/

François Braun à La Réunion : retour en images sur la visite du Ministre de la Santé

7 min de lecture
8

Le Ministre de la santé François Braun est en déplacement sur notre île les lundi 28 et mardi 29 novembre 2022.

François BRAUN visite des structures de santé qui jouent notamment un rôle clé dans le développement de la prévention dans ces deux îles (prévention des maladies chroniques, santé de la femme, lutte contre les addictions…). Il échangera à cette occasion avec des équipes soignantes, des patients et des élus locaux

Il devra également traiter plusieurs dossiers : l’absence de médecins pour constater les décès, le manque de moyens et de professionnels, la crise Covid-19, le diabète etc. Autant de problématiques diverses et variées sur lesquelles des réponses du ministre sont attendues.

Le Ministre de la santé visite l’EPSMR ce lundi matin

Ce lundi 28 novembre, il est arrivé vers 8H30 à l’EPSMR, d’où nous étions en direct. 

Après avoir salué les officiels et les professionnels de santé, le ministre était attendu pour un premier discours.

Le Ministre participe à la restitution des travaux d’une réunion territoriale

Le ministre a également participé à deux réunions territoriales du Conseil national de la refondation (CNR) Santé, qui se déploie également en Outre-mer, et qui a la vocation d’identifier des solutions spécifiques pour répondre aux problématiques de santé locales.

Visite de la maison de santé pluriprofessionnelle « Artémis »

Le ministre a rendu visite à la Maison de santé pluriprofessionnelle « Artémis » et a échangé sur l’accès aux soins de ville, la santé de la femme et la périnatalité.

Les médecins généralistes en grève lundi 28 novembre

Durant sa visite, François Braun s’est retrouvé face au mouvement de grève des médecins généralistes. Les professionnels de santé n’ont pas travaillé ce lundi 28 novembre jusqu’à midi pour faire entendre leurs revendications. Ils dénoncent notamment le manque de moyens pour exercer leur pratique. Un mouvement qui sera reconduit le 1er décembre.

Le programme complet :

Lundi 28 novembre – La Réunion

08h15              Visite de l’établissement public de santé mentale de La Réunion (EPSMR)

10h25              Entretien avec le Président du Conseil départemental

11h40              Participation à la restitution des travaux d’une réunion territoriale du Conseil national de la refondation (CNR) Santé

14h30              Visite de la Maison de santé pluriprofessionnelle « Artémis » et échanges sur l’accès aux soins de ville, la santé de la femme et la périnatalité

16h00              Visite de la Maison de santé pluriprofessionnelle « La Caz Diabète » et échanges sur le sport-santé

Mardi 29 novembre–La Réunion

8h            Entretien avec la Présidente du Conseil régional

09h30            Visite du Centre de soin, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) de l’association Addictions France

 

Dans l’après midi du Mardi 29 novembre– François Braun se rendra à Mayotte

 

Le GARDPH demande audience au ministre de la Santé

Dans un communiqué, le GARDPH demande audience au ministre de la Santé : « Alors que 58% des enfants et 66% des adultes vivant avec un handicap à la Réunion n’ont pas accès à leurs droits ouverts par la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées), le nouveau Groupement des Associations pour les Respect des Droits des Personnes Handicapées (GARDPH) créé en 2022, demande à être reçu par le ministre de la Santé en visite à la Réunion le 28 novembre prochain.

Un courrier officiel a été adressé ce mardi à Christine Torres, sous-préfète chargée de la Cohésion sociale et de la jeunesse, ainsi qu’à Gérard Cottelon, directeur général de l’ARS Réunion.

Au-delà des chiffres, il faut prendre en compte les « parcours de vie » qui débouchent trop souvent en impasse ou en sens-interdit : à 3 ans puis à 6 ans pour l’entrée à l’école, à 12 ans pour le collège, à 16 ans pour le passage au lycée ou en Institut médico-professionnel. À l’âge adulte c’est le blocage complet. Les familles assument seules, jusqu’à la limite de leurs forces, leur personne handicapée que la solidarité nationale a rejetée.

Une dizaine d’associations réunionnaises œuvrant dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap s’unissent pour faire respecter leurs droits ouverts par la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées).

En métropole, le handicap touche 2% de la population, à la Réunion c’est 4% ! La politique dans ce domaine n’est pas adaptée à notre territoire. »

8 Commentaires

  1. Il y aura-t-il un journaliste assez courageux pour lui demander s’il a fait sa quatrième dose de vaccin avant de venir sur notre île ?

  2. Ces politiques qui aiment « batt’ carré » aux frais de nos impôts …. tout compris mais n’apportent aucune solution à nos soucis !

  3. les élus locaux complice du génocide sanitaires pendant la soit disant crise COVID, bizarrement véran c’est fait remplacé,2023 nouvelle catastrophe sanitaire mis en place par le petit garçon hyper et les entreprises pharmaceutiques pour promouvoir le nouveau vaccin anticovid

  4. les élus locaux complice du génocide sanitaires pendant la soit disant crise COVID, bizarrement véran c’est fait remplacé,2023 nouvelle catastrophe sanitaire mis en place par le petit garçon hyper et les entreprises pharmaceutiques pour promouvoir le nouveau vaccin anticovid

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

RAPPEL PRODUIT : « gourd’o fruits » Leader Price : gourdes de purées de fruits sans sucres ajoutés 12x90g

Article suivant

Prix à la consommation : une hausse de 2% à La Réunion au mois d’octobre

Free Dom