Le Covid-19 gâchera-t-il les fêtes de fin d’année ?

1 min de lecture
26

C’est la question qui est sur toutes les lèvres. Depuis quelques semaines, que ce soit en métropole ou à La Réunion, les principaux indicateurs de suivi de l’épidémie sont en forte augmentation. Alors faut-il craindre de passer les fêtes de fin d’année sous couvre-feu et avec des jauges ?

D’après le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, « il n’y a absolument aucun confinement qui est prévu aujourd’hui, ni de près ni de loin. Mais il ne faut jamais rien exclure par principe. Aujourd’hui, il n’y a pas de raison de le penser. » Il rappelle cependant qu’« il faut que l’immunité conférée par le vaccin se poursuive et donc que les Français éligibles fassent leur rappel de vaccination. »

À La Réunion, 1308 cas de Covid-19 ont été recensés en sept jours. Trois personnes sont décédées des suites de la maladie. Le Préfet n’exclut pas un nouveau tour de vis. La semaine dernière, ce dernier a notamment interdit les piques-niques et annoncé le retour du masque en extérieur.

26 Commentaires

  1. Oui bien sur laissez nous acheter tous nos victuailles remplir nos frigo et armoires de cadeaux et aussi les poches de ces gros voleurs et après pour ‘ous dure couvre feux 23h et pas plus de 10 pers à tables, bandes de menteurs connivence avec tous ces chefs d entreprises qui ont peur pour leurs boutiques

    • moin mi remplit pas les poches gros voleurs, mi la toujours fait un repas familiale très simple et partager de vraies valeurs avec mes proches en offrant des cadeaux utiles et non pas le plus gros le plus cher et le plus voyant…. donc ça ne me dérange pas des fetes tranquilles, le seul truc c’est pourvoir etre avec ceux que j’apprécie….

  2. je reponds à votre question oui le Noel de cette année 2021 va encore etre perturbé par le covid 19 une voyante qui se prénomme Magie blanche des anges l’a révélé elle demande aussi aux gens d’élever leur fréquence vibratoire par le biais de la prière car on est au temps de l’Apocalypse

    • Le problème, c’est qu’on est « au temps de l’apocalypse » depuis 500 ans et
      à ce jour, personne ne l’a vu, ne serait-ce qu’approcher. Alors, tracasse pas
      ou, et passe de bonnes fêtes.

    • Le problème, c’est qu’on est « au temps de l’apocalypse » depuis 500 ans et
      à ce jour, personne ne l’a vu, ne serait-ce qu’approcher. Alors, tracasse pas
      ou, et passe de bonnes fêtes.

    • Faut être vraiment voyante ou médium haut de gamme pour prédire que le Covid va gâcher des Fêtes de fin d’année.
      Je suis sûr qu’elle a un don suffisamment puissant pour prédire aussi qu’il va faire chaud en Janvier.
      Suis bluffé, moi j’aurais jamais dit, je pensais sérieusement que le Covid allait s’éteindre de la Planète vers le 24 Décembre.
      Suis tombé sur plus fort que moi, je m’incline.

    • guito mi fé pa le connaisseur ce vaccin la n’a pas été fait pour stopper le virus mais pour stimuler les défenses immunitaires et analyser le comportement de la molécule spike dans l’organisme.
      avez vous entendu parler du pfizergate ?

  3. Même dans les pays où le taux de vaccinés est très importante 80% le virus revient à grande vitesse ç est pour vous dire que tout ça ne sert à rien, donc il faut vivre avec comme au temps d avant où la maladie se propageant et y a ceux qui restent et ceux qui meurent

    • faut arrêter de dire que le vaccin ne sert à rien…. il empêche la forme grave du virus, et donc une saturation des hôpitaux…. il ne protège pas à 100 % c’est pour cela qu’il faut continuer les gestes barrières. Mais hélas comme entendu sur le marché forain « mi na mes deux doses mi risque rien »….. Voilà le vrai problème, ceux qui sont vaccinés se croient au dessus de tout et font la fete à tout bout de champs….

