/

Transport aérien : Air Austral obtient le label « Efficience »

7 min de lecture
6

Air Austral, compagnie aérienne française basée à La Réunion, est fière de voir récompenser aujourd’hui son engagement RSE. Elle s’est vue remettre, ce mercredi 29 juin 2022, aux côtés d’élus locaux et des institutions participatives, en présence des membres de son personnel, la certification Label “EFFICIENCE”. Une formidable reconnaissance pour l’ensemble des salariés d’Air Austral profondément engagés pour le développement de leur compagnie.

 Air Austral a construit son identité sur un ancrage territorial fort. Grâce aux images à grand spectacle qu’elle a choisi d’afficher sur les dérives de sa flotte, associées au savoir-faire local qu’elle s’attache à mettre en avant à bord de ses avions, elle affirme son ancrage et son identité réunionnaise aux yeux du monde entier. Air Austral confirme quotidiennement sa position d’acteur économique majeur, profondément engagé sur son territoire et pour son territoire. Elle participe activement au développement économique et social de son île et alloue une importance particulière à son environnement, avec une envie, celle d’avancer toujours, d’être encore et encore à la hauteur des attentes de ses passagers et de ses partenaires.

La compagnie s’est lancée il y a quelques mois dans un programme de labellisation RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Elle a soumis ses pratiques à une évaluation RSE menée par AFNOR Réunion/RUNCERT et porté par le Cluster GREEN, et vient d’obtenir le label “EFFICIENCE”. Ce label français, réunionnais, récompense l’engagement sociétal et environnemental, avec un point d’honneur donné à l’ancrage territorial et à la qualité de vie au travail. Il certifie sa prise en compte des enjeux RSE dans l’exercice de ses missions, ainsi que dans ses relations avec l’ensemble de ses parties prenantes internes comme externes.

Après plusieurs mois d’audit interne et d’interrogations de ses salaries et autres parties prenantes, Air Austral est heureuse de pouvoir revendiquer le label RSE “EFFICIENCE”, un label qui rempli un certain nombre d’exigences, prenant comme socle la norme internationale ISO 26000, accompagné et validé par l’AFNOR/RUNCERT. Elle devient ainsi l’une

des premières entreprises réunionnaises à obtenir cette labellisation, et la première compagnie aérienne française à voir son engagement RSE certifié par un Label RSE français. Ses actions menées en faveur de l’environnement, son investissement au niveau local, lui valent deux étoiles du label “EFFICIENCE” et d’accéder directement au statut progression du Label.

La labellisation “EFFICIENCE” renforce la détermination de la compagnie Air Austral à poursuivre sa dynamique et à s’investir dans une politique RSE encore plus forte. Une politique tournée vers le futur, l’innovation et la responsabilité sociétale, avec un engagement, celui de s’investir encore et toujours au sein de son écosystème local, aux côtés de ses partenaires, avec ses clients.

“Etre aujourd’hui une des premières entreprises réunionnaises à se voir desservir ce Label “Efficience”, et la première compagnie aérienne française à labéliser sa politique, son engagement RSE est une vraie fierté. C’est une formidable reconnaissance pour le travail mené au quotidien par les 800 salariés d’Air Austral que je souhaite aujourd’hui mettre à l’honneur. Je tiens à saluer leur engagement, tous collectivement se sont démenés pour faire aboutir ce projet. C’est le fruit d’un long travail engagé il y a 2 ans, et ce en pleine période COVID venue rajouter quelques complexités. Entreprendre la démarche de labellisation nous aura permis de nous rendre compte que nous étions plus engagés que jamais et parfois même précurseurs en matière de RSE dans un secteur qui peut parfois être décrié. Les problématiques sociétales, de qualité de vie au travail et de développement durable sont pleinement intégrées dans notre stratégie globale, et ce depuis des années. Et que dire de notre ancrage territorial, notre socle, celui sur lequel nous avons forgé notre identité et que nous nous engageons à renforcer chaque jour davantage, en nous engageant toujours plus dans le développement économique et social de notre île. La RSE est aujourd’hui notre fil conducteur, notre ligne directrice. Nous devons poursuivre notre dynamique et nous investir dans une politique RSE encore plus forte. Je pense à notre  plan de décarbonations, à notre investissement local, à la mise en avant de notre savoir-faire régional.  Tout autant d’actions qui permettront à Air Austral de maintenir sa place dans son écosystème, d’offrir la meilleure expérience de voyage possible à sa clientèle, dans le souci permanent du respect de notre environnement.” Joseph Bréma, Président Directeur Général d’Air Austral

6 Commentaires

  1. Ben pourquoi cette distinction vue c’ est une Cie en faillite dont les cadres de cette dernière est aussi responsables ôté aller comprendre cette société de valeur de merde.

  2. Ben pourquoi cette distinction vue c’ est une Cie en faillite dont les cadres de cette dernière est aussi responsables ôté aller comprendre cette société de valeur de merde.

  3. Donc ce gouvernement met en valeur cette société en leur octroyant des labels même si celle ci est en faillite perpétuelle, je comprend mieux maintenant les résultats du bac, on leur donne à la pelle ce fameux sésame ç est ça la Belle République de merde que je chie dessus

  4. Les navigants, statutairement, ne peuvent prendre certains types de médicaments avant un vol. Les antihistaminiques, par exemple, leur sont interdits car ils peuvent induire un état de somnolence incompatible avec une maîtrise rigoureuse de l’appareil.

    Les navigants sont plutôt jeunes, en totalité en très bonne santé (ils font l’objet d’un suivi médical rigoureux).

    La « vaccination » induit un certain nombre d’effets secondaires – il est maintenant difficile de le nier – qui étaient d’ailleurs prévisibles : les essais cliniques ont montré que la paralysie faciale de Bell, par exemple, touche une personne injectée sur 20.000.

    Le nombre de patients souffrant d’effets secondaires suite à une « vaccination » anti-Covid est, en France, de 170.000 [N.d.A. : chiffre actualisé], selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Un nombre considérable, sachant qu’une personne sur 10 seulement déclare les effets dont elle souffre après une injection. 53,5 millions de Français sont « vaccinés » (80% de la population). Si on rapporte ce nombre aux 170.000 personnes ayant déclaré présenter des effets secondaires, on aboutit à 1 cas sur 315 : on est très largement au-delà du « risque aérien tolérable » (1 cas sur un milliard, rappelons-le).

    Si un seul pilote, lors d’un vol, a un effet secondaire grave, qui met en jeu sa maîtrise de l’appareil, le risque est, quoi qu’il en soit, intolérable : personne ne souhaite être l’un des passagers de l’avion !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Carburant : une hausse record de plus de 15 centimes par litre attendue à partir de demain

Article suivant

Conduite en état d’ivresse manifeste : le maire de Ste-Marie risque 9 mois de suspension de permis

Free Dom