Voyage vers la métropole : Corsair récompense les bacheliers jusqu’au 15 août

2 min de lecture
2

Du 6 juillet au 15 août, Corsair récompense les bacheliers qui souhaitent se rendre en métropole pour étudier en leur proposant des tarifs et conditions très attractifs ainsi que des bonus à cumuler en euros pour un prochain voyage.

La campagne spéciale étudiants « bac en poche » de Corsair continue jusqu’au 15 août. Les bacheliers en Guadeloupe, Martinique, à La Réunion, à Mayotte et en Côte d’Ivoire sont récompensés pour avoir obtenu leur bac.

Ils bénéficient de :

Un prix d’appel attractif réservés aux étudiants avec des bons plans pour des aller simple et aller-retour, disponibles sur le site Internet Corsair, les points de vente Corsair et agences de voyage
Au départ des Antilles : prix à partir de 199€ TTC pour un aller simple et 399€ TTC
pour un vol aller-retour.

Au départ de La Réunion : prix à partir de 349€ TTC pour un aller simple et 689€ TTC
pour un vol aller-retour.

Au départ de Mayotte : prix à partir de 399€ TTC pour un aller simple et 699€ TTC pour un vol aller-retour.
Au départ d’Abidjan : prix à partir de 260 000 CFA TTC pour un aller simple et 400 000 CFA TTC pour un vol aller-retour.

Des euros offerts aux abonnés Club Corsair pour un prochain voyage :
· 30€ d’avoir offerts pour tout achat d’un aller simple.
· 60€ d’avoir offerts pour tout achat d’un aller-retour.

Des conditions très attractives comme la possibilité de prendre 2 bagages en soute (2 x 23kg).

2 Commentaires

  1. A mes enfants aussi ils avaient promis ça, mais arrives sur place ils ont dit plus de cette promo ben voyons il faut mentionner alors que ç est en quantité limité comme ça on accourerait comme au carrefour pour les promos bande de voleurs coquins

Répondre à Clochard Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

La Réunion en état d’urgence sanitaire : on fait le point sur les mesures en vigueur

Article suivant

Attentat contre le président malgache : un militaire et un gendarme français arrêtés à Madagascar

Free Dom