Lettre de Didier Robert à ses militants : « je ne suis pas parfait, je commets comme d’autres des erreurs… »

9 min de lecture
30

« 60 jours pour défendre Nout’ bilan, 60 jours pour ouvrir un nouveau cycle, 60 jours pour gagner ces élections, les 20 et 27 juin… » C’est le mot du président sortant de Région à ses militantes et militants dans lequel il explique les raisons de sa troisième candidature au poste de président de la pyramide inversée. En quelques grandes lignes, il expose son bilan durant les deux dernières mandatures.

« Chers amis,

La campagne est bien lancée oui et nous avons 60 jours ensemble pour ouvrir le nouveau cycle Réunionnais. Il y a quelques semaines je partageais avec vous ma décision d’être candidat aux élections régionales des 20 et 27 juin prochains. Je vous ai fait part de mes convictions profondes, de mes motivations pour écrire une page de notre histoire. Durant deux mandats, en tant que Président j’ai eu l’honneur de servir La Réunion.

C’est le moment pour notre île, pour chacun de nous, de renforcer nos acquis et d’engager ce nouveau cycle Réunionnais. Le double enjeu de ces élections c’est bien de consolider et d’affirmer nos savoirs- faire, notre singularité et nos ambitions.

En 10 ans, La Réunion a changé de visage. Plus d’activités pour les petites et moyennes entreprises, plus d’hôtels, plus  d’emplois, plus d’équipements de proximité, de médiathèques, de terrains de sport, de salles de spectacles partout. En 10 ans, plus de jeunes formés ici ou ailleurs, plus d’économie solidaire, plus d’équité avec des mesures comme la continuité ou encore les installations photovoltaïques…

En 10 ans, des mutations économiques profondes ont été engagées partout dans l’île, les améliorations du pouvoir d’achat pour les familles ont été visibles, la reconnaissance de la bonne capacité de gérer les fonds publics par les instances européennes, les partenaires financiers et les organismes indépendants a été saluée … et ce, malgré les agitations des oppositions pour faire croire l’inverse !

C’est un fait ! Nous avons travaillé, le chômage a baissé, nous avons déployé des mesures adaptées pour faire face à la crise, nous avons fait preuve de réactivité, d’agilité. Les entreprises, notamment les petites, portent une grande partie de l’activité. Le tourisme, le secteur des énergies nouvelles, du digital, de l’industrie agro-alimentaire, de la recherche, de l’innovation… sont parmi les premiers moteurs de croissance.

Les grands programmes d’investissement sont pour l’essentiel achevés : Port Réunion, Roland Garros, Pierrefonds, modernisation du réseau routier partout dans l’île, NRL dont la fin du chantier est maintenant stabilisée d’ici 2 ans, réhabilitation accélérée des établissements scolaires, des équipements sportifs et culturels dans toutes les communes… Nous arrivons au bout d’un grand cycle pour les grands chantiers Réunionnais.

Dans le même temps, il y aura eu plus de programmes de formation pour les jeunes, des programmes mieux adaptés au monde du travail, plus d’apprentissage, plus de contrats en alternance.

C’est ainsi que nous avons aussi permis à des milliers de personnes de voyager chaque année avec la continuité territoriale, proposé à chaque lycéen de seconde un ordinateur portable.

J’ai personnellement tout fait pour respecter les engagements que j’ai pris avec chacune et chacun d’entre vous. L’équipe a été à la tache. Nous avons mis 10 ans pour finaliser la plupart des grands chantiers, 10 ans pour affirmer notre modèle économique, 10 ans pour soutenir et accompagner beaucoup de nos jeunes.

La Réunion a avancé et il faut maintenant tenir compte de la crise et aller plus loin. A ce titre nous avons déployé un Plan de Relance Exceptionnel. Aujourd’hui, j’ai une conscience très claire des enjeux et de ce que nous devons accomplir.

« Je ne suis pas parfait, je commets comme d’autres des erreurs mais je me bats chaque jour avec la même passion, celle de donner à mon île le meilleur de ce que je fais »

Aujourd’hui, pour la réussite de chacune et de chacun de vous, il faut renforcer les fondations et ouvrir une nouvelle voie d’espérance : la lutte contre la pauvreté et la précarité, la lutte pour l’emploi local, la lutte pour une plus grande décentralisation, la lutte pour mieux faire reconnaître nos spécificités, notre culture, notre identité plurielle. Nous lé kréol, français, kaf, malbar, chinois, zoreils… nou lé Réunionnais, respect a nou pou sak nou lé et pou sak nou veu !

