Le direction dément l’arrêt de l’activité chirurgicale et de la maternité au GHER de St-Benoît

4 min de lecture
8

La Direction du GHER et du CHU de La Réunion ont souhaité apporter un droit de réponse et un démenti par rapport à “lettre ouverte” de la CGTR intitulée
« Arrêt de l’activité chirurgicale et de la maternité au GHER de St-Benoît ? »

Dans le cadre de la Direction commune CHU et GHER, et des coopérations déployées au sein du GHT de La Réunion, des solutions ont été mises en œuvre pour garantir la continuité des soins en anesthésie, permettant de ne pas déprogrammer les interventions chirurgicales, scénario qui n’a ‘ailleurs jamais été envisagé par la Direction Générale.

Ainsi, une convention est en cours de signature entre le Directeur Général du GHER et celui du CHOR, pour permettre le renfort de 5 Médecins anesthésistes du CHOR, qui interviendront sur le planning d’Anesthésie du GHER, dès le 1er juillet pour une durée de 2 mois, renouvelable au besoin.

D’autre part, dans le cadre de la Direction commune entre le GHER et le CHU, l’équipe d’anesthésistes du site Nord du CHU de La Réunion a été sollicitée pour envisager également des renforts ponctuels qui seront bien entendu conditionnés par l’évolution de la situation COVID sur le territoire et le rôle très
particulier joué par les équipes du CHU dans la gestion de cette crise sanitaire.

Par ailleurs, les propos de la CGTR sont inexacts concernant les recrutements pour les mois à venir :
le recrutement d’un nouveau médecin anesthésiste réanimateur, praticien hospitalier à temps plein à compter du 1er août prochain est déjà confirmé, de même que le recrutement d’un médecin anesthésiste remplaçant pour le mois de juillet ainsi qu’un second praticien remplaçant, déjà présent, qui a accepté de prolonger son contrat jusqu’à mi-juillet pour appuyer le service.

De plus, des négociations sont en cours avec d’autres remplaçants anesthésistes avec des propositions de rémunération très attractives, et dans la limite des possibilités que la réglementation permet.

Il est probablement nécessaire de rappeler à la CGTR, qui parle de demandes de recrutement « snobées », que le GHER s’inscrit dans le cadre des directives réaffirmées encore très récemment par le Ministre de la Santé et des Solidarités concernant la lutte contre l’intérim médical, qui désorganise l’offre de soins et qui impacte négativement les finances des établissements.

La Direction du CHU et du GHER ne souhaite pas soutenir le mercenariat médical à n’importe quel prix, et a toujours fait le choix de s’engager dans une démarche d’attractivité médicale, afin d’inciter les praticiens à s’engager dans la durée, avec notamment le déploiement de postes partagés entre établissements du GHT et l’attribution d’une prime d’engagement dans la carrière hospitalière pouvant aller jusque 30 000€ selon les spécialités, sous condition que le médecin s’engage 3 années dans la carrière hospitalière.

 

8 Commentaires

  1. C’est incroyable, la cgtr devrai être poursuivie pour cela, mettre la peur sur la population de l’est , sur les agents du GHER salir encore la réputation de l’établissement. Ces méthodes d’un autre âge qui continuent. Car dirigé par des abrutis corporatistes. Ce syndicat qui n’existe plus dans les autres hôpitaux de l’île, sera disparu bientôt au gher car les agents en on vraiment marre.
    Un agent écœuré

  2. Nous sommes d’accord avec toi Julien. Nous travaillons de nuit actuellement, des contractuels permis nous. Nous avions eu peur que nos contrats s’arrêtent par une fermeture de ces services ou nous travaillons. Soulagé mais en colère. Nous avons tous décidé de quitter ce syndicat qui a déjà perdu beaucoup d’adhérents. Écœurée par ces mensonges quotidiens.
    Nous lançons un message aux autres adhérents pour faire de même

  3. Arrêtez de croire la direction ou FO! Sans ce courrier d’alerte, aucune convention n’aurait été signée pour faire venir des anesthésistes. Seules les urgences auraient été maintenues, et encore…certains jours de juillet et août ne faisaient apparaitre qu,xun seul aneqth pour tout le GHER! Comment expliquez vous que la situation, connue depuis mars , n’evolue seulement qu’apres la parution de ce courrier et que la direction a enfin pris les choses en main et la mesure du pb. Cela fait des annees que nous alertons la direction. Il y a eu de tres nombreuses journees avec des fermetures de salles d’op. Ils se cachent derrizre une penurie d’anesth alors qu’il y en a un tas partout ailleurs dans l’ile. La preuve de leur non volonte de recuter.La CGTR se bat avec ses armes, FO, majoritaire, allait laisser la situation s’enliser. La CGTR a pris les devants. Merci à eux.

    • A chaque fois, la cgtr attaque FO. Arrête avec la guerre syndicale, zot y connais rien que ça. La cgtr c’est syndicat médecin, le bloc après les autres y veut pu.
      Zot courrier rien la recup, la com, fake news, Nous le pas dupe

    • Arrête écoute directeur, écoute qui ? Jha, pg ça i dis n’importe qoué , le courrier là cgtr pas li la fé, c’est ban médecin Lo sucre ek personnel lol bloc.
      Zot le menter, allez fé nervis pou lo maire ça même ou compétence

  4. Comment zot i peu fé confiance un bouriq comme jha. Ça i ecri papa avec 3 p, lé en ce moment nervis pou le maire, avec son Ti camarade pompier gher
    Allez vend volail derrière bazar

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Les enfants de La Réunion, de Maurice et des Seychelles au secours des récifs coralliens

Article suivant

Décès de Françoise Darel : hommage de l’équipe municipale de La Possession

Free Dom