Antonio Grondin et Carole Vohara candidats à Ste-Suzanne « dans un canton abandonné »

5 min de lecture
11

« Personne ne connaît le conseiller départemental sortant du canton de Sainte-Suzanne » assène d’emblée le binôme Antonio Grondin-Carole Vohara. Ils ont tenu une conférence de presse ce mercredi 14 avril 2021 dans la permanence électorale, près de la Poste du centre-ville.

Antonio Grondin, 53 ans, marié, père de trois enfants, est un habitué de la politique à Sainte-Suzanne. Il est actuellement conseiller municipal de l’opposition. Il s’était présenté sur la liste conduite par Daniel Alamélou en juin 2020. Mais sur son nom personnel, il a été candidat à deux reprises aux départementales et une fois aux municipales.

Carole Vohara est également très connue mais surtout du monde associatif. A 34 ans, cette mère de trois enfants a été l’une des « meneuses » de la crise des Gilets Jaunes notamment dans l’Est de l’île et à Saint-André, précisément, sa commune natale. Tous deux ont décidé de faire équipe aux prochaines départementales des 20 et 27 juin dans ce canton comprenant la commune de Sainte-Suzanne et le quartier de Cambuston (Saint-André) où le binôme sortant est composé de René Sotaca et de Michèle Caniguy. Les suppléants du binôme Grondin-Vohara sont Florent Hurhungee et Vanessa Ratane.

« Nous voulons redynamiser ce canton qui a été laissé à l’abandon et travailler en toute transparence aux côtés des associations qui œuvrent bénévolement en faveur des plus démunis », explique presque d’une même voix Antonio Grondin et Carole Vohara.

« Si nous nous présentons aux départementales, c’est aussi parce que le Département a la compétence du social. C’est l’institution qui gère le quotidien des familles réunionnaises, surtout les plus nécessiteuses. Et des familles qui sont dans le besoin, il y en a beaucoup dans ce canton », explique le binôme.

Figure également dans leur programme : l’aménagement du réseau routier afin de désengorger le secteur de Quartier-Français et celui de Cambuston. « Il nous manque 4 bretelles d’accès à la 4 voies », souligne Antonio Grondin. Autres objectifs : améliorer l’habitat et embellir les routes du canton.

L’équipe menée par Antonio Grondin et Carole Vohara plaide par ailleurs en faveur de la réalisation d’une maison pour les SDF, d’une caserne de pompiers (le projet de la majorité municipale qui remonte à 2004 n’a jamais abouti), de la mise en place des médiateurs dans les collèges pour éviter le décrochage scolaire, de la réfection des chemins agricoles, de l’installation des retenues collinaires dans certains quartiers pour les agriculteurs, d’une consommation plus importante des produits péi dans les cantines scolaires via justement la diversification agricole.

Jean-Charles Nagou, artisan bien connu de Bagatelle et directeur de campagne de Vanessa Miranville (régionales) a lui aussi assisté à la conférence de presse d’Antonio Grondin pour apporter le soutien de la maire de la Possession à cette candidature citoyenne.

Dans ce canton de Sainte-Suzanne/Cambuston, Antonio Grondin et Carole Vohara devraient (à prendre au conditionnel pour l’instant) croiser le fer avec le sortant René Sotaca et sa binôme Julie Aroubani (ex Croire et Oser) mais également avec les binômes suivants qui ne se sont pas encore officiellement déclarés : Johan Idam (ancien adjoint de Jean-Paul Virapoullé)/Josette Ogire ; Eddy (ou Johnny Adécalom)/Nadine Damour (rien à voir avec la fille de Maurice Gironcel) et sans doute Alexandre Laï Kane Cheong. Avec qui ? Réponse dans les jours qui viennent.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

11 Commentaires

  1. Crois et Oser perdre la force après le fill2 st ni maintenant a elle…acheve entour a ou avec out famille même…et arrête habillé en noir svp mi crois ou va l’enterrement tout les jour

  2. Johan Idam qui ça y vote pou ça un ex élu fantome kosa li la fais pou cambuston ? Quand li t élu le seul zaffaire li la fais c est voyager au frais des contribuables ! bonjour t dis pu de moun ! Continue paye samoussa si ou croit comme ça ou ça gagne zelections de moun couillon la pu

  3. Des cas comme ça on a deja vu ! Quand sera en place zot va voir si y connait encore de moun ! Un bon poste et ou entendra pu elle tt commes les autres !

  4. Madame rézo socio i sufi pas fé vidéo toute la zourné pou di patati patata, kissa i sa vote pou ou. Kossa la rénion i sa fé avek band ladi lafé kom zot, arrête plésanté siou plé.

  5. in bande pantin manipulé par Gironcel. Le Grondin lé proche de Alamélou qui comme tout le monde i conné lé pi in adversaire de Gironcel, li la été embauché au SIDELEC par ce même Gironcel, à la CINORD zot i travaille main dans la main. Pren même domoune pou couillon.

  6. c’est quoi ca??!!! despolitichiens? ahahaha!!! zot n’a pu rien pou fé vraiment, voilà à quoi on est réduit! la faute aux anciens quand même! personne n’y croit plus et tout le monde se présente et comme personne ne vote plus et bien n’importe qui peut être Elu! Il faut vraiment réagir quoi!

Répondre à Jaja Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Départementales : Aurélien Centon candidat dans le canton 18 à St-Paul

Article suivant

Brigitte Adame et David Belda, candidats dans le canton 3 de St-Denis : « 20 et 27 juin : allons démarrer cette campagne ! »,

Free Dom