/

Qualité de vie, participation citoyenne, projets municipaux et sécurisation à La Possession

6 min de lecture

Ce mercredi 1 décembre a eu lieu le Conseil Municipal de La Possession. Qualité de vie, participation citoyenne, projets municipaux, sécurisation, ont été à l’ordre du jour du Conseil Municipal de la Ville.

La concrétisation financière des projets de la Ville de La Possession

Le conseil Municipal a été l’occasion pour les élus de la majorité et de l’opposition de débattre deux mois avant l’examen du Rapport d’Orientations Budgétaires : sur le contexte financier actuel, les orientations budgétaires de la Ville, la situation économique et financière de leur collectivité, mais aussi sur ses engagements pluriannuels.

Le débat d’orientations budgétaires est une étape importante dans le cycle budgétaire annuel des collectivités locales puisque lui permet de poser financièrement l’action municipale au titre de ses projets, de la politique de la Ville et de son fonctionnement. Les principaux objectifs de la mandature ont ainsi été rappelés aux travers :

5 piliers que sont : le bien-être , la Nature, le Dynamisme, la citoyenneté et l’éthique
8 ambitions que sont : Une ville mieux aménagée, plus nature, mieux équipée, plus innovante et sûre, avec des déplacements facilités et apaisés, plus solidaire et tournée vers l’avenir, plus entreprenante, attractive et équitable, plus participative, citoyenne et exemplaire, plus éthique au service de tous.

Sécurisation du réseau d’eau pour Dos d’Ane

La Ville de la Possession s’est engagée depuis 2019 dans une véritable démarche d’amélioration de la desserte en eau potable sur le secteur du Dos d’Ane épaulée depuis 2020 par le TCO, ayant repris au titre de la Commune la compétence « Eau et assainissement ». Les conduites d’acheminement de l’eau potable vétustes et faisant place à de nombreuses ruptures et fuites ont très souvent entrainé des privations d’eau potable aux abonnés raccordés au secteur. A ce titre, des travaux d’amélioration des équipements en eau potable et d’enfouissement des réseaux télécom seront entrepris pour un montant de 103 128 euros au titre d’une convention de co-maitrise d’ouvrage.

Une école maternelle supplémentaire à Moulin Joli

Dans le cadre de la réalisation du projet de la ZAC Moulin Joli, comprenant un véritable ensemble de logements, d’équipements, d’activités, de dynamisme ; l’implantation d’une école maternelle faisant face à l’actuelle école Jules Joron avait été actée. Pour se faire, le Conseil Municipal de la Ville a ainsi acté de l’acquisition d’une parcelle de 1958m² appartenant à la SEDRE, moyennant le prix de 350 000€, afin de permettre aux résidents de pouvoir bénéficier d’une école à proximité pour le plus grand bonheur des familles.

Pour plus de participation citoyenne : Un conseil des Sages !

Dans sa volonté d’intégrer la population des séniors, de rompre leur isolement et de les faire participer activement à la vie démocratique de la commune, de par leur savoir ; la municipalité a décidé de proposer la création d’un conseil des sages. Le conseil des sages comprendra un concept et une méthodologie définis par la Fédération française des Villes et Conseil des Sages et fera la promotion de la participation citoyenne des seniors et de leur solidarité.

Cette structure indépendante et souple permettra de valoriser le rôle et la place des séniors dans la vie municipale et participera au développement de la vie démocratique locale, véritable volonté de l’équipe municipale !

Une motion adoptée pour un avis simple obligatoire de la CDPENAF lors des procédures d’instruction

Dans l’objectif de maitriser les impératifs de préservation des surfaces agricoles et de l’urbanisation du territoire, la Ville de La Possession a adopté une motion relative au fonctionnement de la Commission Départementale de la préservation des espaces naturels, agricoles, et forestiers « CDPENAF ». Formulée par Le mouvement politique CREA, il a ainsi été souhaité de s’orienter vers un avis simple obligatoire de la CDPENAF lors de la procédure d’instruction et le retrait de l’article 181.12 du CRPM prévoyant des « cas dérogatoires d’avis obligatoire conforme » des procédures de consultation de la CDPENAF sur les territoires des DOM : « ainsi que tout projet d’opération d’aménagement et d’urbanisme ayant pour conséquence la réduction des surfaces naturelles, des surfaces agricoles et des surfaces forestières dans les communes disposant d’un document d’urbanisme ».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Opération « Bann frui èk légim péi » : le plein de vitamines au collège des Tamarins à St-Pierre

Article suivant

Le Tampon : pose de la 1ère pierre de la résidence Les Villages d’Or

Free Dom