//

Premier Conseil stratégique pour l’internationalisation des entreprises

6 min de lecture

Ce mercredi 21 septembre 2022, s’est tenu le premier Conseil Stratégique pour l’Internationalisation des Entreprises (Co.S.I.E.), piloté par Pascal Plante, élu régional délégué à l’internationalisation des entreprises, en présence de Nathalie Infante, Secrétaire Générale pour les Affaires Régionales, représentante de l’État. L’installation du Co.S.I.E. est une première en France.

Cette première séance de travail marque le démarrage de la politique régionale d’internationalisation des entreprises, menée dans le cadre de « La nouvelle économie », le nouveau plan régional de développement économique en cours d’élaboration. L’évènement était attendu par les acteurs économiques qui ont été manifestement au rendez-vous. Les professionnels de l’export à La Réunion ont été invités à poser les bases d’une nouvelle ambition régionale à travers l’élaboration d’une feuille de route commune.

Le Co.S.I.E. se veut avant tout un espace de concertation et de réflexion agile, qui a vocation à permettre aux professionnels de faire le point de manière régulière sur les outils qui sont déployés. Coopérer plutôt que diviser, telle est l’ambition du Co.S.I.E.

Selon Madame Infante, »l’objectif est de partager l’ensemble des connaissances sur l’internationalisation et l’export de nos entreprises et finalement de nous rendre collectivement plus forts. L’internationalisation et l’export sont nécessairement des leviers de croissance et d’attractivité de notre territoire ».

Dans le cadre de la nouvelle stratégie régionale à l’export, Pascal Plante, a abordé plusieurs points. D’abord, la nécessité de construire une offre exportable car La Réunion dispose d’entreprises avec de véritables savoir-faire qui peuvent intéresser les partenaires de la zone.

L’entreprise est au cœur de la démarche. L’objectif est d’aller au-delà des pays cibles, de travailler sur l’offre exportable et d’élaborer un marketing territorial signature pour faire connaître notre territoire car l’île souffre d’un déficit de notoriété et de positionnement en termes économique qui nuit à son attractivité.

Pascal Plante a insisté, par ailleurs, »sur le travail de refonte des dispositifs régionaux de soutien et d’accompagnement à l’export ainsi que sur la nécessaire clarification du parcours des chefs d’entreprises qui veulent s’engager dans une démarche d’internationalisation. Il nous faut plus de lisibilité et de visibilité. La stratégie réunionnaise doit gagner en cohérence » .

Ainsi, un parcours à l’export redimensionné, le développement d’une stratégie de marketing territorial et la création d’un forum économique annuel de haut niveau permettront, notamment, de placer La Réunion sur la carte économique internationale, tout en renforçant l’insertion économique de notre île au sein du bassin indian-océanique.

L’ouverture de La Réunion, territoire insulaire et étroit, vers de nouveaux marchés n’est pas une option mais une nécessité. Si nous avons des handicaps à surmonter, nous avons aussi de solides atouts. Nous n’avons rien à craindre et tout à gagner des occasions à l’étranger. Il convient de passer de la révolution des esprits à la révolution des actes. Pour sa part, la Région Réunion y est prête. C’est le rôle du Co.S.I.E.

Quelques chiffres :

La Réunion compte 1550 entreprises exportatrices de biens dont 700 entreprises spécialisées dans l’export de services à la Réunion :
– 900 exportent entre 1000 et 30 000 euros annuels en valeur
– 62 exportent pour plus d’un million d’euros

Dans les services :
– 30 % exportent entre 30 000 et 1 millions d’euros
62 entreprises réalisent 80 % du Chiffre d’affaires à l’export à La Réunion, 25 % ont moins de 10 salariés, 17 % ont plus de 50 salariés.
-Sur environ 45 000 entreprises réunionnaises, ce sont 9 entreprises sur 10 ayant moins de 10 salariés qui ont besoin d’un accompagnement.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Réunion publique sur l’opération Îlot Boulboul

Article suivant

St-Denis : un forum de l’insertion des métiers en uniforme ce jeudi devant le Jardin de l’Etat

Free Dom