Le cycle qui s’ouvre, celui que je vous propose d’affirmer ensemble sera celui de la Femme et de l’Homme Réunionnais. Une économie solide au service de l’emploi, des équipements publics au standard européen, une île qui prend sa place et toute sa place dans l’Océan Indien, une île fière de son histoire, fière de ses couleurs, fière de ce que chak’un i trouve sa place! Nous devons réussir le pari de la tradition et de la modernité dans un même projet. Nous devons réussir sur la voie de notre émancipation au sein de la République. Nous devons faire confiance davantage à la production locale, être moins dépendant des importations.

Aucune pause ne peut s’envisager dans un contexte général de doute et de crise au plan local comme au plan mondial.

Aujourd’hui, plus que jamais, il faut avancer et ne pas tout le temps recommencer ce qui a déjà été fait. Nous avons su jusqu’à maintenant affronter du mieux possible la crise sanitaire.

Aujourd’hui, plus que jamais, nou not chemin nou connai nou trace !

Aujourd’hui comme hier, je me bats avec vous, en toute humilité, mais avec détermination. Nous sommes une équipe solide, d’expérience et de projets. Nous sommes une grande part de l’union des Réunionnais. Nous devons garder le cap, celui pour une Réunion apaisée, pacifiée et conquérante pour nous-mêmes et les prochaines générations.

#Ensemble, nous avons 60 jours pour mobiliser ! 60 jours pour défendre Nout’ bilan.  60 jours pour ouvrir un nouveau cycle.  60 jours pour gagner ces élections, les 20 et 27 juin ».

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

30 Commentaires

  1. Quel cycle! Bla bla bla bla
    Vous avez mis des familles en difficulté, vous avez doublé le salaire d’une alimentaire, vous avez embauché son mari à votre cabinet, vous avez pris 6800€ de salaires et c’est la révolte populaire qui vous a fait PLIER. Vous avez un karma qui vous suivra comme carapate pour ce que vous avez fait . Il n’y a plus rien pour vous et votre équipe de bras tordus monsieur robert

  2. Je suis morte de rire ! Une erreur ?!!! Et vous croyez faire avalé ça a qui ?!!! Franchement les politiciens commencent à devenir vraiment pitoyable… Je ne voterai plus jamais ! Trop inégalités, mensonges, manipulation… Et j’en passe…

    • Je vous rejoins! Le mot « erreur » est manipulateur. Et ajouter « comme d’autres » valide ce système où les cols blancs jouissent d’impunité.

  3. M. Didier Robert, homme de conviction, qui a fait avancer la Réunion , qui continue à le faire à travers ses multiples actions ( plan ordinateur portable, continuité territoriale, aide aux entreprises durant la crise sanitaire, NRL,…).
    De mon point de vue, Didier Robert est l’homme de la situation qui continue et continuera à œuvrer pour notre île, pour nous, les Réunionnais.
    Il est vrai qu’on peut se sentir manipulé, offensé,… par les affaires qui secouent les tribunaux….
    Mais « qui n’a jamais péché, lui jette la première pierre… »

    • Avec un raisonnement pareil, les nombreux politiciens véreux, magouilleurs, voleurs et j’ en passe ont encore des beaux jours à la Réunion !!!

    • Heuuuu…..ce n’est Pas une pierre qu’il faut lui jeter, il mérite qu’on le jette tout court… Si vous vous voulez baissé votre cullote, allez voté pour voleur, nawwar comment i sa bez à ou encore 1 fois….

      • Et sa fem avec son salaire exhorbitant ! Margie Sudre lui a donné un
        Tel salaire??????????? Non c’est robert qui signe les papiers hein

  4. Mr Didier Robert.
    Il est peut être ce qu’il ait, peut être qu’il à fait des erreurs comme beaucoup de politiciens.
    En attendant avec cet homme la réunion avance avec des projets colossos.

  5. Le bilan existe. Il est concret, visible, palpable même pour beaucoup : la continuité territoriale sans laquelle beaucoup de réunionnais n’auraient jamais voyagé, revus leurs enfants et petits enfants, le POP qui a permis aux lycéens de ne pas être inquiètés par la fracture numérique durant leurs études, les contrats d’apprentissage qui se sont multipliés pour les jeunes, le chèque tourisme pour soutenir l’économie locale, les aides aux associations des quartiers prioritaires, le plan de relance pour moderniser et réhabiliter les équipements communaux, le soutien aux structures œuvrant pour l’aide alimentaire dans un contexte de crise sanitaire sans précédent,… Il y a encore beaucoup à dire. Le bilan existe. Le bilan est solide. N’en déplaise à beaucoup.

  6. Personne n’est parfait, je ne suis pas là pour juger…
    Moi ce que je retiens de vous c’est tout le travail accomplit pour les familles réunionnaise durant toutes ces années.

