/

La gamification du tri pour les déchets : une solution gagnant-gagnant

3 min de lecture

Avec plus de 27 000 logements sur 23 des 24 communes réunionnaises, la SHLMR est un acteur majeur du développement du logement sur l’île. Sa responsabilité sociétale l’amène
régulièrement à lancer des projets innovants pour protéger l’environnement. Aujourd’hui, la SHLMR lance, en partenariat avec la CINOR, un projet expérimental de gratification de ses locataires pour leurs gestes citoyens en matière de tri des déchets ménagers.

Déchets rapportés = points cadeaux cumulés

Dans la continuité de sa stratégie pour lutter contre les dépôts sauvages d’encombrants et les déchets en tout genre au sein de ses résidences, la SHLMR a développé, en partenariat avec la CINOR, un projet innovant qui vise à inciter les locataires à déposer leurs déchets dans les déchèteries et les ressourceries de la CINOR (petits encombrants, DEEE, cartons, ferrailles…).

Chaque déchet déposé génère des points cumulés qui se transforment en bons de réduction dans les commerces partenaires de cette opération. Ce projet répond aux objectifs de la
CINOR en matière d’économie circulaire : optimisation du tri par les usagers du territoire, lutte contre les dépôts sauvages mais aussi déploiement de l’apport volontaire. L’expérimentation est déployée sur 3 résidences de la SHLMR soit 323 logements dans le quartier des Gaspards à Sainte-Marie.

Comment ça marche ?

Une application smartphone a été développée pour la SHLMR par la société Neogreen. Cette application, dénommée Yougreen permet l’enregistrement des dépôts de déchets par nature et par volume/quantité.

Pour utiliser l’application, c’est très simple, il suffit de la télécharger, de renseigner son numéro locataire et de créer son compte. Les déchets déposés seront directement validés par
l’agent d’accueil de la déchetterie ou de la ressourcerie et transformés via l’application en bons de réduction.

Une période d’accompagnement des locataires est prévue pour leur permettre de s’approprier l’application et mieux comprendre l’importance du tri. Un déploiement du projet
sur l’ensemble des résidences SHLMR et du territoire de la CINOR est envisagé au terme de la première année de cette expérimentation.

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Retour en images sur le Run 400 de St-Joseph

Article suivant

St-André, première commune visitée par la présidente de Région depuis son élection (VIDÉO)

Free Dom