Circulation à Saint-Louis : Retour à la case départ

7 min de lecture
2

Il y a du changement dès le 1er décembre à Saint-Louis. La Ville de Saint-Louis a connu depuis fin juillet une phase d’expérimentation afin de faire face aux travaux de finalisation du TCSP et de définir le schéma de circulation le plus adéquat.

 

La ville de Saint-Louis s’exprime sur son plan de circulation

Selon Ma maire de Saint-Louis : « après cette période test et les éclairages qui nous ont été apportées par le bureau d’études et par la population : nous avons décidé de revenir au plan initial de circulation.

La conclusion de cette expérience est claire : pour sortir les Saint-Louisiens et les Riviérois de cette situation, il est essentiel de faire aboutir les grands projets attendus depuis des années.

Les difficultés de circulation à Saint-Louis sont en effet l’héritage d’un manque d’anticipation, de vision, de portage politique de ce qu’aurait dû être une véritable politique de déplacements avec des infrastructures structurantes. »

 

Des travaux compliqués

Pour finir les travaux du TCSP, il fallait notamment modifier la circulation sur la portion de la rue St Philippe qui se trouve dans l’axe de la rue François de Mahy. Et comme dans tout plan de circulation, quand on change une portion de route, il faut prendre en compte les autres rues pour rendre cohérent le bouclage des déplacements. C’est cette situation qui nous a amené à inverser les sens de circulation de la rue St-Louis et de la rue François de Mahy.

 

Le choix de l’expérimentation et de la méthode

Un choix affirmé : « Nous avions décidé de tenter une expérimentation jusqu’à la fin novembre pour mesurer de manière plus fine et plus objective les effets du plan de circulation provisoire » nous affirme la mairie de Saint-Louis.

 

L’objectif était d’analyser la situation :

  • En réalisant un comptage des véhicules à des horaires déterminés (heures de pointes à raison de 4 relevés par jour, heures creuses jour, heures creuses nuit) ;
  • En analysant les zones de ralentissement, les axes empruntés par les usagers en fonction de leur point de départ et de leur destination notamment.

Cette étude devait  donner des indications techniques et objectivées sur la réalité des faits pour pouvoir ensuite prendre une décision éclairée.

En plus de l’expertise technique, La mairie de Saint-Louis a souhaité consulter la population saint-louisienne et riviéroise via un questionnaire mis en ligne (sur le site et les réseaux de la ville) et à disposition en format papier (à l’accueil des mairies) entre le 8 et le 18 novembre dernier.  Ainsi  850 réponses  ont été analysées par le bureau d’études.

 

Les enseignements de la consultation citoyenne :

Le bureau d’études INGEROP nous indique que :

  • Le sens actuel est cohérent avec les dynamiques de déplacement.
  • En l’état, il ne recommande pas une nouvelle inversion des sens de circulation (retour à la situation antérieure) car cela ne ferait que déplacer le problème des points durs.
  • Quelque soit la décision sur le sens des rues, un plan de circulation de court terme ne va pas améliorer durablement les difficultés de circulation tant que les infrastructures structurantes ne sont pas réalisées.

La population a un positionnement très partagé et cela indépendamment du lieu d’habitation.

    • En effet, 50% des personnes ayant répondu veulent un retour à la situation antérieure
    • Entre 20 et 25% veulent conserver le plan actuel
    • Entre 20 et 25 % veulent un plan alternatif.

 

Madame le Maire et les élus concernés ont aussi rencontré un groupe de commerçants des rues impactées par les inversions de sens de circulation. Ils leurs ont fait part des difficultés très importantes liées à la perte de clients et veulent unanimement un retour à la situation d’avant.

 

La décision :  un retour au sens de circulation initial dès le 1er décembre

 

La position de Madame le Maire se résume comme suit :

« Être maire c’est savoir faire des choix, en connaissance de cause, pour améliorer la vie des administrés. J’ai écouté, j’ai entendu et j’ai analysé.

J’en arrive à la conclusion qu’aujourd’hui ç’est moins bien qu’avant, qu’avant ce n’était pas non plus très bien, et que demain on doit tout faire pour que ce soit mieux »

 

Aussi il a été décidé de privilégier le bon sens citoyen et de revenir à la situation antérieure tout en sachant que les désordres de circulation, les embouteillages et les difficultés de déplacements ne vont pas être totalement réglés.

 

Cette décision sera effective dès le 1er décembre 2021.

 

Par ailleurs, l’équipe municipale a souhaité procéder au surfaçage du chemin Piton pour offrir une alternative aux habitants de Cilaos, Ilet Furcy, Petit Serré, Ouaki et Bois de Nèfles Coco afin de désengorger la RN5.

 

 

 

2 Commentaires

  1. fait une route qui contourne la ville c tout assez prendre les automobilistes en otages en ville les riverains crois la route les appartients on a juste un petit passage c pas normal

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19, Réunion, taux d’incidence 249, 1 cas Omicron, taux d’occupation des lits 35%

Article suivant

127 messages en un week-end à son ex

Free Dom