//

La Ville du Port initie la culture du riz en milieu urbain (Vidéo)

1 min de lecture

Dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir ANRU+, la Ville du Port a mené ces derniers mois une expérimentation de culture du riz à petite échelle sur les sites du Triangle agricole et de la ferme urbaine située à Ariste Bolon, en lien avec les associations An Grèn Kouler (AGK) et Riz Réunion.

Ce premier test a été un franc succès. Les semences se sont parfaitement développées permettant la production de 40 sachets de riz de variété Dourado précoce cultivé en agroécologie, sans intrants chimiques. Le cycle de ce riz dit pluvial s’étend sur 4 mois de la plantation à la récolte. Il peut être produit complet ou « blanc ». Une dizaine de personnes en CDDI et le personnel d’AGK ont été formés à cette culture via l’Association Riz Réunion, qui assure également le suivi logistique. En ce vendredi 1er mars 2024, l’expérimentation se déploie à grande échelle, pour une durée de 3 ans, sur une surface de 400m² de la friche Herbert Spencer. L’aménagement et les cultures pourront ensuite être transférés sur le site de la future ferme urbaine. La Ville du Port devient ainsi la première collectivité à initier l’agriculture urbaine en milieu très sec via la plantation de riz.

Pourquoi la culture du riz ?

Le riz est l’aliment le plus consommé à La Réunion. Le choix de la culture du riz au Port a une visée pédagogique et permet d’intégrer au projet les habitants du quartier et les élèves de l’école Ariste Bolon par des ateliers et de la sensibilisation aux circuits courts, à la production locale et au cycle du grain.

Comment se déroule la culture du riz ?

Deux cycles de culture de riz auront lieu par an, alternés d’un cycle de lentilles. En bacs de culture hors sol, 130 kilos de riz devraient être produits. Il y aura 2 cycles de production, soit 260 kilos de riz produits chaque année. En alternance, une culture de lentilles sera réalisée avec un objectif de 8 à 20 kilos produits à chaque cycle. Le riz sera vendu aux familles du quartier à un tarif solidaire.

Les objectifs de cette action sont multiples :

  • Expérimenter une nouvelle culture agricole tout en favorisant l’exploitation d’une friche ;
  • Préfigurer la dynamique d’agriculture urbaine du futur quartier ;
  • Valoriser la production et sensibiliser les habitants et enfants du quartier à la culture du riz.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Travaux sur la RN2 à St-Denis : Circulation nocturne interdite dans le sens Est/Nord du 4 au 7 mars

Article suivant

Le Tampon en action : Vers une communauté solidaire et inclusive en 2024

Free Dom