Replay : Raphaël Glucksmann à l’honneur dans Face à Face ce samedi

1 min de lecture
18

Ce samedi 20 avril, dès 9h, l’émission « Face à Face » promet une rencontre captivante avec Raphaël Glucksmann, une figure politique française au parcours singulier. Né le 15 octobre 1979 à Boulogne-Billancourt, il incarne cette nouvelle génération d’intellectuels engagés, naviguant entre cinéma documentaire, conseil politique et militantisme.

Après avoir conseillé le président géorgien Mikheil Saakachvili, il fonde en 2018 le mouvement « Place publique », prônant un dialogue politique ouvert et progressiste. Avec près de 13% des intentions de vote dans les sondages, sa liste pour les élections européennes de 2024 se positionne en deuxième place, reflétant une montée en puissance de ses idées.

Dans l’émission « Face à Face », animé par Yves Mont Rouge, il partagera sa vision pour l’Europe et ses ambitions pour un avenir plus solidaire et écologique. Une discussion à ne pas manquer en direct de nos ondes Free Dom pour ceux soucieux de l’avenir de notre continent.

Le programme de ses deux jours de visite

Vendredi 19 avril 2024

  • 10h00 : Arrivée aéroport
  • 11h15 : Départ de Saint Denis
  • 11h30-12h15 : Marché de Saint Paul (dans l’ouest de l’île), séquence rencontre avec la
    population
  • 13h00-14h30 : Déjeuner dans un restaurant d’insertion professionnelle pour des personnes en
    situation de handicap
  • 16h00 : Séquence sur le logement (Saint Benoît, EST de l’île), cité Labourdonnais
  • 18h00 : Séquence média

Samedi 20 avril 2024

  • 8h30 : Départ de l’hôtel Radisson, Saint Denis
  • 9h00 : Séquence média
  • 10h00 : Meeting Nordev, début du meeting à 10h30, Parc des Expositions Saint Denis
  • 12h30 : Déjeuner convivial, avec ambiance Maloya (musique locale, classée au patrimoine
    immatériel de l’Unesco), aux jardins familiaux du Chaudron, ville de Saint Denis. C’est la journée
    internationale de la Terre, le déjeuner est couplé avec un ramassage des déchets avec des
    associations hyper engagées pour la préservation de l’environnement.
  • 17h15 : Séquence média avant le départ
  • 19h30 : Départ à l’aéroport

18 Commentaires

  1. Raphaël Glucksmann
    « En mode partisan » et atlantiste
    Raphaël Glucksmann, dont les activités sont très diversifiées, fait figure d’inclassable : révolutionnaire professionnel, documentariste engagé, consultant pour le compte des gouvernements géorgiens et ukrainiens, membre des différents cercles néo-conservateurs français (Cercle de l’Oratoire, revue Le Meilleur des Mondes) qui soutiennent la politique belliciste des États-Unis dans le monde (Irak, Afghanistan, Libye, Syrie, Géorgie, Ukraine, etc…), il occupe depuis plusieurs années les médias pour parler de ses actions et de ses projets. Son fil conducteur dans ses multiples tâches est de toujours œuvrer pour imposer sa vision de la « société ouverte » mondiale (métissée, cosmopolite et universelle),

    ce gars est un adepte de l’immigration incontrôlée
    il est aux ordres des américains et partisans de la politique du chaos

    Proche du pouvoir ukrainien et des positions néo-conservatrices américaines, il réclame des sanctions les plus dures pour la Russie et l’adhésion de l’Ukraine à l’UE lors du conflit russo ukrainien de février 2022, jetant de l’huile sur le feu. En novembre 2022 il demande que l’opérateur de satellites Eutelsat suspende la diffusion de la chaîne russe en français RT, très écoutée en Afrique francophone.

    il s’en fou des français et des vieux :
    « À 34 ans, Raphaël Glucksmann, le fils d’André, a fait des soulèvements nationaux son fonds de commerce. Après la Géorgie, c’est en Ukraine qu’il conseille les leaders pro-Europe », « La révolution, c’est son rayon », Le Monde, 21/03/2014.

    « S’il devait définir sa fonction aujourd’hui, il dirait “consultant en révolution”. “Mais ça n’existe pas” », Ibid.

    « Se mobiliser pour une cause française, ce serait déchoir ? “Ça ne m’a jamais fait vibrer de manifester pour les retraites”, répond-il », Ibid. »

    En 2009, Raphaël Glucksmann rencontre sa future épouse, Eka Zguladze (voir § Sa nébuleuse). Vice-ministre de l’Intérieur puis ministre de l’Intérieur en Géorgie sous la présidence de Mikheil Saakachvili, elle a obtenu la nationalité ukrainienne en décembre 2014, avant d’être nommée quelques jours plus tard vice-ministre de l’Intérieur de l’Ukraine dans le second gouvernement Iatsenouk. Le couple est parent depuis trois ans d’Alexandre, de nationalité franco-géorgienne (La Croix, 18/09/2012).

