ont été prescrites.

 

La poursuite de l’évaluation annuelle de ces indicateurs permet d’assoir sur le long terme dans ses achats, la mise en œuvre du pilier « Equité sociale » de la politique de Développement Durable adoptée par la CINOR.

 

« C’est avec un immense honneur, que la CINOR reçoit aujourd’hui ce Trophée de l’achat socialement responsable, qui vient récompenser cette année tous les efforts entrepris pour faire de la commande publique un outil de lutte contre le chômage.

Même si Le nombre de demandeurs d’emploi a baissé de 5,3 % en un an à La Réunion, Le taux de chômage reste encore malheureusement un des plus élevés de France, à 17 %, avec près de 162.000 inscrits à Pôle emploi sur le dernier trimestre.

Nous avons voulu montrer avec une réelle détermination, notre volonté d’employer les outils et dispositifs nécessaires afin de combattre activement le fléau du chômage à la Réunion. C’est dans ce sens que depuis 2017, nous avons adopté un SPASER, c’est-à-dire un schéma de promotion des achats socialement et écologiquement responsables (SPASER), afin de promouvoir chaque année l’insertion économique dans plus de 20 % de nos marchés.

Et aujourd’hui, notre bilan de l’insertion par l’activité économique nous conforte dans notre démarche, avec un volume d’heures annuel qui a pratiquement doublé en 8 ans, passant de 46 000 heures d’insertion en 2013 à 91 000 heures en 2020.

Au total, le développement de la clause sociale d’insertion dans nos marchés publics a permis d’insérer près de 975 personnes, avec 329 marchés concernés et plus de 666 000 d’heures d’insertion réalisées.

Depuis 2020, la clause sociale d’insertion concerne 25 % de nos marchés, et son domaine d’intervention s’est considérablement diversifié : les travaux, les espaces verts, mais aussi d’autres secteurs comme les transports, les prestations intellectuelles, les délégations de service public…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Commande publique : le Département remporte un deuxième trophée

Article suivant

Inauguration d’un arboretum à l’ALEFPA de la Ravine des Cabris

Free Dom