Objectif de « LR » dans les cantons de St-Denis : « battre les candidats socialistes ! »

3 min de lecture
4

Lors d’un point presse, tenu cet après-midi, René-Paul Victoria (conseiller national de LR), Richenel Hubert (délégué de la 1ère circonscription) et Emmanuel Virin (délégué de la 6ème circonscription) ont adoubé les candidats qui bénéficieront du soutien de « Les  Républicains » dans le Nord-Est, pour le second tour des élections départementales, ce dimanche 27 juin.

Pour l’occasion, ils étaient entourés des candidats « LR » qui ont échoué au premier tour, Nathalie Govindama-Mariaye pour le canton 9 et Dimitri Smith pour le canton 12.

Voici les résultats obtenus par les différents binômes en lice dans ces deux cantons :

Ces derniers, dans une démarche de désistement républicain, se rangeront derrière les candidats les mieux placés pour battre les binômes socialistes. Ainsi, sur la première circonscription, ce sont Michel Lagourgue et Kelly Nérina qui tenteront de déloger Nassimah Dindar sur le Canton 10.

Lynda Ringuin et Jérôme Grondin défendront eux les couleurs de la droite sur le canton 11.

Pour les cantons à cheval sur les deux circonscriptions, ce sont les binômes Faouzia Vitry-Jean-Louis Prianon (Canton 9) et Laurent Grosset-Vanessa Payet (Canton 12) qui auront le soutien des Républicains.

« L’objectif du Parti est clairement de faire barrage aux candidats soutenus par la majorité municipale dionysienne », ont expliqué les responsables de « LR »..

Sur Sainte-Marie, le duo Rémy Lagourgue-Valérie Rivière, « qui ont réalisé un très bon score, gardent toujours les faveurs du Parti ».

Enfin, sur Sainte-Suzanne, où aucun candidat « LR » n’était engagé au premier tour, c’est le binôme constitué par Johann Idame et Josette Ogire qui bénéficieront d’un soutien, pour tenter de faire basculer ce canton aujourd’hui à gauche.

Concernant les Régionales, les responsables républicains ont rappelé leur soutien total à la liste conduite par Didier Robert. Aussi bien pour ce scrutin que pour les Départementales, le Parti présidé localement par Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre, souhaite « une plus large mobilisation des électeurs ce dimanche, pour amplifier le résultat du premier tour, notamment sur Saint-Denis, où la maire a été mis en grande difficulté ».

Les responsables de circonscription espèrent que les résultats de ce second tour, « serviront notamment à poser les bases de la reconquête du chef-lieu en 2026 ».

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

4 Commentaires

  1. Le seul bémol concernant cette conférence c’est la présence d’Emmanuel Virin. Il faut savoir que le sénateur Jean-Louis Lagourgue a imposé de force son attaché parlementaire sur la 6è circonscription. Le même Virin qui est, et c’est un secret de polichinelle, le neveu de René Paul Victoria. Je peux vous dire que le coup de force passe très mal du côté de Saint-Denis, car Virin est avant toute chose un illustre inconnu qui ne cache pas son ambition.
    Il annonce à qui veut le croire que le futur Député c’est lui, et que Nadia Ramassamy est en fin de carrière. Rappelons cependant que le même Virin a eu une carrière fulgurante, photographe à l’IRT, collaborateur de cabinet à Sainte-Marie, il est ensuite passé par la case Mayotte pour obtenir son concours. Il est à ce jour sous la protection de Jean-Louis Lagourgue à la région mais également au sénat. Ce jeune homme est également passé maître dans l’art d’envenimer le conflit entre Lagourgue et Nirlo, un véritable souffleur de braises. Pour conclure, il se vante d’être aujourd’hui le futur collaborateur de cabinet indispensable de Didier Robert. Je souhaite beaucoup de courage à ceux qui croisent le chemin de cet « inutile » de service.

  2. @ Castellet en conserve ,
    A lire out commentaire ou doit être un boug frustré, Jaloux mi et un vrai lache ?? Anonyme et derrière out l’ordinateur en plus ???mi connaît pas le VIRIN mais ou lé grave pou lache Out venin sur un créole qui réussit !!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Canton 5 (St-André 2) : Eric Fruteau et Joé Bédier ensemble contre Jean-Marie Virapoullé

Article suivant

Canton 4 (St-André 1)/ René Sotaca et Julie Aroubani : « nous menons une campagne de proximité »

Free Dom