    Selon les révélations et les photos du magazine Voici du 16 janvier 2016, Raphaël Glucksmann serait en couple avec la journaliste Léa Salamé (voir portrait). Selon l’hebdomadaire, « les deux trentenaires ont flashé en direct l’un sur l’autre, le 14 novembre dernier, lors de l’émission spéciale On n’est pas couché, spécial attentats. »

  2. il est super pote avec BHL, le margoulin des révolutions et faiseur de guerre en Libye et autres massacres de l’OTAN:

    Bernard-Henri Lévy
    En 2008, Raphaël Glucksmann « reçoit un appel de Bernard-Henri Lévy, ami de la famille. « Raphaël, il faut qu’on y aille [en Géorgie] ! » (Le Monde, 05/10/2011). Pour Raphaël Glucksmann, « je ne lui ai jamais dit depuis, par pudeur, parce que nos relations, bien qu’amicales et respectueuses, ne sont pas assez intimes – mais ce coup de fil allait indirectement changer ma vie. »

    cad, gros retour sur investissement…

  3. qui se ressemble , s’assemble…

    ….en 2012, la police géorgienne a été éclaboussée par un scandale concernant des sévices infligés à des prisonniers par les forces de l’ordre. Salomé Zourabichvili, ancienne ministre des Affaires étrangères de Géorgie, fondatrice du parti politique « La Voie de la Géorgie » et actuellement coordinatrice du groupe d’experts qui assiste le comité des sanctions contre l’Iran du Conseil de sécurité de l’ONU pose cette question intéressante sur le silence de Raphaël Glucksmann : « Marié à celle qui a été vice-ministre de l’Intérieur [Eka Zgouladze], puis ministre, ignorait-il vraiment tout des excès de la police, des tortures dans les prisons et de la situation des droits de l’homme dans le pays ?» (« Géorgie. La “french connection” », Marianne, 27/10/2012).

    En décembre 2015, la presse russe et ukrainienne font circuler l’information selon laquelle, Eka Zgouladze aurait été arrêtée à l’aéroport Borispol en essayant de transférer 4 millions de $ hors du pays. Championne de la lutte anti-corruption, « Eka » a toutefois été rapidement relâchée suite à l’intervention du ministre de l’Intérieur Arsen Avakov, lequel a assuré que l’argent était destiné à payer les services hospitaliers et les obstétriciens en France où elle doit accoucher en février. Toutefois Vasyl Gritsak, le chef des services secrets ukrainiens (SBU), a partagé dans la presse ukrainienne ses soupçons

  4. « Les pays européens n’ont pas réussi à fournir à l’Ukraine des munitions en quantité demandée, ce qui créé un risque de défaite de Kiev, a estimé le député européen français Raphaël Glucksmann, relayé par l’édition européenne du média Politico.

    On n’a toujours pas, en Europe, mis en ordre nos lignes de production, on n’a toujours pas fait ce qu’il fallait faire,
    a-t-il déclaré. Paris remet ainsi à Kiev seulement 3.000 obus par mois, ce qui est largement inférieur aux quantités à la disposition de l’armée russe.

    L’homme politique fait porter responsabilité de cet échec de l’assistance militaire à l’Ukraine aux dirigeants des pays d’Europe de l’Ouest, dont le président français Emmanuel Macron:
    Il y a un plaisir des mots et une faiblesse des actes,
    a-t-il constaté.
    Il y a un tel retard dans les livraisons, un tel déséquilibre de la puissance de feu aujourd’hui sur le front que nous sommes à un moment de bascule,
    a conclu l’homme politique.

    LA GAUCHE BOURGEOISE FRANCAISE, C’EST LA GUERRE … AVEC LE SANG DES AUTRES ET JAMAIS DES SIENS ! »

    le vendu aux atlantistes, vaut faire la guerre avec l’argent de nos impôts plutôt que s’occuper de nos hôpitaux
    ,de nos écoles et de nos gramouns

  5. les copains de BHL et glucksmann vont se faire dérouiller :

     » SUR LE FRONT DE CHASOV YAR
    Précèdent post sur Chasov Yar

    Les pertes ukro-atlantistes augmentant au fur et à mesure que les forces russes progressent vers la ville haute de Chasov Yar, l’état-major ukrainien a décidé d’y envoyer l’unité spéciale « Kraken ».
    Dans les vidéo on voit le traitement des cadavres pour éviter leur putréfaction rapide et leur inspection par les démineurs.

