Air Austral : « j’ai failli mourir dans l’avion à cause d’une coupure d’électricité »

1 min de lecture
2

Le passager d’un vol Maurice-Réunion d’Air Austral nous racontait son infernale traversée samedi soir à bord du UU 109.

Cet avion d’Air austral a subi une coupure d’électricité.

Le cauchemar a alors commencé pour tous les voyageurs , qui ont fait face à manque d’oxygène doublé d’une chaleur étouffante.

Ecoutez ce passager, cardiaque, qui dit avoir souffert de cette traversée. Se sentant très mal, il aurait averti le personnel de bord qui ne lui aurait pas accordé du crédit… et il a été heureusement pris en charge par deux infirmières qui étaient à bord . Sa tension est même montée jusqu’à 20 explique-t-il sur Free Dom. Il a du être pris en charge à son arrivée à l’aéroport Roland Garros.

PODCAST : 

Après ce témoignage, la compagnie Air Austral a tenu à apporter ce droit de réponse : 

« Nous avons en effet rencontré une panne technique au sol, en escale à l’île maurice, de l’APU = groupe axiliaire qui permet de fournir la climatisation et l’electricité au sol pour alimenter le temps des escales techniques les différents systèmes de bord. En cas de panne, des moyens au sol viennent se substituer. Il existe des groupes électriques et des groupes de climatisation. Cependant le groupe de climatisation est assez long à installer et n’est pas disponible dans tous les aéroports desservis par la compagnie.

Dans le cas ici de l’île Maurice, l’escale est particulièrement courte.

Il y a toujours eu de l’oxygène et de l’air dans l’avion mais compte tenu du fait que nous ne pouvions allumer, au sol, la climatisation, il a fait plus chaud que d’habitude.  Une fois le démarrage des moteurs effectué, tout revient normalement. L’avion n’a jamais manqué d’oxygène. Il est important d’insister sur le fait que tout ce que le passager décrit s’est déroulé au sol, et non en vol.  A noter egalement que dans le podcast, à aucun moment le passager ne dit que le personnel de bord ne lui a pas accordé de crédit. Il dit qu’il n’y a pas de médecin à bord. Si des infirmières sont intervenues, cela ne peut être que sur demande et en concertation avec l’équipage. C’est ce à quoi nos équipages s’attachent à chaque fois que se présentent des cas similaires. La sécurité des passagers a toujours été notre priorité absolue » précise le service communication.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
2 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Dioré à Saint André : les riverains apeurés par un prêtre tamoul qui pratique ses cérémonies de jour comme de nuit

Article suivant

Intempéries : « J’ai été sauvé par un couple , sur un sentier de la Plaine des Cafres »

Free Dom