  7. Hey bin une belle brochettes du groupe DR en commentaires.
    ( lire Didier Robert ou Demi-route )

    Vantée les mérites du bourreau vous devez être bien payés.

  8. Votre bilan il est transparent . Vous l’avez dit à votre procès ,  » je ne savais pas  » ce qui prouve votre incompétence .Satisfaire vos amis et votre famille c »est tout ce que vous recherchez .

  9. Oui, des erreurs mais à votre avantage et celui des vos amis. Vous n’avez pas vu que vous faisiez du mal en licenciant des pères et des mères de famille créole pour avoir un gros salaire et toucher un rappel de plus de 110000 euros et vous nous avez menti en disant que cette somme est placé sur un compte séquestre mais qui n’existe pas. Vous avez truandé ou volé le pole emploi en doublant le salaire de votre copine pour toucher un max des assédic tout en embauchant son mari avec un gros salaire dans le but de les enrichir. Monsieur Robert ce n’est pas bien et pas moi qui le dit mais le tribunal qui vous a déclaré coupable d’être un truand ou un voleur avant la sentence définitive bientôt.

    • Étant donner que gauche part en division avec ces têtes brûlé, assoiffé de
      pouvoir,DR sera réélu haut la main c’est tout que je lui souhaite.,

  10. En tout état de cause, il vaut mieux partir vers des candidats matures et non pas une vieille gâteuse acariâtre comme Bello. Elle finirait son mandat à 80 ans ! Bonjour le dynamisme.

  11. Tout sauf Didier Robert. Do moune Saint Pierre, Do moune Tampon, n’oublie pas comment didier robert la traite zot maire comme des vieux dinosaures. Vote Bello, vote Breight ou n’importe qui mais élimine à li parce que seulement sa famille et ses amis la en profité. Licencié des pères de famille pour avoir un gros salaire ça le impardonnable li mérite la geôle.

  12. Je voterai quand on candidat proposera de rétablir une justice sociale au nom des principes républicains pour le recrutement des personnes dans les collectivités territoriales . Vous comme les autres élus, vous vous êtes bien servis , indemnités confortables , cumul de fonction , augmentation selon vos désirs , voyages , logement , festins quotidiens , embauches familiales sans oublier Pénélope ou jules . Je voterai quand l’emploi ne sera pas distribué entre vous , les mêmes familles , cousins , amis et copains . Votre lettre est adressée à votre réserve électorale d’employés qui ont été recrutés sans concours , sans compétences , à bac- 7 alors que tant de jeunes diplômés comme vous le dites souvent doivent s’expatrier ou se contenter de miettes de contrats précaires en regardant des famille pistonnées occuper toutes les places . Vos êtes tous candidats pour traquer le POGNON . Les nouveaux élus feront de même , ils vont bien profiter même plus de tout ce qu’ils dénoncent . L’exemple de st Paul est très parlant , les élus cumulent les indemnités , les frais de fonction , frais de repas , frais de représentation et ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère les poches descendent jusqu’à l’ourlet des pantalons. Montrez aux électeurs une volonté de tourner la page à ce vieux monde où les élus dont là pour profiter , abuser , piller les fonds . Donnez nous l’envie d’avoir envie de voter .

  13. Té Didier arrête fait ri à nous don….La trappe a ou la main le sac, arrête cri oh loup té. A ou là un ver ou.

  14. Ote didix hier ou la dit que bande dinosaures sont des traites (TAK, Fontaine, Vira… , aujourd’hui ou rampe devant zot. Ou la dit il faut arrête nourrir les traites et les traites y sava surtout pas nourri a ou ou la fini bien gras.

  15. Des erreurs…. Non mais looool !!!! Dit plutôt des voles oui…. Et encore ce n’est que la partie visible de l’iceberg… Tous sa lu la volé que nous la pas connu va apparaître après sa y sa fait mal o ki a tous sa i sa vote encore po lu

  16. Dans out programme y parle pas des postes de hauts cadres fonctionnaires pou créoles et pou fé rentre band expatriée y parle pas non plus. Et la ou parle ou la fé pou créoles ? Pas la majorité alors

  17. Maintenant il faut avoir un casier pour exercé dans les collectivités . Je me demande combien est payé ces hommes de l ombre . Si la route té passe en hauts ou à travers sa petite montagne bin té déjà livré. Bcps pot vin pour ne pas mettre en place une voie ferré sinon le le marché des bus bin….y coule

Répondre à Info Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Régionales : Vanessa Miranville, la première candidate à dévoiler la composition de sa liste

Article suivant

Logements, spot de surf, modernisation du centre-ville…, découvrez les projets de Daniel Pausé, maire de Trois-Bassins (VIDÉO)

Free Dom