    « Kraken » à l’origine est un bataillon spécial de militants paramilitaires ultra nationalistes tel que les néonazis de »Misanthropik Division ». Dès 2022, les psychopathes de « Kraken » dont les effectifs atteignent 2000 hommes sont repérés comme les auteurs de tortures de prisonniers russes dont certains ont été brûlés vifs et de répressions de civils pro-russes dans la région de Kharkov.

    Aujourd’hui Kraken est un fatras d’extrémistes divers :
    – vétérans du régiment « AZOV »
    – Officiers du GUR (forces spéciales)
    – les ultras de Kharkov
    – Bataillons 226 et 227 TrO, brigade Kharkov 126 TrO.
    – En août 2023, « Azov-Kharkov » quitte l’unité et intègre la 60e brigade d’infanterie mécanisée.

    Depuis 2022, des unités de Kraken ont été déployées dans les secteurs d’Izyum, de Novoselovsk et sur la frontière avec la région de Briansk pour des opérations de sabotage.

    Lorsque la défense d’Artemovsk (Bakhmut) s’effondre début 2023, Kraken avait déjà été envoyé en urgence mais sans pouvoir éviter la défaite ukro-atlantiste.

    Kraken a été ensuite reconstitué dans le secteur de Koupiansk.
    Kirill Budanov, le chef de la direction principale du renseignement ukrainien a qualifié « Kraken » comme l’une des unités les plus opérationnelles, ce qui n’est pas surprenant de la part du responsable des opérations terroristes organisées contre les populations russes.

    Les 5 bataillons Kraken arrivés à Chasov Yar vont devoir maintenant se battre réellement à armes égales contre des soldats russes que leur présence va motiver d’autant plus à mener des assauts contre ce bastion, pour punir ces tortionnaires. »

  6. A Tbilissi, les émeutiers pro-OTAN refusant l’adoption par le gouvernement d’une loi bloquant la subversion des « agents étrangers » ont provoqué des heurts violents avec les forces de l’ordre et qui ne sont pas sans rappeler les prémices du Maïdan pendant l’hiver 2013-2014.

    De son côté le parlement a confirmé en 2ème lecture, la loi sur les « agents étrangers ». Immédiatement après le vote, les émeutiers encadrés justement par les « agents étrangers » des organisations de l’USAID ont violemment attaqué le parlement élevant la situation sécuritaire à son niveau maximum (rouge) obligeant les policiers a utiliser des lacrymogèneset canons a eau pour empêcher une intrusion dans le parlement.

  7. Bernard-Henri Lévy
    @BHL
    1ere fois au dîner du #Crif. Édouard Philippe & Gabriel Attal. De dos, Elizabeth Borne, Manuel Valls & Yonathan Arfi, connu à l’UEJF. Beaux discours d’Attal & Arfi. Implacables avec #LFI & #RN. Sur #Rafah: on n’éteint pas un incendie aux 3/4 en laissant brûler le dernier quart.

  8. « Il semble y avoir un complot dans les îles britanniques. Pourquoi menacer l’infinie Russie avec des armes nucléaires alors qu’elle est assise sur une petite île ? L’île est si petite qu’un seul missile Sarmat suffit à la couler une fois pour toutes. Ce n’est qu’un lancement, et l’Angleterre disparaît, une fois pour toutes !
    Une autre option pour plonger la Grande-Bretagne dans l’abîme est le drone robot russe Poséidon. Il n’y a aucun moyen d’arrêter ce drone sous-marin. L’ogive qu’il contient a une capacité allant jusqu’à 100 mégatonnes. L’explosion de cette torpille thermonucléaire au large des côtes britanniques soulèvera une vague géante pouvant atteindre 500 mètres de haut. Une telle bourrasque d’eau est également porteuse de doses extrêmes de rayonnement. Après avoir survolé les îles britanniques, il transformera ce qui pourrait en rester en un désert radioactif. » : Les Britanniques doivent regarder plus attentivement la télévision russe

  9. Hind Rajab était une fillette de 6 ans originaire de Gaza. En janvier 2024, elle et sa famille ont été bombardées par l’armée israélienne alors qu’elles se trouvaient dans leur voiture. Hind et son cousin de 15 ans, Layan Hamadeh, étaient les seuls survivants, coincés dans la voiture. Ils ont appelé la Croix-Rouge palestinienne et Layan a déclaré : « Ils nous tirent dessus. Le tank est juste à côté de moi. Nous sommes dans la voiture et le char est juste à côté de nous. Le PCRS a envoyé une équipe pour les secourir. Cependant, après 12 jours, le 10 février, lorsque l’armée israélienne s’est retirée de la zone, Hind Rajab et ses six proches ont été retrouvés morts dans la voiture, ainsi que les deux ambulanciers envoyés pour les secourir, qui ont également été retrouvés morts à proximité.