  4. « Le Covid-19 gâchera-t-il les fêtes de fin d’année ?  » je dis non à condition que nos concitoyens se prennent en mains et aient une vision et un comportement intelligent et constructive de leur avenir sanitaire.

  5. et pourquoi ne pas regarder les pays comme l’INDE ou l’EGYPTE,

    qui ne vaccine que très peu leur milliard et 360 millions d’habitants ?

    ils préfèrent soigner avec des médicaments pas chers, et la peur , les chiffres ont diminués

    SIGNIFICATIVEMENT…

  6.  » Le principe fondamental adopté par les Alliès après la guerre pour éviter les crimes commis par les nazis, – le consentement libre et éclairé en matière de soins – est piétiné.

    La discrimination, la marginalisation, l’exclusion d’une catégorie de citoyens faisant librement usage d’un droit écrit, – le consentement éclairé – sont aujourd’hui devenues la norme.

    Un véritable vent de folie vaccinale souffle sur l’Europe. Il est pratiquement impossible de discuter sereinement de ce problème. La vaccination est imposée, sans débat, à une population en état de sidération. Les médecins, les hommes de sciences qui ne partagent pas la doxa officielle, sont insultés, pourchassés, persécutés.

    La situation est tellement dégradée, qu’on est en droit de se poser la question:

    Osera-t-on une nouvelle fois mettre en œuvre un programme visant à exterminer méthodiquement une partie de la population qui refuse de subir la dictature sanitaire?

    De nombreux signes montrent que cette crainte n’est nullement une vue de l’esprit.

    Des mesures concrètes sont adoptées pour faire des non-vaccinés en bonne santé, des parias. Une campagne nationale de dénigrement contre ces derniers, est lancée.

    Le soubassement de cette campagne est clair, la soumission ou la mort sociale:

    la généralisation du passe sanitaire, implique l’interdiction de toute vie sociale, culturelle, sportive collective à ceux qui ne le possèdent pas;
    perte de leur emploi pour les soignants non vaccinés et de nombreuses autres catégories de salariés.
    De la mort sociale à la mort tout court:

    Plus grave, la loi interdit aux non-vaccinés l’accès aux établissements de santé pour les soins non-urgents.
    Certains souhaitent qu’on franchisse un nouveau cap et que même en cas d’urgence, ceux qui ne peuvent pas payer, ne soient plus soignés, autrement dit soient voués à une mort certaine. Les médecins qui prônent ces mesures extrêmes ne sont nullement poursuivis pour incitation à la haine, pour violation du Serment d’Hippocrate.

    Des soignants, des politiques militent pour que cette mesure soit adoptée. On imagine sans peine le sort qu’ils réservent d’ores et déjà aux malheureux patients non vaccinés qui tombent entre leurs mains!

    Le mort saisit le vif.

    L’Autriche qui fut l’épicentre du national-socialisme, renoue ouvertement avec une pratique dans laquelle elle joua un rôle pionnier avant la deuxième guerre mondiale: la désignation puis la persécution ouverte de la victime émissaire. L’Allemagne qui fut l’acteur de l’extermination des Juifs d’Europe, est hantée par ses vieux démons. Difficile de survivre si l’on est en bonne santé et non vacciné !

    Pratiquant une surenchère, l’Autriche vient d’adopter une loi prononçant l’enfermement général des non-vaccinés. On veut que « ces gens » ne soient plus visible dans l’espace public; qu’ils soient retranchés de la communauté humaine; qu’ils soient donc enterrés vivants. »

  7. Oui biensur laisse discothéque ouvert aprer vient installe couvre feux ou restriction pou les fêtes…Le pass sanitaire i stop pas la transmission du virus oublie pas sa mette pas tte la faute sur les non-vaccinés… Zot i préfére entasse moune dans un lieux enfermer et fait pique nique en extérieur ler interdit?? Rode la logique zot …Depuis le début i dit faut les aérer etc na moins chance pou trape le virus bande trun comma

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Lutte contre le harcèlement scolaire : le collectif Elianna reçu par le Département

Article suivant

Souffrant de craniosténose, Djani est reparti en Métropole pour une seconde opération

Free Dom