St-André : “J’en ai marre que mon fils se fasse frapper à son collège !”

1 min de lecture
7

C’est une maman en colère et désemparée !

Lors de la pause méridienne dans un collège de Saint-André, son fils, serait allé aux toilettes, et un jeune lui aurait volé dans son sac son skate bord.

Ils se sont disputés, il y a eu des insultes et à 14h15 lors de l’interclasse, le jeune est venu avec des copains pour le taper. Il a des bleus partout“, nous dit la mère de famille en direct.

Personne du collège ne m’a appelé pour me dire que mon enfant avait été tapé. Aujourd’hui, je me déplace, on me dit qu’on ne peut pas me recevoir ! Il avait été bizuté dans son ancien collège, il ne vit qu’avec des traumatismes ! J’ai déposé des plaintes, mais comme ce sont des mineurs, les affaires sont classés“.

 

 

 

 

7 Commentaires

  1. Si c’est la première fois dans CE Collège ( Vous dites qu’il a changé d’établissement ) vous risquez de pas pouvoir faire appeler cela ” Harcèlement ” ( Il faut que ça soit répétitif ).
    Mais si vous pouvez montrer qu’il y a harcèlement ( Menaces, bizutages de la part des mêmes petits c…. ), il y a une brigade spéciale dépendant du Rectorat, qui pourra vous aider, leur métier consiste en ça, ils vont pas mettre votre plainte de côté alors que c’est la raison de l’existence de leur cellule d’écoute.
    Pas normal du tout qu’on vous ai pas reçue pour rendre des comptes ( Pas normal pour moi ), mais hélas, pour certains ça les arrange bien ( Ne pas faire de vagues… ).

  2. Comment vous pouvez laisser passer ce genre de dénonciation Madame CLAIN…C’est du grand n’importe quoi, COMMENT LA REDACTION DE FREEDOM PEUT ACCEPTER DE PUBLIER CE COMMENTAIRE ?????
    Vous êtes complice de ce racisme dégueulasse de Madame LEPERLIER (si c’est son vrai nom???) , en publiant ce genre de propos et en plus vous mettez une cible dans le dos de ce gamin.
    Même si c’est un délinquant, c’est à la Justice de faire son boulot et cette maman doit continuer , ne pas baisser les bras, raconter son histoire par tous les moyens qu’elle peut pour que les responsables du collège se bougent , pour que les forces de l’ordre l’écoutent. Ce n’est pas à Freedom d’autoriser son “lynchage” en diffusant ce genre de messages qui alimente le racisme ordinaire sur notre île. Vraiment C’EST DANGEREUX et incompréhensible de la part de Freedom

  3. moi ma fille de 10ans ne met plus de robe pour aller a lècole que pantalon ti garçon tè lève sa robe un jour ma dit a elle totoche cette y fè sa te laisse pas faire et c fini aujourdhui je lui ai apris a se dèfendre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Opération de police dans la galerie commerciale du Cap Sacré-cœur

Article suivant

6 mois avec bracelet électronique pour avoir conduit un scooter sous l’effet du zamal

Free Dom