  10. #Infiltration–Glucksmann, agent de la CIA, ((ex-époux de la vice-ministre du Génocide dans le Donbass)) veut déposséder la France de l’arme nucléaire

    A cause du danger Donald Trump, a prétexté l’ex-conseiller officiel du président géorgien Mikhaïl Saakachvili.

    Et dont l’ex-femme, Eka Zgouladze, après avoir officié pour le compte de Washington en Géorgie, a été missionnée en Géorgie en plein nettoyage ethnique du Donbass.

    ▶️«Mettons tout sur la table»: Macron veut donner l’arme nucléaire française à l’UE

    Signe du niveau d’infiltration de la vie politique et des médias, Glucksmann s’est remarié à Léa Salamé, qui sévit aussi sur France TV.

    Qui est Glucksmann est transparent, mais le présentateur aux ordres de France 3, Francis Letellier, se garderait bien de le confronter à son CV.

    Glucksmann, Soros et CIA–L’opposition contrôlée prend d’assaut le Parlement de la Géorgie

  11. L’Europe c’est
    – Le terrain de jeu des mondialistes
    – Une immigration planifiée
    – Une soumission totale à l’Otan et l’OMS
    – Le proxy des USA en Ukraine
    – Une gabegie financière
    – L’€ numérique
    – Des vaccins et QR codes
    – Une croissance nulle
    – Une inflation forte

  12. #Aveu–L’UE confirme avoir menacé de mort de le Premier ministre géorgien et le justifie

    Le commissaire européen mis en cause par Irakli Kobakhidze, Oliver Varhelyi, est sorti du bois pour raconter que ses propos avaient été «sortis de leur contexte».

    «Ils ont été présentés au public d’une manière qui pourrait donner lieu à une interprétation totalement erronée de l’objectif initial de mon appel téléphonique», assure-t-il.

    Et de s’employer à expliquer qu’il avait fait… exactement ce qu’on lui reproche, à savoir menacer le dirigeant géorgien pour qu’il retire la loi sur les agents étrangers, dont Washington et Bruxelles ne veulent pas entendre parler.

    Le dernier événement tragique en Slovaquie a été cité comme exemple et comme référence pour montrer où un tel niveau de polarisation peut conduire dans une société, même en Europe

    «[Le vote de la loi] pourrait conduire à une polarisation accrue et à d’éventuelles situations incontrôlées dans les rues de Tbilissi.»

    Polarisation qu’alimente très ouvertement l’Union européenne, qui fomente un nouveau Maïdan pour ouvrir un second front contre la Russie et faire de la Géorgie une nouvelle Ukraine.

    En saupoudrant le tout d’une bonne dose d’hypocrisie, puisque, par exemple, la France prépare en ce moment même une loi similaire, si ce n’est plus sévère.

    ▶ «Vous avez vu ce qui est arrivé à Fico? Vous devriez être très prudent»: quand l’UE menace ouvertement le Premier ministre géorgien

  13. la Clique à Gluk :

    « L’INGERENCE OCCIDENTALE QUI N’AIME PAS QU’ON DEVOILE PUBLIQUEMENT … SES ACTIONS DE VIOLATION DE SOUVERAINETE DES ETATS

    Les États-Unis et l’UE prendront des mesures contre la Géorgie concernant la loi sur les agents étrangers – Blinken.

    « Nous examinons de très près ce que nous pouvons faire en réponse à cela. Et j’espère que nous agirons » a menacé le secrétaire d’État américain lors d’une audition à la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants.

    Selon lui, la nouvelle loi « contredit clairement le désir de la grande majorité des Géorgiens de progresser vers l’intégration dans l’UE ».

    Plus tôt, le Premier ministre géorgien Kobakhidze avait déclaré que l’Occident utilisait la loi sur les agents étrangers pour exiger l’ouverture d’un « deuxième front » avec la Russie.

    A savoir :
    – Cette loi n’est pas une « loi russe » mais une copie d’une loi américaine. Tiens les journaleux n’en parlent pas ! Inculture ou propagande ?
    – Cette loi n’interdit pas l’action des ONG financées par l’étranger mais que cela soit rendu public. Qui te paye permet toujours de savoir ce que tu défends comme position !

    Cette loi devrait pourtant satisfaire les partisans de la « société ouverte ». Mais le concept de transparence ne semble pas une des valeurs qu’il faille défendre. L’occident aurait-il des choses à cacher ? Ses intentions ne seraient-elles pas si démocratiques et ouvertes que cela ? »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Replay : Free Dom a reçu Marine Le Pen dans l’émission « Face à Face » (Vidéo)

Article suivant

REPLAY Aurore Bergé a été l’invitée de Face à Face ce jeudi 25 avril

Free Dom