Stéphane Fouassin condamné à trois mois de prison avec sursis et 15 000 euros d’amende

1 min de lecture
11

Le verdict est tombé dans l’affaire concernant deux permis de construire et une déclaration de travaux que le maire de Salazie et son ex premier adjoint, Eric Eclapier auraient accordés, alors qu’elles se trouvaient en zone rouge.  Le tribunal correctionnel a condamné Stéphane Fouassin a été condamné à trois mois avec sursis et 15 000 euros d’amende ont été requis contre le maire de Salazie et son ancien adjoint, délégué à l’urbanisme, à une amende de 5 000 euros dont 4 000 avec sursis.

Au mois de mai, Stéphane Fouassin a été convoqué au Palais de justice de Champ Fleuri, avec son ex premier adjoint, Eric Eclapier, pour cette affaire.

L’avocat de Stéphane Fouassin avait alors demandé un renvoi pour la préparation de sa défense.

 

11 Commentaires

    • totalement d’accord, il ne devrait pas y avoir de passe droit , de copinage ,de conflit d’intérêt ou d’entre soi endémique à notre ile(entre soi de ceux venus de l’hexagone…), la nature doit être protégé partout, mais aussi les citoyens doivent être protégé de la nature, quid des responsabilités en zone rouge en cas d’inondations ou encore d’onde de tempête avec montée des eaux…. Vous avez raison ray, il n’y a pas d’égalité de traitement, et je rajouterai pas de responsabilité de la part des « gouverneurs » la république bananière….

  1. Ah dans ce monde là vie est vraiment dure quand ont est pas pauvre, pas connu, et ouvrier! La seule chose qui nous restes à faire: être solidaire et se mettre à pleurer tous le monde ensemble afin que nos larmes se transforme en torrent afin d’anéantir les plus fort et cette justice de riche .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Avirons : une gendarme agressée à coup de tessons de bouteille

Article suivant

Le Port fête le Dipavali le samedi 13 novembre

Free Dom