Le pompier volontaire faisait subir un calvaire à sa femme à la maison

1 min de lecture
9

Le couple s’est séparé il y a quelques mois sur fond de jalousie. La femme va porter plainte contre les violences qu’elle aurait subi durant plusieurs années.

L’homme, sergent volontaire au SDIS, élu représentant des sapeurs-pompiers volontaires de La Réunion, ne reconnaît que les insultes à la barre du tribunal correctionnel, pas les violences. Pourtant, selon le médecin de famille, l’ex-conjointe présentait bien des traces de coups et de multiples bleus. Des violences confirmées également par l’entourage de la victime ainsi que les enfants du couple, âgés de 8 et 12 ans.

L’homme a été condamné à 12 mois d’emprisonnement avec sursis pour « violence habituelle sur conjoint », une obligation de soins. Il devra effectuer un stage sur les violences intrafamiliales et indemnisé la victime. Il ne pourra plus exercer au sein du Sdis.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
9 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Le Préfet Jacques Billant serait sur le départ

Article suivant

Le bal des séniors retrouve le succès (photos/ vidéo)

Free Dom